Menu

Je me suis ennuyée de toi

Je me suis ennuyée de toi. Mais TELLEMENT.

En fait, je ne réalisais pas à quel point tu étais importante dans ma vie jusqu’à ce qu’on se retrouve. T’sais, je ne cherche pas d’excuses, mais j’ai été tellement occupée à être une mère, une blonde, une amie, une employée, que j’ai juste arrêté de t’accorder du temps. Et je m’excuse pour ça. Sincèrement.

Le jour où je t’ai retrouvée, bien honnêtement, je ne savais plus trop qui tu étais, qui j’étais. J’étais seule, face à toi. À ce moment précis, j’avais l’impression de faire face à une étrangère. Comme si on vivait ensemble depuis des années, mais dans deux mondes parallèles. Comment était-ce arrivé ? À quel moment s’est-on éloignées à ce point ? Lorsque j’ai réalisé qu’en réalité je ne savais plus vraiment qui on était, ça a fait mal. Ça a été douloureux. Et je m’en suis voulu, terriblement.

J’ai dû réapprendre à vivre avec toi, repartir à zéro. Je me rappelle, un jour, je t’ai regardée droit dans les yeux et tu as compris. Tu as compris que j’étais de retour. Que ce ne serait pas toujours facile. Qu’on vivrait nos hauts et nos bas, mais que j’étais déterminée plus que jamais à te redécouvrir, un jour à la fois. Plus je réapprenais à te connaître, plus j’aimais ça. Et plus je me rappelais. Je me rappelais toutes ces passions qu’on avait délaissées, toutes ces choses qui nous faisaient du bien qu’on ne prenait plus le temps de faire. Je redécouvrais les mille et une facettes de notre personnalité. Nos qualités et nos imperfections. Y’a fallu qu’on se dévoile, en toute vulnérabilité, et même si ça nous a parfois donné le vertige, ça valait le coup, non ?

Aujourd’hui, je te fais une promesse, noir sur blanc. Pis pas le genre de promesse qu’on fait en croisant les doigts derrière le dos, non, une vraie, là. Aujourd’hui, je te jure que plus jamais on ne va se perdre de vue. Parce que maintenant qu’on est réunies à nouveau, je vais tout faire pour qu’on garde cette proximité, cette fusion. Oui, mon quotidien va toujours être bien rempli, mais je te promets de toujours garder du temps pour toi, pour nous. Parce que je ne me suis jamais sentie aussi épanouie, mais surtout parce que plus jamais je ne veux vivre sans toi, sans moi.

Source: Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre