Menu

Ces couples (quasi) improbables

Avez-vous déjà entendu parler du concept de work couple? Ces collègues de travail qui ont une si belle chimie ensemble, qu’ils sont considérés comme le duo inséparable. L’un ne vient pas sans l’autre.

Lorsqu’il s’agit d’une relation entre collègues du sexe opposé, il n’est pas rare qu’ils se fassent constamment demander s’ils sont finalement en couple ou qu’ils se fassent sans cesse dire « Hey! Savez-vous que vous feriez tellement un beau petit couple? »

Oh well

Pour l’avoir vécu à quelques reprises dans ma vie professionnelle, je vous avouerais que je suis passée par un amalgame d’émotions lorsqu’il s’agissait d’une relation work couple avec des gars : de la frustration, de l’irritation, devoir ignorer, pour finir par en rire en me disant « Bah… Les gens penseront ce qu’ils voudront, mon collègue et moi savons pertinemment qu’il n’y aura rien de plus de toute manière. » Car après tout, avoir une belle chimie ne signifie pas pour autant devenir un couple, puisqu’au bout du compte, cette relation se veut purement platonique.

De l’autre côté de la médaille, l’avantage que j’ai eu lorsque ce type de relation arrivait avec une fille, c’est que nos supérieurs s’assuraient de nous mettre d’emblée en team, car ils savaient pertinemment que la productivité serait au rendez-vous et que nous ne manquerions pas de motivation pour remettre les projets aux dates butoirs.

Mais dans tout ça, quels exemples pourrais-je donner sur ce concept pas si loufoque?

En voici qui, je crois, est assez éloquent : voilà deux ans maintenant que je travaille avec ma moitié. Au cours de ces dernières années, nous avons eu droit à tour de rôle aux fameuses questions ou petits commentaires sur le fait que nous ferions un beau petit couple. Nous avons réussi à regarder au-delà de ça, pour démontrer que nous sommes un duo inséparable puisque nous avons appris les forces et les faiblesses de l’un et l’autre. Ce fameux collègue, j’ai été mandatée pour le former, et après seulement une heure ensemble lors de sa première journée avec moi, nous nous comprenions déjà que par le regard.

Au fil du temps, cette amitié a pris de l’expansion et j’en suis bien heureuse.

Nous sommes en mesure de savoir lorsque l’autre n’est pas au top de sa forme, car nous sommes à l’écoute de l’autre. Cette belle chimie nous permet d’être capables de nous confier sur nos joies, nos peines, nos frustrations face au boulot. Nous parlons en même temps, nous pensons aux mêmes trucs en même temps (comme il dirait… c’est du brain fusion!) C’est vrai, nous pouvons paraitre un peu désorientés lorsque l’un est absent, car la dynamique n’est pas la même. Mais au bout du compte, ça ne change en rien que nous nous obstinons à savoir qui amènera le café aux activités du weekend ou lors des journées pédagogiques. Et pas n’importe lequel, non ! Le préféré de l’autre, rien de moins.

C’est aussi pourquoi, lorsque j’ai ma moitié qui me téléphone parce qu’il a une incertitude face à quelque chose, je n’hésite pas à prendre ce temps, même si je ne suis pas au bureau. Je trouve ça important de pouvoir l’aider dans la poursuite de nos objectifs communs propres aux projets sur lesquels nous collaborons.

Peu importe comment notre team est formée (que ce soit du même sexe ou du sexe opposé), j’ai toujours pour mon dire qu’avoir de bonnes relations saines avec ses collègues, c’est la clé pour avoir du plaisir au travail, car nous sommes plus productifs et plus performants lorsque nous avons la chance de travailler ensemble, la motivation est au rendez-vous et surtout le stress est diminué de beaucoup.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre