Menu

Connaître ta valeur

Ça nous est tous déjà arrivés de douter de soi-même. Que ce soit par rapport à un choix, par rapport à ses compétences ou juste par rapport à ce que les gens pensent de soi. On a tous cette petite voix dans sa tête qui dit : « Tu n’y arriveras pas. » « Que vas-tu faire si tu échoues? » « Qu’est-ce que les gens vont penser? »

Mais en réalité, l’important c’est d’arriver à faire taire cette petite voix et de connaître ta juste valeur. Tu penses que ton nouveau chum ne t’a pas traité comme du monde? Que quelqu’un n’a pas été juste envers toi? Au lieu de te dire : « C’est ma faute, j’aurais dû faire autrement. » Tu devrais plutôt y aller d’un : « Je ne mérite pas ça et je crois avoir droit à des excuses, parce que je le vaux. » C’est ça, connaître sa valeur.

craie asphalte rue
Source

Parfois, par exemple, je doute de mes compétences au travail. Je suis en constante réflexion sur si j’ai fait telle ou telle chose de pas correct, sur si j’ai utilisé les bons mots, sur si j’aurais pu faire autrement. Je pense tout de même que de se questionner est en quelque sorte un signe de professionnalisme et de passion envers ma profession. N’empêche qu’il y a des soirs où je rentre à la maison exténuée d’avoir trop pensé, incertaine de la façon dont j’ai réagi face à certaines situations.

Mon chum m’a dit une fois: « Mais toi là, ma chérie, en dedans de toi, est-ce que tu te sens compétente? Genre, au plus profond de toi, est-ce que tu sais ce que tu vaux? »

Et c’est là que j’ai fait : Oui. Oui je me sens compétente. Oui je me sens confiante. Oui je sens que je donne le meilleur de moi-même et oui, je connais ma valeur.

J’ai donc décidé d’arrêter de douter, malgré tout ce qui se passe autour, malgré les commentaires des gens, malgré la pression des médias sociaux, malgré la petite voix dans ma tête qui me dit que je ne suis pas assez bonne, pas assez belle, pas assez compétente, pas « assez » gentille, « trop » gentille, pas assez affirmée, trop patiente. En tout cas.

homme montagne nuage
Source

Il faut prendre la vie un jour à la fois, une bataille à la fois. Il n’y a pas de truc miracle pour cultiver la confiance en soi, mais ça se travaille définitivement, à force de questionnement, de réflexion, mais surtout, à force de se le répéter, qu’on est beau, belle, bon, bonne, et qu’on mérite ce qu’il y a de mieux, surtout lorsqu’on donne le meilleur de soi-même.

D’ailleurs, donner le meilleur de soi-même, c’est tellement gratifiant, même si cette gratitude ne vient pas nécessairement des autres. Il faut savoir se complimenter, se féliciter soi-même et savourer nos petites victoires.

Sur ce, au cas où t’aurais besoin de l’entendre, vas-y, fonce!

T’es beau.belle, t’es bon.ne, t’es capable.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre