Menu

Une chanson pour chaque temps

Pour la plupart des gens durant cette pandémie, nous avons plus de temps. Du temps à passer en famille. Du temps pour découvrir et développer de nouvelles passions. Du temps pour se reposer. Du temps pour reconnecter à distance avec nos amis. Du temps pour faire de la réflexion, de la contemplation et de l’admiration.

Pour ma part, j’utilise une section de ce temps afin de m’allonger, de réfléchir et de me laisser bercer par de belles mélodies et de charmantes paroles.

Par temps gris, j’écoute « Wonderful Life » de Smith & Burrows. Une voix mélancolique aux paroles pleines d’espoir. Un étrange duo qui fait un parfait mélange.

« No need to run and hide
It’s a wonderful, wonderful life
No need to laugh and cry
It’s a wonderful, wonderful life »

Par temps de repos, je me laisse bercer par les mélodies des chansons de Sleeping At Last. Je sépare ce temps entre mes deux préférées, « Light » et « Saturn ». Pour moi, elles représentent le début et la fin de la vie. Il suffit de s’attarder aux paroles pour capter l’histoire complète.

« The world is brighter than the sun
Now that you’re here
Though your eyes will need some time to adjust
To the overwhelming light surrounding us » –
Light

« With shortness of breath, you explained the infinite
How rare and beautiful it is to even exist » –
Saturn

Par temps de nostalgie, j’écoute « I’m with You » d’Avril Lavigne. Une artiste du répertoire canadien qui, par cette chanson, a capté un peu de mes sentiments face à la situation que j’allais vivre aujourd’hui. Tout en revisitant mon adolescence, je reste bien ancrée dans le présent par les paroles.

« Cause nothing’s going right
And everything’s a mess
And no one likes to be alone »

Par temps joyeux, j’écoute « Dela » de Johnny Clegg and Savuka. Parce que des fois, c’est juste le fun de danser pour aucune raison.

Et par temps de réflexion, j’écoute « Poems », « Prayers and Promises » de John Denver. Les paroles sont importantes.

« How sweet it is to love someone
How right it is to care
How long it’s been since yesterday
What about tomorrow »

Mais à travers tout ce temps, je n’oublie pas toutes ces personnes qui n’en ont pas. Pas le temps de prendre soin d’elles puisqu’elles prennent soin des autres. Ceux et celles qui n’ont pas arrêté depuis le début, qui se sont joints à l’effort collectif en cours de route et qui continuent chaque jour à donner de leur temps. Votre temps est aussi précieux que le nôtre et nous serons toujours reconnaissants de nous l’avoir donné. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre