Menu

Guide pour « voyager » sans sortir

Découvrir de nouvelles cultures, admirer des paysages inconnus, faire de nouvelles connaissances : une chose est sûre, les voyages permettent d’assouvir notre soif de nouveautés. Or, il est à peu près certain également qu’avec la pandémie actuelle, il nous sera impossible de voyager pour un bon bout de temps. Heureusement, je suis de celles qui adorent faire du voyage le point culminant d’une série de découvertes qui a commencé des mois plus tôt dans le confort de ma maison. Voici un guide pour t’évader sans mettre le pied dehors en attendant ton prochain voyage.

#1. Fais voyager tes papilles gustatives

Pourquoi ne pas profiter de ton temps libre pour apprendre à cuisiner des plats étrangers? Ce ne sont pas les idées qui manquent sur Internet, et en plus, on a la satisfaction de l’avoir fait soi-même. Pas besoin d’être un grand cuisinier pour y arriver. Par exemple, j’adore faire mes sushis moi-même. Il suffit d’avoir la technique pour bien les rouler une fois l’assemblage réalisé.

De même, pourquoi ne pas aussi te concocter un apéritif assorti au pays choisi? Rien ne me rappelle davantage mon voyage en Italie que l’Aperol Spritz, ce cocktail rouge-orange pétillant. Simplement mélanger dans un verre à vin du mousseux avec de l’Aperol et du soda club, le tout décoré d’une tranche d’orange et le tour est joué. Au-delà de l’alcool sinon, je pense aussi aux boissons chaudes, comme un thé à la menthe qui rappelle le Maroc ou un chaï aux épices masala, typique de l’Inde.

#2. Immerge-toi dans une nouvelle langue

En voyage, j’adore entendre les locaux parler dans leur langue ou avec leur accent propre. Si tu as du temps devant toi, tu pourrais évidemment décider d’apprendre une nouvelle langue. Par contre, si tu veux simplement combler ton besoin d’exotisme en quelques heures, écoute un film en langue étrangère sous-titré en français ou en anglais. Non seulement auras-tu accès à des films non doublés, mais tu auras également la satisfaction de les écouter dans leur langue originale. Fais une recherche sur Netflix dans la langue qui t’intéresse et vois que ce ne sont pas les choix qui manquent! Je pense, entre autres, à la populaire série Dark en allemand. Il y a aussi une tonne de séries disponibles en coréen, dont Romance is a Bonus Book, une série originale Netflix. Impossible, selon moi, d’écouter une série en coréen doublée et de garder l’essence du jeu des acteurs! L’effort de plus vaut la peine.

#3. Danse sur des airs lointains

Qui n’a jamais entendu une chanson qui l’a ramené à une époque lointaine ou à un souvenir en particulier? La musique a ce pouvoir sur nous. Elle nous permet aussi de nous transporter ailleurs en une fraction de seconde. Besoin d’énergie? Mets-toi une playlist de musique tirée de Bollywood. Tu as froid? Mets-toi un peu de musique latine et tu auras l’impression qu’il fait soudainement trente degrés dans la pièce même si le mercure à l’extérieur est sous zéro.

Il y a un monde de possibilités au-delà de l’industrie en anglais. Mon coup de cœur ultime? La musique d’origine slave. Le groupe S.A.R.S., d’origine serbe, me rappelle mon voyage en Europe de l’Est. Sinon, plus près de chez nous, le groupe canadien Lemon Bucket Orkestra fait beaucoup de musique typiquement slave. Dépaysement instantané garanti. Leur album Lume Lume demeure mon préféré.

#4. Fais une visite virtuelle

De nombreux films nous permettent de découvrir un pays sans y mettre les pieds. Par exemple, Roman Holiday reste mon classique pour découvrir la belle Rome par les yeux d’Audrey Hepburn. On peut aussi visiter virtuellement des musées de partout dans le monde grâce à Google Arts & Culture, qui présente des œuvres numérisées. Pas de déplacement, pas de file : juste du contenu!

#5. Transpose-toi à une autre époque

Embarque dans un roman avec une trame historique pour revisiter une époque sans passer par le traditionnel essai historique. Mes suggestions? La saga L’amie prodigieuse, d’Elena Ferrante. L’histoire se déroule sur environ soixante ans et débute à Naples dans l’Italie des années 50. J’ai bien aimé aussi le livre Le violoncelliste de Sarajevo, de Steven Galloway, qui raconte l’histoire d’un homme qui tente de résister aux souffrances de la guerre dans les années 90 en jouant du violon tous les jours au même endroit dans la ville de Sarajevo, en Bosnie, qui croule sous les bombes. Un livre rempli d’humanité qui redonne espoir.

#6. Fais appel à tes souvenirs

Pourquoi ne pas te faire un scrapbook avec tes souvenirs de voyages passés et tes photos? En plus d’être une activité créative et relaxante, elle permet de revivre tes meilleurs moments et de les conserver précieusement pour les années à venir. Tu peux y insérer des petits éléments ramassés en voyage, comme des vieux billets d’avion/de métro/d’autobus, des billets d’entrée pour les musées, des cartes postales, des bouts de cartes papier de villes/régions. Les possibilités sont infinies. Parfois, j’écris aussi de petites anecdotes que je ne veux pas oublier sous les photos. Pas besoin d’avoir voyagé bien loin, d’ailleurs. On peut très bien faire un scrapbook sur son roadtrip dans l’une des régions du Québec!

Dans tous les cas, sache que la vie reprendra un jour son cours normal et que nous repartirons bientôt à la découverte du monde. Or, d’ici là, protège toi-même et les autres en restant à la maison et applique ces idées, qui sont aussi parfaites pour contrer l’isolement et l’ennui.

Source

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre