Menu

Le jeu de l’amour: Sommes-nous game over?

Je ne suis pas une personne qui trippe sur les jeux de hasard. Je suis allée au Casino une fois dans ma vie et je n’ai pas joué. J’ai déjà tenté le coup une ou deux fois dans des machines de bars étranges, mais je me tanne vite. Ça ne m’attire pas.

Habituellement, quand tu décides de jouer, tu as un montant d’argent précis que tu désires investir. Ou quelques jetons seulement. Tu t’installe devant la machine, puis tu commences ce jeu pervers avec le hasard. Parce que quand ça concerne les jeux comme ça, ce n’est que purement du hasard. Rien à voir avec les efforts investis, la chance ou le destin. Peu importe ce que tu fais comme rituel, peu importe les chiffres que tu choisis et la façon dont tu insères ta pièce, tu ne sais jamais comment ça va finir. Parfois, après plusieurs échecs, tu te retrouves les poches vides, déçu, car l’espoir t’as fait faux bond. Encore une fois. Tu as passé tous tes jetons, la game est finie. Tu retournes chez toi, les poches et le cœur vide en te disant que « la prochaine fois, ce sera la bonne. »

Par contre, c’est encore plus complexe quand la machine, c’est l’amour et que le gain, c’est toi.

Dis-moi, avons-nous passé tous nos jetons? Ou la énième tentative sera la bonne? Nous reste-t-il une petite pièce, une toute dernière, dans notre poche de jeans, dis-moi? Ou est-ce qu’ils sont tellement usés que nous avons perdu toute notre monnaie derrière, sur notre chemin? Qu’arrivera-t-il de nous? Tout comme la roulette russe ou tout autre jeu de hasard, je ne sais pas comment on va finir, encore une fois. Aucune idée s’il nous reste un tour à faire ou si on est game over. Si toutes nos chances sont épuisées. L’amour, lui, est solide. Toujours à fond, tout au long de notre chemin et de plus en plus fort. Même 5 ans plus tard.

Contrairement aux jeux, les efforts, la chance, le destin, la communication, la volonté, l’espoir et la vie peuvent être avec nous et influencer le dénouement. Le sont-ils ? Aucune idée.

Mais, après tout ce temps, on est encore là. Au moment où j’écris ces mots, ça fait exactement 5 ans que mon univers a basculé. Exactement 5 ans que j’ai su que plus rien ne serait pareil. T’sais, quand on gagne au jeu de la vie un amour de cette ampleur-là, on garde l’espoir de regagner à chaque tentative. Après toutes ces réussites, mais aussi tous ces échecs, on retourne toujours vers la même machine. Celle qui nous a fait gagner le gros lot il y a 5 ans. On y retourne avec notre toute dernière pièce de monnaie. Tel un joueur compulsif, après avoir tout perdu auparavant; l’espoir, la raison, la confiance, la motivation…. On est rongé par l’envie de retenter, une toute dernière fois. T’sais, d’un coup que cette fois-ci, ce serait la bonne et qu’elle paierait?

Suis-je prête à retenter la toute dernière pièce qu’il me reste pour nous deux ? Malgré toute la peur de me retrouver sans rien encore une fois et de faire face une fois de trop à ton départ, je crois que oui. Il faudra, évidemment, jouer totalement différemment certaines étapes de la game.

Certains diront que nous sommes téméraires, amoureux et courageux. Ces éternels optimistes nous encouragerons à retenter une dernière fois de jouer.  D’autres, les plus réalistes, diront certainement que nous n’avons rien compris, que nous sommes aveugles et stupides. Moi je fais partie des optimistes. Je me suis fait piéger. Je suis une joueuse compulsive de nous, mais assumée. Et toi aussi.

Alors, nous l’avons tenté cette dernière game. Les yeux fermés, la tête pleine de prises de conscience et de souvenirs, mais le cœur plus ouvert que jamais. Parce qu’il le fallait. Juste parce que. Saurons-nous faire différent cette fois-ci? Serons-nous plus chanceux? Serons-nous plus proches encore? J’ose encore l’espérer.

Et, mon amour, si dans 5 ans, on est encore ensemble, j’écris un roman sur notre histoire, car elle méritera d’être racontée. Elle le mérite déjà, mais tout le monde préfère, de loin, les histoires qui se terminent bien.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre