Menu

Moi je reste de mon côté de la frontière cet été (Partie 2)

Un mois après l’écriture de mon premier texte sur la même thématique, la situation est encore plutôt la même et le portrait qui s’offre à nous pour l’été à venir s’annonce être de beaux moments dans notre environnement et non chez nos voisins du sud ou à tous autres endroits sur la planète. Ainsi, le mouvement « moi je reste de mon côté de la frontière cet été » est toujours en vigueur et je crois qu’on doit profiter de ce temps pour retourner aux sources et comprendre pourquoi les touristes de l’extérieur s’enthousiasment autant sur notre province. Selon moi, on prend les choses pour acquis, mais il n’y a rien de mieux que d’en profiter nous aussi! Pour ce deuxième guide, nous nous dirigeons dans la région de Baie-Saint-Paul et de La Malbaie.

Du côté hébergement…

Située au cœur du village de Baie-Saint-Paul, l’Auberge des Balcons a su s’imposer rapidement dans le réseau des auberges de jeunesse au Québec. Par sa situation idéale, sa grandeur et surtout son cachet, cet endroit aura tout pour vous charmer. D’un côté vous retrouverez la ville et de l’autre, un immense terrain permettant de vous ressourcer.

Malgré sa grandeur, l’Isle-aux-Coudres reste un incontournable de la région et l’Auberge la Fascine n’en fait pas exception. Il s’agit d’un amalgame entre hébergement, bon temps, bonne bouffe et musique. En effet, vous pourrez bénéficier sur place d’une programmation de spectacles des plus intéressantes accompagnée de bières de la région et d’un menu parfait pour un petit dîner sur l’Isle.

Ressourcement et relaxation peuvent être les mots d’ordre d’un séjour dans Charlevoix et le Repère Boréal se prête très bien à ces mots. Le domaine, situé aux Éboulements, comprend plus de quatre types d’habitations, d’une zone spa, mais surtout d’une belle forêt dense pour vous sentir dans votre cocon. Il est important de réserver d’avance, car cet hébergement est fort populaire. Il faut croire que la paix et la quiétude forment un charme extraordinaire.

Le Bootlegger, restaurant festif, mais surtout berceau de l’histoire de la contrebande d’alcool dans la région dans les années 1900 offre un hébergement complémentaire à son expérience : le Presbytère du Bootlegger situé à Sainte-Agnès en amont de La Malbaie. Regroupant plus de onze chambres, cet endroit est idéal pour les grands groupes et pour compléter une soirée des plus agréable.

Dans les autres endroits à découvrir, on ne peut passer sous le silence les Dômes Charlevoix, situés à La Petite Rivière-Saint-François ; l’Auberge du Domaine à Ligori situé à La Petite Rivière-Saint-François ; ainsi que les Chalets Echo et Prêt-à-Camper du Parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie.

Du côté plein air…

La variété d’activités du Parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie vaut le détour. Que ce soit pour une randonnée au sommet de l’Acropole des Draveurs, une balade en kayak sur la Rivière-Malbaie ou pour une croisière en bateau-mouche, il est certain que vous serez comblés par les offres de ce parc. Le tout se conclut évidemment par un paysage à couper le souffle!

Le Parc national des Grands Jardins se démarque depuis de nombreuses années par ses sentiers connus, mais toujours agréables à effectuer. Situé à Saint-Urbain, vous retrouverez des promenades pour tous les niveaux en plus d’avoir accès à faune des plus particulière.

Pour les plus crinqués, il existe la Traversée de Charlevoix qui fait plus de 105 km et qui prend entre 6 à 7 jours à compléter en randonnée ou en vélo. Une expérience hors du commun pour les gens qui veulent s’immerger directement dans le paysage de cette région. Il est aussi possible de faire seulement la demi-traversée.

Du côté gourmand…

Qui dit découverte du Québec, dit clairement casse-croûte! Un arrêt impératif à faire sur la route est le Casse-Croûte Chez Ginette à Sainte-Irénée où vue imprenable sur le fleuve et inter-fromage se côtoient à merveille.

Sur la route, il faut toujours se préparer des petits en-cas et la boulangerie À Chacun son pain de Baie-Saint-Paul est l’endroit tout indiqué pour faire le plein de viennoiseries, de sandwiches et de produits de la région. Un endroit parfait pour se créer un panier de pique-nique pas piqué des vers.

Une dégustation de bière s’ajoute parfaitement à ce genre de parcours découverte. Pour ce faire, un arrêt au Saint-Pub de Baie-Saint-Paul pour déguster les bières de la Microbrasserie de Charlevoix est à mettre à l’horaire. Fidèle au poste depuis 1998, cet endroit offre autant de la bonne bière que de la bonne nourriture, le tout mettant en vedette les aliments régionaux.

D’un côté davantage gastronomique, on retrouve le restaurant Faux Bergers qui présente une table des plus incroyables. Sous forme d’un menu dégustation renouvelé tous les jours et comprenant sept services, les chefs vous proposent des plats à tomber par terre qui sont confectionnés pour donner une place de choix aux produits de la région. Au passage, il est intéressant de s’arrêter à la Maison d’affinage Maurice Dufour, situé sur le même terrain, pour faire le plein de Migneron de Charlevoix.

Et pour un transport hors-norme…

Depuis quelques années, il est possible de se rendre dans cette région via le Train de Charlevoix qui relie Québec à La Malbaie avec un point de chute à Baie-Saint-Paul. Sillonner les paysages bucoliques bordés par le fleuve et observer des éléments non accessibles via la route valent définitivement l’utilisation de ce moyen de transport.

Continuez de rêver à ces beaux paysages, le temps de libération et d’aventure s’en vient! Soyez à l’affût du prochain guide qui sortira le mois prochain et partagez le mouvement « moi je reste de mon côté de la frontière cet été »!

Crédit photo : Anaïs Robert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre