Menu

Mes 5 meilleures trouvailles en friperies

#1. Une robe midi cache-coeur

Jean Claude Poitras Bof!, 1970-1980.

Je revenais de mon stage, un après-midi de l’été 2019, et je me suis arrêtée dans ma friperie préférée, qui se trouve dans ma ville. Je n’avais pas d’idée en tête. Juste envie de flâner et de zyeuter les supports remplis. Il y a un petit rack réservé aux robes/combinaisons/manteaux et aux pièces plus « vieilles ». Je le dis souvent : plus c’est vieux, plus j’aime ça. Les « vieilleries » ont beaucoup de valeur à mes yeux. Alors que je passais chaque morceau un à un, je suis tombée sur cette robe midi cache-coeur sans manche.

Jean Claude Poitras bof!, 1970-1980.

Je n’en croyais pas mes yeux.

J’ai alors retourné l’étiquette qui indiquait 7$. On aurait dit qu’à cet instant, je venais de remporter le gros lot. Je ne l’ai pas essayée et je l’ai achetée tout de suite. La robe me fait comme un gant et j’ai bien hâte de la mettre encore cette année.

#2. Un sac à main rouge velours

Un autre jour, j’ai trouvé un sac à main Aldo rouge velours qui, je crois, date des années 1990. Je l’ai aperçu au loin, suspendu à un crochet. Je suis allée le voir et je l’ai pris dans mes mains. Finalement, acheter ne me tentait pas cette journée-là, donc je l’ai remis sur le support. Le sac était 2,50$. Quelques jours après, j’y pensais encore. Tellement, que j’ai demandé à la personne que je fréquentais d’aller me le chercher. Ce qu’elle a fait avec grande gentillesse. Par chance, le magnifique sac à main y était encore!

#3. Une robe longue en crochet

Ma friperie est surprenante. Elle offre toutes sortes de morceaux; du plus simple au plus extravagant et hors de l’ordinaire. Un autre jour encore, je ne regardais rien en particulier et j’ai trouvé une longue robe beige toute en crochet. Même si je n’avais aucune occasion pour la porter, je ne pouvais la laisser sur son support. Je l’ai donc amenée au comptoir et la caissière l’a complimentée. La robe tient sur une patère dans ma chambre et je la regarde souvent. Je n’ai toujours pas trouvé d’occasion pour la porter (mis à part cette photo de confinement).

#4. Un trench

Ce printemps, la tendance accueillait le retour du trench. Cette pièce classique est une indémodable, et elle me faisait envie depuis longtemps. Or, un trench qui traversera le temps et qui vieillira à nos côtés peut être dispendieux. Toujours lors d’une visite dans la friperie de ma ville, j’ai déniché un parfait trench bleu marine sur un support. Encore une fois, c’est comme si j’avais gagné à la Loto! En plus, il n’était que 5$!

#5. Un pantalon à motif Vichy

Mon article sur les meilleures trouvailles en friperies s’arrête sur un pantalon que j’ai, cette fois-ci, trouvé au Village des Valeurs. Je magasinais avec ma sœur un après-midi. J’avais plusieurs morceaux dans les mains, quand elle est arrivée avec un pantalon à motif Vichy de la marque Jacob. D’après l’allure du logo, celui-ci serait issu de la fin des années 1990 ou du début des années 2000. Ce type de pantalon est vraiment tendance presque chaque printemps. Bien heureuse d’en avoir fait sa découverte et son achat!

Vous souvenez-vous de la publicité d’Ikea où la femme trouvait un deal incroyable et, lorsqu’elle avait fini de payer et était sortie du magasin, criait à son mari de vite démarrer l’auto? Eh bien, je me sens un peu comme cette femme à chaque fois que je fais une incroyable trouvaille en friperie.

Crédit photos : Audrey Lebeau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre