Menu

Comment aider les entreprises locales

Le centre-ville de ma ville essaie fort d’encourager les nouveaux commerçants à venir s’y installer et aide grandement ceux qui font déjà pignon sur rue. Puisque le haut de la ville s’est énormément développé au fil des années, les gens qui venaient autrefois passer du bon temps autour du vieux marché et profiter d’une journée pour y faire l’achat de produits des commerçants passionnés le font de moins en moins.

En janvier, la ville annonçait le lancement d’un « nouveau programme d’aide financière à l’implantation de commerces au centre-ville ». Sur les réseaux sociaux, je voyais les nouveaux commerçants annoncer fièrement leur ouverture imminente. Pour avoir passé beaucoup de temps au centre-ville et pour avoir visité les commerces à maintes reprises, je peux affirmer que les propriétaires et les employés sont des gens extrêmement passionnés et passionnants. La relation qu’ils entretiennent avec leurs clients leur est primordiale et ça se voit, ça se sent.

Malheureusement, la pandémie a obligé l’ensemble du Québec à cesser toute activité commerciale non essentielle. Ce qui contraint les petits commerçants à mettre leurs projets sur « pause ». Les nouveaux commerces comme les plus anciens en prennent un coup. Et ceci n’est pas un cas isolé. Ce sont toutes les entreprises locales québécoises qui souffrent de cet arrêt forcé. Pour ceux qui le peuvent, je pense que c’est le meilleur moment de rendre service à ceux qui se dévouent tous les jours pour nous.

Voici donc comment encourager les entreprises et commerces d’ici en ces temps de crise.

Je tiens avant tout à reconnaître l’importance de chaque entreprise et commerce qui se bat dans cette crise.

Restaurants et autres

Je pense que le coup le plus dur est pour les restaurants. Puisque les salles à manger sont fermées, les clients ne sont plus amenés à les visiter. Or, certains restaurants et comptoirs offrent la livraison de plats à domicile. Il y a aussi des endroits à Montréal et à Québec qui proposent d’acheter des chèques-cadeaux à venir dépenser lorsque la crise sera terminée. Il y a quelques cafés qui vendent des vêtements à leur effigie ainsi que des tasses ou autres instruments reliés au café.

Bière et vin

Même monsieur Legault l’a dit : « Sometimes, a glass of wine may help! » Plusieurs microbrasseries du Québec (pour avoir la liste complète, c’est ici) offrent la livraison à domicile, vendent leurs produits dans les épiceries ou proposent un moment précis pour la cueillette à même leur établissement. Pour le vin, l’entreprise La Boîte à Vins offre la livraison de produits québécois complètement gratuite pour la région du grand Montréal et la Rive-Sud.

Produits cocooning et essentiels

Pas mal d’entreprises offrent la livraison de leurs produits. Pour des exemples locaux et plus naturels à Québec : Article 721 et Zozo et Arty.

Divertissement, livres et revues

Je pense que c’est un excellent moment pour s’abonner à une revue. Le monde médiatique souffre grandement de cette crise et l’information, peu importe le domaine, est un précieux cadeau. De plus, on a plus de temps pour plonger dans les dossiers thématiques! Les librairies indépendantes souffrent elles aussi de la fermeture temporaire de leurs portes. Puis, certains sites Internet de jeux de toutes sortes font la livraison en ligne. C’est le cas du grand magasin Club Jouet à Québec.

Mode

Plusieurs entreprises offrent la livraison de leurs articles. Il y a même certains sites Internet qui accordent des rabais supplémentaires. Bonne nouvelle! Quelques friperies proposent le service de livraison à domicile. Le don de vêtements, par contre, n’est pas accepté. Parmi celles-ci : Niche Vintage, Citizen Vintage, Purr Vintage qui va ouvrir une boutique Etsy sous peu et Kapara.

Plantes

Il y a même de la livraison pour des plantes! C’est Folia Design qui l’offre.

Je suis consciente qu’il y a énormément d’entreprises et de commerces qui sont grandement touchés par cette crise et qu’il est difficile de concentrer tout en un même article. C’est pour cette raison qu’il est important de soutenir nos préférés. Bien sûr, je comprend également que beaucoup de personnes sont en arrêt de travail et n’ont pas de revenu, donc ne sont pas en mesure de dépenser. Somme toute, il y a toujours possibilité de partager nos entreprises et commerces préférés sur les réseaux sociaux.

Portez-vous bien, ça va bien aller!

Pour plus de commerce, c’est ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre