Menu

Ce que j’ai réalisé en travaillant dans le domaine de la santé

Récemment, j’ai obtenu un emploi temporaire, pour le temps de la Covid-19, dans le domaine de la santé. Je suis maintenant préposée à l’entretien et salubrité dans des hôpitaux et CHSLD.

Je ne pensais vraiment pas que j’aurais un emploi en santé un jour, car je n’étais pas tant attirée par ça et même que ça me faisait un peu peur. Mais j’ai sauté sur l’occasion quand même. J’ai accepté cet emploi dans le but de ramasser des sous pour ma future entreprise après la crise, quand la vie redeviendra plus normale. J’étais loin de savoir l’effet que ça allait me faire.

J’ai réalisé et compris plein de choses. Certaines choses que je savais mais que je n’appliquais pas nécessairement toujours, et d’autres qui m’ont servi de prise de conscience.

Donc, voici une liste de mon éveil de conscience depuis mes petites 3 semaines d’embauche.

J’ai réalisé que :

  • Tous les employés du secteur de la santé, que ce soit les médecins, les infirmiers et infirmières, les préposé.es aux bénéficiaires, les préposé.es à l’entretien, les préposé.es aux services alimentaires, éducateurs et éducatrices, et ainsi de suite, sont plus qu’essentiels.
  • En ce moment, vos proches qui sont en CHSLD s’ennuient beaucoup de vous. J’étais en train de passer la vadrouille dans la chambre d’une dame qui était au téléphone avec sa fille. Elle lui demandait de venir la voir, mais, compte tenu de la situation, les visites sont interdites pour l’instant. Elle a raccroché et je l’ai entendue faire des petits sons. Je me suis retournée et elle pleurait, la tête baissée dans son petit fauteuil. Ça m’a arraché le cœur.
  • Il faut prendre soin de nos personnes âgées. La plupart sont hyper désorientées et sont très fragiles physiquement et émotionnellement.
  • Malgré que les CHSLD sont un service essentiel, tu ne veux pas finir ta vie là-dedans. Tu ne veux pas que ça devienne ta maison.
  • Il faut vivre notre vie maintenant le plus intensément qu’on peut, car elle est si fragile et elle passe tellement vite.
  • Les gens vont dans les hôpitaux pour guérir et dans les CHSLD pour finir leur jours.
  • Il y a une certaine guerre (pas partout, mais ça existe) entre les préposé.es aux bénéficiaires, les préposé.es à l’entretien, les médecins et ainsi de suite. On travaille tous pour le même but : le bien du patient. Le meilleur pour les patients est que le personnel s’entraide dans ses tâches, ait une bonne entente et que tous s’apportent un respect mutuel. Si tu es préposé.e aux bénéficiaires et que tu donnes à souper à ton résident et qu’il en met partout sur sa table, stp, ramasse-le. N’attends pas que le ou la préposé.e à l’entretien fasse sa tournée le lendemain matin. Même chose si tu es préposé.e à l’entretien, tu peux ramasser ce qu’un.e autre préposé.e a oublié, pour lui rendre service. En équipe, on est meilleurs.
  • Ça prend un bon sens de la répartie, un cœur d’enfant et de la bienveillance pour parler avec un résident, car la plupart sont malheureusement rendus dans un autre monde. Mais ça fait de bonne conversations tout de même!
  • C’est vraiment important de penser à sa retraite et sa fin de vie le plus tôt qu’on peut et de prévoir les sous ou autres moyens pour notre confort et bien-être. Les résidents ne sont par maltraités, mais ça n’a strictement rien à voir avec le confort de sa maison et le réconfort de ses proches.
  • Je suis extrêmement reconnaissante d’avoir cet emploi pour me rendre compte de tout ça. Je suis chanceuse d’être en santé, d’avoir un toit, d’avoir à manger, de pouvoir respirer.
  • Les horaires sont fous et il y a certains risques pour la santé. Il faut prendre soin de ce beau personnel-là!
  • Pour tuer toutes les bactéries sur une surface, tu dois mettre ton produit et le laisser agir au moins 5 minutes. Trempe ta guenille dans de l’eau froide + produit, nettoie ta surface et ne l’essuie pas! C’est comme ça qu’un vrai nettoyage est efficace.
  • La vieillesse et la mort me font toujours peur, mais ça me permet de me secouer et de ne pas voir ma vie passer devant moi sans la vivre comme je la veux.

Un gros merci à l’ensemble du personnel de la santé, vous êtes incroyables. Vous aidez à sauver des vies, vous faites partie du quotidien des patients et des résidents, vous faites partie de leur famille. Vous les traitez, vous les nourrissez, vous les lavez, vous faites leur ménage au quotidien, vous entretenez une relation avec eux. Vous les voyez plus qu’ils ne voient leur propre famille. Vous avez tout mon respect.

J’ai eu un peu peur lors de ma première journée en CHSLD car ça me mettait face à ma plus grande peur, celle de mourir et de ne plus être présente comme je le suis. J’ai vu des patients avec différents cas, de léger à lourd. J’ai pleuré en revenant à la maison.

Mais merci.

Merci la vie de m’avoir donné cette opportunité de devenir une meilleure humaine avec une meilleure conscience.

Demain, je souhaiterai un bon matin à ton grand-père en faisant son ménage quotidien, j’aiderai ta grand-mère à retrouver sa chambre dans ces longs corridors, je chanterai doucement pour ton oncle et je jaserai avec ta grande tante de son chat Gazou qui la suit partout avec elle.

Si ce n’est pas déjà fait, appelle tes grands-parents et dis-leur que tu les aimes.

Prenez soin de vous.

-xxx-

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre