Menu

Jardin de balcon pour débutant.e

Avoir un jardin à soi, même s’il est petit, est quelque chose d’agréable. C’est savoir comment faire pousser une partie de sa nourriture et apprendre à s’occuper de plantes qui nous donnent en retour. Ça crée aussi une oasis de verdure en pleine ville et potentiellement, un écran qui nous cache des voisins parfois un peu trop près. Si vous avez envie de vous lancer, voici mes quelques conseils :

Le matériel

Pour bien commencer, il faut évidemment un minimum de matériel :

  • Sécateur ou ciseaux
  • Terre
  • Compost
  • Pots

Un sécateur c’est toujours pratique, mais des ciseaux peuvent faire le travail aussi.

Le compost (ou fertilisant) est un élément essentiel pour s’assurer que les plants pousseront de façon optimale. Même chose pour la terre. J’utilise ce que j’ai sous la main ou ce que le centre où je vais a en stock, tout simplement.

Les pots peuvent prendre différentes formes. Personnellement, je m’en suis fabriqué quelques-uns avec des doubles fonds. Ce sont en vérité de gros bacs en plastique dans lesquels il y a des « faux-fonds » en styromousse. Un tuyau passe du fond jusqu’en haut du bac. Les doubles fonds sont pratiques, car on peut remplir le réservoir du dessous d’eau et ainsi, devoir arroser un peu moins souvent. C’est une astuce extraordinaire lorsqu’on souhaite partir une journée ou deux sans avoir peur que les plants manquent d’eau. Un trou sur le côté sert de « sécurité », ce qui empêche de trop remplir le réservoir.


Un de mes bacs à double fond fait maison

Des pots en terre cuite ou en plastique peuvent faire l’affaire, surtout pour des plants qui deviendront moins gros. C’est très bien pour des fines herbes, par exemple. La classique jardinière à accrocher à la rambarde du balcon est aussi très adéquate pour des herbes. Des plants de légumes, en revanche, auront besoin de plus gros bacs. Double fond ou pas, ce n’est pas important. Si vous décidez d’utiliser des bacs en plastique qui ne sont pas destinés au jardinage au départ, n’oubliez surtout pas de percer des trous au fond pour le drainage de l’eau.


Un plant de basilic thaï dans son pot en terre cuite

Les plants faciles d’entretien

Les fines herbes sont très faciles à entretenir : la menthe, le basilic, l’aneth, la sauge, le persil ont simplement besoin d’être arrosés et les fleurs, d’être coupées. En effet, laisser fleurir ses fines herbes, c’est joli, mais parfois, ça peut altérer le goût et la plante aura moins d’énergie pour produire les feuilles, qui sont sans contredit la partie qui nous intéresse le plus dans un jardin. Certaines fines herbes gagnent à être laissées tranquilles, à la fin de la saison, pour qu’on puisse en récolter les graines, les faire sécher et en manger tout l’hiver. C’est le cas de l’aneth, par exemple. Habituellement, les fines herbes peuvent être plantées à plusieurs dans le même pot. Par expérience, ça n’a jamais gêné les miennes!

Les tomates cerises sont aussi généralement faciles d’entretien en plus de fournir une belle récolte. Il y a un nombre incalculable de variétés de tomates cerises (et je ne parle même pas des tomates raisins et des autres variétés de la famille). Avant de choisir un plant, on regarde combien il produit et à quel moment. Certains plants vont produire plus tôt (de juin à août), alors que d’autres seront plus tardifs (de juillet à septembre). Dans mon cas, j’aime avoir un plant qui produit plus en début de saison ainsi qu’un qui continue à produire plus tard. Sans blague, l’an dernier, j’ai eu des tomates presque jusqu’à l’Halloween! Les différentes variétés ont évidemment différents aspects et différents goûts plus ou moins sucrés. À vous de voir ce qui vous convient le mieux! Les tomates adorent le soleil, donc pour que leur pousse soit optimale, on priorise un endroit où il y en a le plus possible. Il est aussi important de savoir que ce sont des plants qui grimpent, donc installer un filet ou de grands tuteurs (pour ne pas que les tiges principales cassent) peut s’avérer pratique.

Les concombres et les cornichons sont techniquement assez faciles à entretenir. La difficulté avec les plants de concombres, c’est qu’ils sont souvent attaqués par des scarabées. En effet, les scarabées mangent les fleurs de concombre, ce qui a pour conséquence une pousse moins assidue ou des plants qui poussent tordus. Lorsque le concombre est en fleur, il faut porter une attention particulière aux insectes et disposer rapidement des scarabées qui pourraient s’y cacher. Sinon, il est possible de faire grimper le concombre (en installant un filet par exemple) ou de le « laisser courir ». Les concombres pousseront à même le bac ou au sol, cela n’a pas d’importance. Pour avoir une récolte optimale sur un balcon pas tout à fait optimal, l’expérience m’a enseigné que les plus petites variétés (cornichons et concombres libanais, par exemple) produisent plus. Les concombres adorent aussi le soleil et boivent beaucoup d’eau. Un seul jour de canicule et les feuilles vireront au jaune. Il est important de garder le plant bien arrosé.

Les piments forts de type jalapeno sont une valeur sure. Ils sont faciles d’entretien et demandent peu de soin. Il faut seulement les mettre bien au soleil pour optimiser la production. On peut placer plusieurs plants dans un plus grand pot ou même dans des jardinières.

Trucs et astuces pour les écureuils

Les écureuils, en ville, sont le fléau des jardins. Les gens ont plusieurs trucs : cheveux, fourchettes autour des bacs, café…

Planter des plantes odorantes (la rue) à plusieurs endroits dans mon potager est quelque chose que je fais depuis deux ans et qui semble assez bien fonctionner, car apparemment, les écureuils n’aiment pas l’odeur.

Saupoudre de la farine de sang (un type de compost) sur le contour des bacs est une autre astuce que j’ai découverte avec le temps. Ce n’est pas une méthode parfaite et il ne faut pas mettre trop de farine de sang, car il n’est pas recommandé d’en consommer de grandes quantités selon certaines sources. Je comprends aussi qu’éthiquement, ce n’est pas une option viable pour tout le monde. De plus, ce type de compost attire les mouches.

C’est jusqu’à présent, les meilleures méthodes que j’ai trouvées pour que les écureuils laissent mes légumes tranquilles!


Un plant de la rue odorante qui aide à protéger mes petits cornichons

Bien sûr, il y a une variété incroyable de choses à planter. Les légumes feuillus (bette à carde, kale, feuille de moutarde…) sont aussi assez faciles d’entretien, mais je vous partage ici mon expérience de jardinière en devenir. À vous de faire des essais et de voir ce que vous aimez le plus… Sur ce, bon jardinage et bonne récolte!

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre