Menu

Ces choses sur lesquelles nous n’avons aucun contrôle

En cette période historique à laquelle nous sommes confrontés, on s’entend pour dire qu’il s’agit d’un moment parfait pour parler des choses sur lesquelles nous n’avons pas de contrôle. J’imagine que vous aussi, vous êtes quelque peu dépassés par les évènements et que vous en avez assez d’entendre parler de ce cher petit virus qui aime être le centre de l’attention. Par contre, il nous faut bien entendu continuer de respecter les consignes dictées par l’Institut national de la santé publique, comme un bon élève qui écoute docilement son professeur.

Ne vous inquiétez pas, je ne vous énumérerai pas les mesures à prendre ni les dernières directives transmises par nos gouvernements. Je ferai plutôt un parallèle entre ce que nous vivons tous aujourd’hui et les évènements de la vie qui nous arrivent individuellement et sur lesquels nous n’avons pas le contrôle.

Ne pas avoir le contrôle est effrayant, du moins, pour moi. C’est comme se laisser bercer par la vie qui,

 parfois, nous envoie de grosses vagues en plein visage, mais qui peut également, d’une manière inattendue, nous donner un rayon de soleil de bonheur.

Comme nous vivons une période de crise qui peut nous insécuriser en ce moment, je pense qu’il faut voir que la vie veut nous envoyer un signe et que nous n’avons aucun contrôle sur celui-ci. Ce sur quoi nous avons le contrôle est plutôt notre manière d’y réagir et nos actions concrètes pour y faire face. Au-delà du « lavez-vous les mains », je vois plutôt un moment pour tenter de se réconcilier, de se serrer les coudes, de se voir tous égaux et de vivre dans une société respectueuse des besoins de chacun. C’est dans des moments comme celui-ci qu’on peut voir à quel point la vie peut basculer du tout au tout et que tous nos repères sont désormais anéantis.

C’est alors qu’il faut parler d’adaptation. S’adapter face à l’inconnu. S’adapter face à ce qui va nous arriver. L’être humain possède une grande résilience. Il faut savoir l’entretenir et la valoriser. Ici, la résilience est la clé. C’est cette capacité que nous avons tous à l’intérieur de nous qui nous permet de rebondir, tel un petit lapin, après un échec ou un évènement difficile. 

Je suis d’avis qu’en ce moment, nous faisons tous preuve de résilience, chacun à notre manière. N’essayez pas de vouloir changer le monde, le monde changera lorsqu’il sera prêt à le faire. Concentrez-vous sur ce dont vous avez le contrôle, en prenant parfois des risques, mais surtout, en croyant fermement en votre capacité d’adaptation et en votre résilience, aussi singulière soit-elle.

Source : Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre