Menu

5 raisons pour danser en bobettes dans ta cuisine à l’ère de la COVID-19

Il était prévu que je vous ponde un texte sur l’importance de s’offrir le même traitement de love et d’admiration que celui que l’on donne aux autres, jusqu’à ce qu’en fin de semaine, je me retrouve dans le moment à la maison qui m’amène la plus grosse dose de bonheur et de self-love depuis les trois derniers mois : danser en bobettes (souvent dans ma cuisine, parfois dans ma chambre, who cares). Cela m’a donné envie de vous partager pourquoi danser dans mon intimité, dans mon univers, me fait autant de bien.

Juste pour être claire, je ne parle pas ici nécessairement d’apprendre une chorégraphie sur TikTok ou la bachata dans une vidéo YouTube en une journée, mais bien de prendre des moments dans son quotidien pour danser. Sans réfléchir. En lâchant prise. Les yeux fermés ou ouverts. Le cœur léger. Avec ta chanson du moment. La bienveillance envers toi-même, c’est entre autres de t’autoriser à vivre des moments de bonheur et de lâcher-prise. Oui oui, même quand tu es en bobettes depuis trois jours à la maison ou quand tu feel comme un sac de chips crème sure et oignon.

Voici les raisons pour lesquelles selon moi, danser en bobettes dans ta cuisine peut te faire feeler plus douce & plus wild à la fois dans les prochaines semaines.

#1. Apprivoiser son corps sous tous ses angles par les mouvements

Ton corps a passé beaucoup de temps immobile à encaisser tes émotions des dernières semaines ; la danse va te permettre tout d’abord de réapprivoiser ton corps, de le faire bouger et de le reconnecter aux mouvements et à la mobilité qu’il peut avoir.

#2. Liberté et lâcher-prise

Dans les trois derniers mois, être restreint.es et avoir le minimum de contrôle sur notre vie et sur notre liberté a été éprouvant pour plusieurs. Danser est une bonne façon d’exprimer tes émotions, de relâcher un trop-plein ou de te créer un mood selon ta vibe du moment. Je t’invite à te mettre une playlist qui te fait du bien et à te laisser porter.

#3. Efficace contre le stress

Danser (comme toute activité physique) augmente ta production d’endorphines, communément appelées hormones du bonheur. Ces hormones aident à combattre l’anxiété et le stress de façon naturelle. Pour ma part, ça m’aide beaucoup à décompresser dans mes bons comme dans mes mauvais jours. Je danse souvent devant mon animal de compagnie en espérant secrètement qu’il m’accompagne, jusqu’à ce que je réalise ce que je suis vraiment en train de faire.

#4. Prendre confiance en soi

Si tu ne danses pas habituellement car tu es moins à l’aise dans ton corps ou bien que tu as peur d’avoir l’air ridicule ou d’être inconfortable, cela peut être un bel exercice pour te réapproprier tranquillement ton corps et ton bien-être. Danser ne devrait pas venir avec l’obligation ni la pression de devoir ressembler et bouger comme Jennifer Lopez et Shakira pendant leur prestation au Super Bowl. Feele-toi, bouge comme tu le sens, apprivoise ton corps en te regardant dans un miroir si tu le désires.

#5. Ça fait du bien, tout simplement

On cherche souvent des raisons pratiques ou logiques pour faire ou essayer quelque chose, comme les quatre points plus haut. Et si on dansait simplement parce que ça fait du bien ?

J’espère que je t’aurai donné l’envie de danser en bobettes dans ta cuisine. Tout ce dont tu as besoin est d’une chanson, de ton corps et surtout de te laisser le droit d’avoir un peu de plaisir même les jours de grisaille.

En espérant vous voir danser dans une cuisine près de chez moi,

Avec bienveillance et solidarité,

Émilie

Source: Burst

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre