Menu

Le souffle vital

« Videz-vous de tout.
Laissez le mental s’immobiliser.
Alors, les mille choses émergent et disparaissent d’elle-même pendant que l’Être observe.
Elles évoluent et arrivent à maturité pour ensuite retourner à la source.
Et revenir à la source, c’est retrouver l’immobilité, qui est le propre de la nature… »

LAO-TSEU, Dao de Jing

Nous le faisons tous au quotidien sans trop y réfléchir, mais il est fascinant de comprendre que par une respiration plus profonde, complète et constante, plusieurs bienfaits pour la santé sont à portée de main.

Dans mon dernier article, je citais les 8 branches du yoga. Parce que bien que le yoga soit surtout reconnu en Occident pour ses postures plus ou moins difficiles, il comporte plusieurs aspects et guide le yogi(ni) vers une vie plus saine et plus éveillée. Je vous parlerai donc du pranayama aussi appelé Tao : la respiration, le souffle vital.

Plusieurs techniques de respiration sont utilisées dans l’enseignement de différentes disciplines comme le tai-chi, le Qi Gong, la médiation, le yoga, et j’en passe. La respiration naturelle est celle qui importe avant tout. Cette respiration naturelle qu’ont les bébés et les jeunes enfants, mais qui plus tard devient conditionnée par nos peurs, expériences et sentiments plus ou moins positifs qui surgissent au fil des jours et de la vie. La respiration peut améliorer de façon significative la santé globale en affectant l’efficacité du cœur, des poumons ainsi que d’autres organes et systèmes internes. Elle aide à diriger nos émotions vers le positif plutôt que vers le stress. Elle transforme la négativité en énergie que nous pouvons utiliser pour guérir et évoluer.

La respiration est composée de deux mouvements principaux ; l’inspiration et l’expiration. S’abstenir de respirer complètement par une inspiration et une expiration profondes nous prive d’une énergie précieuse. Respirer efficacement, c’est ouvrir la porte à une tout autre dimension spirituelle et de connaissance de soi. Au contraire, lorsque celle-ci se fait pauvre et superficielle, les problèmes de santé et de perception claire des émotions se feront sentir.

Je trouve fascinante la relation qu’a la respiration avec chaque être humain. Les atomes d’air que nous inspirons et expirons sont ensuite libres et voyagent afin qu’ils soient de nouveau inspirés et expirés par un autre être. L’interaction entre chacun de nous est limpide, lorsque nous y réfléchissons un instant. De plus, quand nous inspirons, nous absorbons l’oxygène rejeté par les plantes dans l’atmosphère en tant que « déchet ». Chaque fois que nous expirons, nous rejetons du gaz carbonique, encore une fois en tant que « déchet », qui est ensuite absorbé par ces mêmes plantes.

Je vous propose d’observer votre respiration et de commencer à en comprendre le fonctionnement. Il est difficile au début d’avoir une constance dans l’exercice de la respiration naturelle, mais avec de la persévérance, les bienfaits en seront notoires.

fleurs table bois
Source: Pexels

La respiration complète

On débute par une inspiration lente et profonde dans le ventre jusqu’à ce que celui-ci soit bien rond, puis on écarte les côtes en continuant à faire pénétrer toujours plus d’air dans les poumons. Après une ouverture maximale des flancs, on inspire encore plus haut jusqu’au niveau claviculaire. Lorsque les poumons sont pleins, on expire en dégonflant d’abord le haut de la poitrine, puis le niveau costal, puis en rentrant ensuite l’abdomen avant de poursuivre avec la prochaine inspiration.

L’idéal sera d’intégrer progressivement cette forme de respiration hautement bénéfique à notre quotidien et de la pratiquer en conscience, le plus souvent possible, dans la majorité des situations de notre vie jusqu’à ce qu’elle finisse par s’imposer d’elle-même et devenir une incomparable source de bien-être et de santé.

Source: Pexels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre