Menu

Le temps d’un moment

Qu’il n’y ait d’emprise sur le temps, inéluctable dans sa course, que notre mainmise sur un moment présent qui ne soit déjà passé. Le souci de magnifier notre existence finie lui est conditionnel, car il file entre nos doigts comme le sable de la grève, lui-même un modeste reflet de ce qu’il fut.

Du temps, je n’en ai, que la possibilité de choisir comment le présent façonnera ce qui n’est plus, et peut-être ce qui sera. Je choisirai l’excellence, le sublime et l’amour que j’aurai, avec un peu de chance, le bonheur de partager.

Je ne peux avoir le temps, car il ne m’appartient, mais je saisirai quelque instant présent qui saurait transformer une larme en sourire, une inquiétude en perle sereine, un bouton de fleur en jardin d’orchidées.

Je n’aurai pas le temps de t’aimer, car le temps ne m’appartient, ni toi d’ailleurs, à qui j’aurai donné toutes les parcelles de mon être, qui soit ce que je puis donner de plus sincère.  Toutefois, je t’aimerai dans tous ces baisers qu’effleurent nos lèvres, tous ces matins de corps entremêlés dans les premiers rayons du soleil, tous ces frissons sur notre peau dans les caresses de nos doigts.

Je n’attendrai pas d’avoir du temps pour toi, je fabriquerai chaque moment à ton image pour t’y retrouver au creux de mon cœur. Le temps n’est pas nôtre, mais chaque envolée de nos âmes nous appartient, et il nous fera grâce d’un souvenir magique, pas si lointain.

Je ne me soucie guère du néant en sursis; je ne peux m’en faire le pourfendeur, ni n’en peux contrer ma propre destination, mais je prendrai ces moments que le temps nous laisse au vol pour en créer un passé niché dans notre imaginaire, pour que la fenêtre sur l’avenir soit un miroir de ton dernier sourire.

Le souci du temps n’est pour moi que le souci d’un autre clair de lune qui naît au-dessus de nos têtes, et l’espoir de garder ta main dans la mienne lorsque la lumière du jour reviendra avec l’aube. Le souci du temps, le souci d’un moment; quel délicieux souci s’il est possible avec toi.

Par Simon Guérard

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre