Menu

7 idées de « meal prep » pour occuper tes journées à la maison

En temps normal, mon quotidien est rempli d’une suite d’activités, de cours et de contrats de travail, ce qui me laisse peu de temps pour gérer convenablement mon apport alimentaire. Souvent, je suis juste vraiment fatiguée quand j’arrive chez moi le soir ou bien je manque de motivation pour me préparer quelque chose. Le résultat n’est pas toujours super… Scénario 1 : je grappille des restes de repas dans mon frigo et me fais une sorte de « touski » pas toujours convaincant. Scénario 2 : soucieuse de ne pas dépenser pour un resto, je finis par me cuisiner quelque chose qui me prend 40 minutes, je culpabilise et je me fatigue encore plus. Scénario 3 : je vais effectivement me chercher un pad thaï végé pour emporter au merveilleux (mais cher) resto du coin.

Pour pallier cette situation, j’ai commencé à faire du meal prep et ça a considérablement changé ma vie. Le meal prep, c’est préparer des plats en rafale le dimanche, ou pendant un autre jour de congé, pour ses lunchs et ses soupers de la semaine. Ça permet d’avoir toujours quelque chose de bon et de prêt pour les soirées où ça ne nous tente pas ou pour nos matins pressés où on n’a pas le temps (quand la vie sera de retour à la « normale »). Personnellement, le fait de consciemment préparer mes repas pour la semaine en avance (et non pas juste faire l’épicerie et avoir les ingrédients « prêts ») m’a soulagé d’une charge mentale incroyable. Et pour les semaines un peu plus chargées, je suis sûre que je ne négligerai pas ma santé (et que je ne dépenserai pas des sommes astronomiques en plats pour emporter).

meal prep biscuits et plats
Crédit photo : Marion Gingras-Gagné

Je profite maintenant des longs week-ends pour me faire des « journées bouffe » qui sont destinées à certains plats en particulier. Par exemple, deux ou trois fois par année, je fais des conserves de chili végé : avec mes 25 pots Mason, j’en ai pour cinq mois à en profiter.

En résumé, faire du meal prep, c’est pratique, économique, ça allège la charge mentale et le sentiment culpabilité, et ça aide même à réduire le gaspillage.

En ce moment, mes armoires et mon congélateur sont pas mal vides. Puisque je passe beaucoup plus de temps à la maison que d’habitude — et c’est sûrement ton cas aussi — pourquoi ne pas profiter du temps que nous avons pour refaire des réserves, cuisiner un peu plus, bref, faire du meal prep ?

Voici donc 7 idées pour du meal prep à faire chez toi !

1. Du chili végétarien

Le chili végé est mon plat de meal prep par excellence. On peut le congeler ou en faire des conserves.

Je n’ai pas de recette particulière pour mon chili. Normalement, je prends n’importe quelle recette de chili con carne que je trouve sur internet et je remplace la viande par des lentilles, en plus d’ajouter du maïs et des haricots noirs et rouges. À essayer à tout prix… c’est un must!

2. Du granola maison

C’est fou comme je suis moins stressée le matin depuis que je fais mon propre granola ! J’en cuisine toujours en grande quantité et j’économise énormément sur le prix des boîtes en magasin. En plus, je l’avoue, remplir de beaux pots Mason de granola et les disposer dans mon armoire est un de mes petits plaisirs de la vie !

J’adore la recette de Marilou de Trois fois par jour. Vous pouvez la trouver ici.

granola bleuets yogourt
Crédit photo: Dan Counsell (Unsplash)

3. Des cubes de smoothie

À partir d’une technique empruntée à ma mère, je fais des smoothies et je les congèle en utilisant des moules à glaçons : ça donne des petits cubes de format idéal pour en sortir une petite quantité à la fois lors des matins pressés.

Ce que je mets dans mes smoothies : des fruits congelés (fraises, framboises, mûres, mangues, bleuets), des fruits non congelés (bananes, oranges, avocats), du tofu mou, du jus, du sirop d’érable et de l’eau ou du lait végétal.

cubes smoothie
Crédit photo : Marion Gingras-Gagné

4. Des muffins

La meilleure chose pour des collations rapides et délicieuses est sans contredit les muffins. De toutes les sortes et de toutes les tailles, j’en ai toujours une quinzaine dans mon congélateur, en attente. Mon truc ? Les congeler moins d’une heure après leur sortie du four — même s’ils sont encore un peu chauds. De cette manière-là, ils gardent toute leur saveur et ils sont encore moelleux quand on les décongèle.

muffins
Crédit photo : Marion Gingras-Gagné

5. Du tofu général tao

Ce plat est délicieux, facile à faire et se congèle parfaitement. Je fais des portions individuelles avec du riz et des légumes, et tout est prêt pour mes lunchs.

J’adore la recette de Ricardo, que vous pouvez trouver ici (je vous conseille de doubler la quantité de sauce pour chaque bloc de tofu !).

6. Des courges en cube

Je ne fais pas toujours des repas complets en prévision de ma semaine. Souvent, je fais juste cuire une quantité planifiée de plusieurs ingrédients qui, une fois assemblés, donnent différents plats.

Dans cette perspective, j’aime bien faire cuire des courges au four. Hors-saison, je les remplace aussi par des patates ou par un autre légume racine. L’idée est de couper, puis de cuire ce légume sur une plaque. On met ensuite les cubes au frigo pour un repas-vitesse pendant la semaine.

courges rôties
Crédit photo: Sara Dubler (Unsplash)

7. De la soupe vide-tiroir

De la soupe, c’est super facile à préparer et on a souvent une multitude d’ingrédients sous la main pour le faire. Avec une base de bouillon de légumes et un peu de pâte de tomate, les possibilités sont infinies. J’aime bien séparer ma soupe dans des pots Mason individuels, ça s’emporte plus facilement.

Idées pour garnir ta soupe : lentilles, quinoa, pois chiches, carotte râpée, lait de coco, maïs en grains, légumes coupés, épices thaïes.

soupe légumes
Crédit photo: Eiliv-Sonas Aceron (Unsplash)

Crédit photo: Ella Olsson (Unsplash)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre