Menu

En Rose by Uliana, une entrepreneure d’ici qu’on ADORE

Récemment, j’ai découvert Uliana, une entrepreneure talentueuse de Montréal qui fait, entre autres, des chouchous à cheveux TROP BEAUX. Bref, j’ai eu envie d’en apprendre plus sur elle et son entreprise. Voici TOUT ce que tu dois savoir à son sujet!

Comment a commencé ton intérêt pour la mode et ta passion pour les vêtements?

Je sens que la mode et le style sont directement liés à l’expression de soi, le confort, la confiance. C’est quelque chose qui a toujours été super naturel pour moi, mais toujours à ma façon…

Avant de sauter dans l’industrie de la mode (je n’ai aucun parcours académique mais beaucoup de passion!), j’étais certaine de devenir une top courtière immobilière. Même si ce but aurait été possible, ce n’est pas ce qui faisait vibrer mon âme, ni mon cœur. Par contre, l’expérience acquise durant ces deux années d’immobilier m’a permis d’évoluer et de développer de belles compétences, notamment en vente, en partage d’idées, en leadership.

Utilises-tu des tissus recyclés ou neufs?

Je me suis lancée dans En rose en septembre 2018, et c’était au début une friperie en ligne. C’est vraiment en janvier 2019 que l’idée des choux m’est venue. Le fait de prendre des tissus recyclés et d’en faire des produits de mode edgy et uniques, ça me parlait. Mais personne n’était d’accord et c’était encore une de mes folies et un de mes choix hors du commun!

Quel est ton objectif avec En rose by Uliana? 

Même si le concept de recyclage de textiles existe déjà, j’aimerais créer quelque chose d’unique avec En rose. Non seulement les produits sont fait de textiles 100% recyclés, mais le packaging aussi est pris en considération : chaque colis est envoyé dans une enveloppe compostable et avec une note de remerciement qu’on peut transplanter, de laquelle en sort du basilic ou des fleurs sauvages. Donc, lorsque vous achetez En rose, vous contribuez à la guérison de la planète puisque votre achat ne crée aucun déchet inutile.

Cela étant dit, je veux aussi créer une communauté, créer des futurs leaders qui pourront comprendre le concept d’une mode éthique, éco-responsable et juste. C’est le temps en ce moment d’investir dans des entreprises québécoises dont la production se fait ici-même, qui ont le souci du détail et le souci de l’environnement. C’est rendu un must.

C’est aussi tellement important pour moi de vivre ce succès avec d’autres personnes. Tous les professionnels qui s’impliquent dans En rose travaillent de manière acharnée.

J’ai compris que c’est vraiment l’esthétisme des choses qui me fait vibrer. Développer quelque chose de cute pour l’environnement mais aussi très cute pour l’œil. Le fait de transmettre un message par le marketing est une énorme charge de travail pour mon équipe et moi, d’ailleurs ça vaut vraiment la peine d’aller jeter un petit coup d’œil sur le contenu de @feliks.productions et @phy_photographie.

En rose by Uliana n’est pas qu’une entreprise de choux à cheveux. C’est une entreprise de recyclage de textiles fabriquant des produits de mode.

D’ici 5 ans, j’aimerais être parmi les plus grosses références d’entreprises mode au Québec. Je veux faire découvrir aux gens une mode éthique, surtout éco-responsable… mais pas plate, pas verte ni brune. Colorée, edgy, simple, compliquée… pour tous et toutes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

How do u like my new jewelry? Les plus beaux chouchous par @enrosebyuliana #CaVaBienAller

Une publication partagée par MARY LYNN KIMBERLY KILEY (@marylynnkimberlykiley) le

Tu as décidé de faire des masques durant la pandémie, peux-tu m’en parler un peu?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

par @enrosebyuliana Support local ✌ #supportlocal #maskon #enrosebyuliana #cavabienaller #gifted

Une publication partagée par LIFESTYLE & FASHION PLATFORM (@lafabriquecrepue) le

Je vais commencer par dire que En rose a beaucoup de plans pour 2020 : des produits unisexes, des vêtements, des commandes de la part d’entreprises qui sont dans la restauration, dans l’esthétisme, dans d’autres industries requérant un uniforme. C’est génial parce qu’à la place de commander leurs t-shirts en Chine, c’est avec En rose que ces compagnies le feront. Après tout, 50 t-shirts faits de tissus recyclés, éthiques, conçus au Québec : quoi de mieux pour aider ces prochains mois de récession! L’économie souffre en ce moment et ce sera une excellente opportunité pour les entreprises de faire un virage plus local et vert elles aussi.

C’est vraiment avec la sortie de mes masques en tissu de polyester, durant la pandémie, que j’ai pu remarquer l’ouverture des entreprises à investir dans des produits québécois et ça m’a ouvert la porte au B2B (business 2 business).

Ces masques sont conçus avec du polyester et ont des filtres efficaces de 30 min. Il ne sont pas médicaux, mais ils sont parfaits pour aller faire l’épicerie ou prendre le bus. Ils sont parfaits aussi pour les travailleurs essentiels. Puisque nos valeurs sociales sont très profondes chez En rose, il était aussi très important de faire des donations et d’aider la communauté à notre façon.

Quels sont tes trois items coup de cœur dans ta boutique?

Tous les produits sur ma shop sont des coups de cœur, parce qu’une fois un tissu terminé, il ne revient plus. C’est plus ce concept d’exclusivité éco-responsable que j’aime promouvoir.

Autre chose que tu aimerais ajouter?

Tout ça étant dit, en cette période de crise, je crois que j’ai été super réative et c’est l’adrénaline qui m’a poussée à développer un produit en une fin de semaine. Les gens sont à la maison et prennent le temps de découvrir En rose et tous ses aspects.

Je crois qu’en tant qu’humain, c’est bien d’acquérir cette compétence : le fait de s’adapter vite aux situations et de faire confiance à ce que la vie met sur notre chemin. Plus on s’adapte vite, plus vite on sera heureux. Que ce soit par notre investissement dans notre business, en prenant du temps pour soi, en courant des 40 km par jour chaque jour, peu importe, il faut nourrir nos instincts et nos désirs les plus profonds. Je crois que la crise actuelle nous fais revenir à cette question : qu’est-ce qui me rend heureux et qui suis-je sans X? À méditer…

Un de mes plus gros rêves est aussi d’inspirer les gens à vivre de leur plein potentiel et à se faire confiance pour entamer LEURS rêves. Que ce soit à 15 ans ou à 45 ans. Non, ça ne sera pas nécessairement facile, mais c’est un RÊVE. Un rêve nécessite beaucoup d’entretien et de discipline. Mais je vous promets que c’est possible.

Pour plus d’informations, c’est ici et .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre