Menu

Maintenant, dis-moi seulement comment on fait pour aimer encore?

Je dois être la première à écrire une lettre à son ex pour lui demander conseil.

Je suis un peu à court de moyens, pour être honnête.

Je te vois aller. Une nouvelle blonde, une nouvelle job, une nouvelle vie.

Je suis contente pour toi, je te le jure.

Mais je me demande quand mon tour viendra, à moi aussi.

On s’était dit en se quittant que c’était pour le mieux.

Tu l’as trouvé, ton mieux.

Mais moi, je le cherche encore.

Quand je repense à nous deux, je vois que l’on s’aimait.

Tellement en fait que ça nous détruisait.

C’était passionnel et vorace, addictive. On avait toujours besoin de plus.

Jusqu’au jour où ç’a été trop.

Jusqu’au jour où on a préféré se briser le cœur plutôt que de vivre notre malheureux bonheur.

Sur le coup, ce fut plus difficile pour toi que pour moi.

T’étais un combattant, un des rares qui ne souhaitait pas jeter et remplacer mais plutôt travailler à réparer.

Mais moi, mon mal me faisait trop mal.

Je me suis aveuglée, j’ai fait taire ma voix à l’intérieur.

Tu as passé au travers.

Quelques mois plus tard, tu avais une nouvelle copine.

Et moi, je me suis réveillée trop tard.

Des années après, me voilà encore a ressassé nos vieux souvenirs.

Mais la vérité au fond, c’est que je t’envie.

J’envie que tu aies su passer à autre chose sans amertume ou regret.

J’envie le fait que tu aies su rouvrir ton cœur à quelqu’un d’autre.

J’envie que tu te sois libéré de nous, en fait.

Je t’aime encore.

Je suis en amour avec qui nous étions.

Tellement, que je compare tout le monde avec toi.

Tellement, que j’en oublie tout le mal que l’on s’est fait.

Alors, je voudrais simplement que tu me dises comment tu as fait.

Parce que quand je te regarde aujourd’hui avec elle, je revois la personne dont je suis tombée amoureuse.

Et ça faisait longtemps que je ne l’avais pas vue.

Au fond, c’est tout ce que je te souhaite.

C’est tout ce que je me souhaite.

Je sais qu’un jour, mon tour viendra.

Et même si nous n’étions l’un pour l’autre qu’un bout de chemin dans nos vies,

ce que je retiens, au final,

c’est que l’on s’aimait.

Maintenant, dis-moi seulement comment on fait pour aimer encore?

Anonyme

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre