Menu

Mon besoin d’être en nature

Je suis une fille qui ressent toujours ce besoin d’être à l’extérieur. Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours eu besoin de grands espaces, d’aventures et de nature. Comme si chaque parcelle d’espace vert et de terrain boisé avait mon nom d’écrit à son entrée.  Faut dire que j’ai appris à conduire un quatre-roues avant de pouvoir faire des phrases complètes à l’école. 

Pendant l’été, je me lève chaque matin en ouvrant les fenêtres de chez moi pour laisser entrer le vent et pour entendre les oiseaux. J’arrose mes plantes, je me fais un café ou un smoothie que je bois sur ma terrasse. Être à l’extérieur m’apaise, me calme, me rend sereine. C’est mon moment de solitude et de réflexion. Un moment dont je n’arriverais pas à me passer.

J’ai ce besoin d’être entourée de nature le plus souvent possible. De me promener les pieds directement sur le gazon, de sentir le soleil sur ma peau, de me baigner dans un lac, d’apprécier le paysage ou un coucher de soleil. Pour moi, la nature représente la liberté, le pouvoir et l’unicité. C’est ce qui me donne l’envie incessante de partir en roadtrip le plus souvent possible. La nature, j’ai envie de l’admirer, d’en profiter, mais pas seulement à partir du confort de ma belle terrasse. J’ai plus à aller explorer. 

À la fin d’un d’été, je sais que j’ai réussi et que j’en ai profité quand ma chambre sent la fumée tellement j’ai fait des feux qui ont imprégné le tissu de mes vêtements. Je sais que j’ai réussi mon été quand je retrouve du sable partout dans mes sacs et dans mes valises. Je le vois quand je constate l’état de mon véhicule qui s’est transformé en habitation ambulante. Je le réalise quand je vois tous les items de camping qui traînent dans ma maison parce que je n’arrive jamais à les ranger à force de toujours en sortir plus pour mes prochaines aventures. J’ai le sentiment d’avoir réussi mon été quand je mets aux poubelles ma paire de souliers parce qu’ils n’ont pas survécu les mille et une randonnés marchées depuis le début des temps chauds. Mais surtout, j’ai réussi mon été quand ma peau est bronzée de façon différente et aléatoire selon les activités que j’ai décidées de faire durant l’été. 

Je suis une fille de bois, de campagne, de sports semi-extrêmes et de plein air, mais, surtout, je suis une fille qui aime profiter de l’été. Je m’emballe tellement avec les BBQ les dimanches, les sports nautiques comme le rabaska, les partys de tente dans les champs, les drinks sur le bord de la piscine, les soirées au ciné-parc entre amis et j’en passe. Je suis assise dans le confort de mon salon et juste écrire ça me donne envie sortir à l’extérieur.  Si t’es comme moi, on va peut-être se croiser sur les magnifiques routes de notre Québec cet été! À bientôt!

Source : Pixabay

One thought on “Mon besoin d’être en nature

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre