Menu

5 façons de faire du sport sans s’en rendre compte!

On va se le dire, un mode de vie sain et actif, c’est assez à la mode. Instagram regorge de photos de sportif.ves au sommet de montagnes, en pleine action pendant un demi-marathon ou sur un mur d’escalade. S’améliorer, se dépasser : c’est une passion pour plusieurs, et c’est formidable, notamment parce que ce mode de vie contribue à demeurer en bonne santé.

Maintenant, je parle pour tous ceux et celles qui, comme moi, ne se reconnaissent pas dans cette définition du sport. Moi, si je prends mon vélo, c’est soit pour aller quelque part, soit pour admirer le paysage. Je trouve que le reste de ma vie est déjà assez axé sur la performance comme ça sans que j’en rajoute. J’ai toujours dit que je détestais devoir mettre une tenue particulière pour pratiquer un sport. Chaque fois, j’ai l’impression de me déguiser. Je ne me reconnais pas du tout là-dedans !

Ceci étant dit, je sais aussi que c’est important d’être actif. C’est pourquoi je veux te partager ici mes trucs pour bouger davantage sans trop t’en rendre compte. Je suis convaincue qu’il y a plus qu’une définition au sport et c’est important de trouver la sienne afin de demeurer actif.ve tout en respectant ses limites et ses envies. Je vais te prouver dans les lignes qui suivent que le sport et l’idée de prendre son temps peuvent aller de pair. Oublions cette conception selon laquelle il faut nécessairement aller vite, vite et encore plus vite !

#1. Aller travailler en vélo

C’est la solution pour ceux et celles qui habitent trop loin du travail pour y aller à pied, mais qui veulent tout de même rendre leurs déplacements plus actifs. On ne va pas se cacher que ça va te demander un peu plus d’organisation qu’à l’habitude, mais les bienfaits que tu vas en retirer devraient te faire oublier les inconvénients. En plus, tu profites de l’air frais avant d’aller t’enfermer dans un bureau. Attention, l’effet énergisant de l’activité pourrait te donner envie de sauter ton café habituel du matin (parole de mes collègues qui ont essayé). Puis, en revenant du travail, le chemin du retour te permet de complètement décrocher de ta journée et de te sentir presque en vacances parmi les autres cyclistes. Certainement à considérer avec les temps chauds qui s’en viennent !

#2. Aller faire son épicerie (ou tout autre type de course) à pied

Il fut une époque où c’était un incontournable pour moi . Évidemment, avec la pandémie actuelle, ce n’est peut-être pas le temps de faire plusieurs petites épiceries si tu peux faire autrement. Tu peux toutefois appliquer ce truc à n’importe quel type de course pour laquelle tu n’as pas besoin de rapporter trop d’articles à la fois. Bien sûr, c’est encore plus important de se faire une bonne liste d’épicerie et de s’y tenir une fois sur place, sous peine de ne plus sentir tes bras pendant le chemin du retour. Le poids des sacs ajoute certainement un effort supplémentaire. J’aime bien apporter un sac à dos pour y mettre les articles un peu plus lourds.

En gros, l’idée derrière ces deux premières suggestions est de rendre tes déplacements plus actifs, même s’ils risquent de prendre plus de temps qu’avec un autre moyen de transport.

vélo mur jaune
Source:  Unsplash

#3. Jumeler le sport à une autre activité que tu aimes

Pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable ? Tu aimes lire dehors l’été ? Rien de mieux que d’enfourcher son vélo pour se rendre à son emplacement de lecture de prédilection. On bouge un peu en chemin tout en gardant en tête son but ultime : aller lire son roman quelque part au soleil. Même chose si tu aimes les jeux vidéo. Il y a moyen de trouver des jeux plus interactifs qui te feront bouger. Finalement, ce que je préfère : tu peux danser quand tu écoutes de la musique chez toi… Allez, personne ne te voit et personne ne le sait !

#4. Travailler debout

On ne s’en rend pas forcément compte, mais se tenir debout permet de faire travailler un certain nombre de muscles supplémentaires. De plus en plus d’employeurs mettent à la disposition des employés des stations de travail ajustables qui permettent de surélever son écran d’ordinateur et son clavier. Je suis d’accord, ce n’est pas fait pour tout le monde, mais si tu as la chance de l’essayer, ça vaut la peine de découvrir si ça te convient. Autrement, on peut aussi prendre des petites pauses régulièrement pour se dégourdir les jambes ou faire ses appels debout en marchant dans son bureau, par exemple. On peut aussi demeurer debout dans les transports en commun plutôt que s’assoir. Ça semble anodin, mais ça peut faire une différence.

#5. Éviter les raccourcis

Tu peux prendre les escaliers plutôt que l’ascenseur ou faire des détours pour te rendre au bureau d’un.e collègue. Les gestes qui se répètent ainsi jour après jour ont plus d’impact. Et surtout, tu peux te lever pour aller voir un.e collègue plutôt que l’appeler. En plus, c’est beaucoup plus agréable d’avoir un contact face à face — on s’en rend bien compte ces temps-ci en télétravail. La vie n’est pas une course et la beauté est parfois dans les détours !

Tu l’auras compris, je ne te vends pas du tout des résultats extraordinaires avec ces conseils. Au contraire, ici, tout est dans le chemin plutôt que dans la destination. La vie est trop courte pour voir l’activité physique comme une obligation semblable à celle de se brosser les dents. Je suis convaincue, toutefois, que l’humain n’est pas fait pour rester assis toute la journée. Alors, même si le sport n’est pas ta passion, demeurer actif devrait être naturel. À toi de trouver ta définition positive du sport !

Source: Pexels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre