Menu

10 suggestions de true crime series

Depuis un certain temps sur les sites de visionnement en streaming, la tendance est aux séries portant sur des crimes réels. Cela rend l’audience curieuse et on tente de comprendre ce qui peut se passer dans la tête d’un tueur en plus de sympathiser avec la famille des victimes. Certaines images ont été filmées lors des procès, d’autres sont des reconstitutions ou des témoignages. Sans plus attendre, voici 10 suggestions de true crime series à visionner avec ou sans modération.

#1. La disparition de Maddie McCann – Netflix

La famille McCann est en vacances avec des amis dans un resort à Algarve, au Portugal. Un soir, alors que les adultes soupaient au restaurant du resort, la petite Maddie, alors âgée de trois ans est kidnappée. S’ensuit une grande enquête où même les parents de la fillette seront soupçonnés d’avoir commis le crime. D’origine britannique, il y a un clash culturel entre la famille et les autorités locales. Des détectives privés ont été engagés, plusieurs pistes ont été suivies, mais treize ans plus tard, Maddie n’a toujours pas été retrouvée. D’ailleurs, si vous avez des informations à ce sujet, n’hésitez pas à contacter les autorités portugaises ou britanniques.

#2. Parole d’un tueur – Netflix

Henry Lee Lucas, un homme dont le QI n’est pas particulièrement élevé, a avoué avoir commis plus de 200 meurtres aux États-Unis. Ces femmes de tous âges et nationalités auraient vraisemblablement été violées avant qu’il leur enlève la vie. Dans cette série, on voit Lucas questionné par les Texas Rangers. Une personne de cette organisation lui présente une photo et il décrit ensuite ce qu’il a fait. Des policiers de partout au pays viennent l’interroger pour une durée maximale de vingt minutes au cours desquelles Lucas raconte comment ladite victime aurait péri. De nombreux corps ont été retrouvés, aidant les familles à faire leur deuil. Il a été démontré plus tard que le présumé meurtrier n’a pas pu commettre certains de ces crimes parce qu’il était alors présent à des milliers de kilomètres du lieu où le corps a été déterré. Pourquoi a-t-il confessé ces meurtres? Est-ce que l’attention des médias et de la police lui aurait monté à la tête?

#3. The Keepers – Netflix

Catherine Cesnik, une religieuse particulièrement appréciée des élèves à qui elle enseigne est assassinée. Plus de quarante ans plus tard, deux de ses anciennes étudiantes tentent de comprendre ce qui s’est déroulé le soir de sa mort. S’ensuit une enquête démontrant que le prêtre de l’école agressait sexuellement plusieurs élèves. Des plaintes ont été faites à l’archidiocèse de Baltimore, mais l’organisation religieuse n’a pas pris les mesures nécessaires contre cet homme dangereux. Est-il responsable, d’une quelconque façon, du meurtre de Cathy? Est-elle morte parce qu’elle en savait trop?

#4. Making a Murderer – Netflix

Steven Avery est reconnu coupable d’un viol qu’il n’a pas commis. Dix-sept ans plus tard, grâce à l’ADN, le vrai responsable a été identifié et Steven a pu sortir de prison. Deux ans après avoir recouvré la liberté, il est accusé du meurtre d’une autre femme. De nombreux indices font de lui le principal suspect, mais ses avocats démontrent qu’il est possible que les autorités locales aient manigancé et créé des preuves dans le but de pouvoir l’accuser. Lors du procès, les membres du jury le déclarent coupable de cet acte dont il est possiblement, encore une fois, innocent. Est-ce que la police voulait lui faire payer parce qu’il a démontré, deux ans auparavant, qu’ils s’étaient tous formellement trompés à son sujet? Ou est-ce que les dix-sept années passées derrière les barreaux ont fait de lui un meurtrier?

#5. The Investigator : A British Crime Story – Netflix

Mark Williams-Thomas est un détective britannique qui enquête sur des cas particuliers à la demande de ses clients. La première saison porte sur la disparition de la mère de Sam Gillingham, survenue il y a plus de vingt ans. Le père de Sam a été accusé du meurtre de son épouse, malgré le fait que le corps n’ait jamais été retrouvé et qu’il n’ait jamais admis avoir commis ce crime. Cet homme narcissique avait une maîtresse qui vivait d’ailleurs dans la résidence familiale. Cette femme en savait certainement plus qu’elle ne le prétendait. La seconde saison porte sur la disparition de Louise Kay. Au cours de son enquête, Mark arrive à élucider plusieurs meurtres survenus également en Grande-Bretagne lors de cette époque. Est-ce que le meurtrier aurait agi seul, ou avait-il un complice?

#6. Don’t F**k With Cats – Netflix

Cette minisérie de trois épisodes porte sur les débuts de Lucas Rocco Magnotta. Après avoir visionné les vidéos qu’il avait mises en ligne, certaines personnes ont enquêté pour le faire accuser. Si la police l’avait arrêté plus tôt, aurait-il commis les actes affreux pour lesquels il est aujourd’hui incarcéré?

#7. Je suis un tueur – Netflix

Ce documentaire américain porte sur le témoignage de détenus condamnés à mort pour meurtres. Ces détenus expliquent leur version des faits, qui est ensuite commentée par les enquêteurs, parfois également par les familles des victimes ou leurs complices. Chaque épisode porte sur un cas différent.

#8. Le dernier soir – TOU.TV

Cette minisérie de six épisodes porte sur une enquête menée par Monic Néron, journaliste judiciaire, chroniqueuse à l’émission de Paul Arcand. Il s’agit de l’affaire concernant la mort de Diane Déry et Mario Corbeil, deux adolescents âgés respectivement de treize et quinze ans. Un soir de juin 1975, les deux adolescents partent faire un tour de moto dont ils n’en reviendront jamais. Le lendemain, plusieurs se mobilisent pour participer aux recherches. Les corps sont retrouvés près de la moto, tués par balles. Monic Néron a interrogé plus de cent personnes ayant connu de près ou de loin les adolescents et nombreux sont ceux qui, la peur au ventre, ont nommé un homme en particulier, dont le nom est brouillé puisqu’il n’a pas encore été formellement accusé. Ce crime a eu lieu ici, au Québec, et plus précisément à Longueuil. Peut-être avez-vous des proches qui s’en souviennent?

#9. Gardez l’œil ouvert : 15 histoires de disparitions mystérieuses – Lecture

Si vous préférez la lecture au visionnement de séries, la Youtubeuse Victoria Charlton a publié ce livre. Passionnée elle aussi de récits true crimes, elle relate les faits et éléments d’enquête des quinze cas les plus mystérieux du dernier siècle.

#20. Synthèses, le cas de Valérie Leblanc – Podcast

Vous êtes plutôt un fan de podcast? Celui-ci pourrait vous intéresser. Le 23 août 2011, Valérie Leblanc, une étudiante de 18 ans, est retrouvée morte dans le boisé derrière le Cégep qu’elle fréquentait. Une équipe tente de mieux comprendre ce qui s’est déroulé lors de cette journée fatidique et de déterminer qui serait le responsable, qui court toujours.

Évidemment, il y a des nombreuses autres true crime series qui méritent notre attention. Peu importe celles qui vous choisirez, ces histoires vraies vous marqueront certainement et nos pensées vont aux victimes ainsi qu’à leurs familles. Et vous les crépu.es, quelles true crime series avez-vous à suggérer?

Source

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre