Menu

Comment développer sa résilience

Selon la définition du magazine Psychologies, la « résilience est la capacité pour un individu à faire face à une situation difficile ou génératrice de stress » ou encore « l’art de naviguer entre les torrents ».  Au fil du temps, la résilience peut s’effriter en raison d’une accumulation de facteurs physiques, psychologiques ou environnementaux. Il va sans dire que la crise actuelle comporte son lot de défis et teste durement notre capacité d’adaptation. Voici donc quelques trucs pour développer sa résilience et savoir transformer les épreuves de la vie en opportunités de croissance personnelle. 

  • Pleine conscience et enracinement

La pleine conscience n’est pas qu’une méthode de méditation. C’est un état qu’on peut pratiquer dans tous nos gestes quotidiens. Être pleinement présent, dans l’ici et maintenant, permet d’observer avec attention ce qui se passe autour de soi et en soi sans jugement. La pleine conscience c’est entendre les oiseaux qui chantent, ressentir le vent sur notre peau, mais également le cœur qui bat dans notre poitrine, le mouvement de notre respiration et les émotions qui se présentent. Pratiquer la pleine conscience calme le mental et permet d’écouter notre ressenti, notre petite voix intérieure. C’est donc un outil merveilleux pour se sentir pleinement enraciné.e dans notre corps et notre environnement. À long terme, cette pratique offre les sentiments de stabilité et de sécurité intérieurs favorisant notre capacité à affronter l’adversité. On peut alors vivre au cœur de la tempête sans se laisser emporter par celle-ci. 

  • Gratitude et perspective 

Cela peut sembler simpliste, mais cultiver la gratitude et savoir apprécier les petites choses est une arme redoutable face au désespoir. Tenir un journal et y écrire 3 choses pour lesquelles on est reconnaissant.e à chaque jour permet d’intégrer la gratitude dans notre quotidien. Lorsqu’il est plus difficile de ressentir la gratitude, on peut simplement remercier l’univers d’être capable d’écrire dans notre cahier, d’avoir un toit, d’avoir des yeux pour voir. Au fil du temps cela devient naturel et on commence à reconnaître tout ce qu’il y a de bon dans notre vie car, soyons honnêtes, il est rare que tout aille vraiment très mal. Il y a toujours quelque chose de bon, que ce soit la solidarité qu’un évènement tragique suscite ou l’ouverture des consciences qui s’ensuit. Surtout, la gratitude nous aide à reconnaître nos privilèges, la chance que nous avons de pouvoir faire tout ce que nous faisons. Cela permet aussi de voir les avantages d’une situation que l’on juge négative a priori. Par exemple, le confinement nous a peut-être permis de nous reposer, de réduire nos dépenses, de passer du temps en famille, de prendre du recul par rapport à notre travail, etc. Tout est une question de perspective et la gratitude, c’est choisir de se concentrer sur le positif, sans toutefois nier ce qui l’est moins. 

  • L’importance de la communauté

Qu’on soit très sociable ou plutôt solitaire, le sentiment d’appartenance à une communauté est un puissant outil de résilience. Bâtir un réseau sur lequel on peut compter nous donne la confiance d’aller de l’avant dans nos projets. Toutefois, ce n’est pas tout le monde qui a cette chance. La bonne nouvelle c’est qu’il n’est jamais trop tard pour trouver sa tribu, sa famille d’âme. En cela, les réseaux sociaux peuvent favoriser une connexion avec des gens qui te ressemblent et vibrent sur les mêmes ondes que toi. En ce sens, une communauté en ligne peut s’avérer très enrichissante en attendant que les cercles de femmes et autres occasions d’échanges en personne soient à nouveau possibles. 

  • Se connecter à sa créativité 

La fameuse expression « quand la vie t’offre un citron, fais de la limonade » prend tout son sens lorsqu’on profite des épreuves pour nourrir notre créativité. Il n’est pas nécessaire d’être artiste pour être créatif.ve. Que ce soit par l’art, la cuisine, l’écriture, les projets DIY, la danse ou encore le jardinage, l’action de créer permet de s’exprimer, de libérer ses émotions et d’apaiser son mental. Surtout, la créativité vient en créant et la pratique d’une activité permet de développer des habilités, ce qui favorise l’estime de soi. L’art-thérapie en groupe ou en consultation privée peut être une excellente façon de s’initier tout en recevant le soutien d’un.e thérapeute. Symboliquement, cela nous aide à devenir créateur.trice de notre propre vie.

  • Apaiser notre système nerveux 

Notre cerveau reçoit des millions d’informations par jour et notre utilisation (souvent) excessive des écrans nous amène dans un état de surstimulation. Il y a des limites à ce qu’on peut imposer à notre système nerveux qui, toujours sur le qui-vive, finit par s’épuiser et affecter notre santé physique, mais aussi mentale. Il est donc primordial de se détendre régulièrement pour lui permettre de se régénérer. C’est encore plus vrai en période de crise où notre sensibilité est exacerbée. 

Comment faire? En limitant sa consommation de stimulants, en mettant son téléphone en mode avion et en pratiquant une activité calmante comme la méditation et la marche en nature. S’assurer de dormir suffisamment est également la base pour se sentir reposé.e et développer une meilleure résistance au stress. Bouger permet aussi de libérer les tensions accumulées. Une activité intense comme la course ou la boxe peut être extrêmement libératrice, en plus d’allumer notre feu intérieur, notre puissance. Personnellement, l’aromathérapie, les exercices de respiration et l’écoute de mantras et de sons binauraux m’aident beaucoup. L’idée est de trouver ce qui fonctionne pour nous afin de donner un break à notre système nerveux. 

Voilà, j’espère que ces petits conseils vous seront utiles. Le secret est d’y aller un jour à la fois et de se rappeler que la situation actuelle est temporaire. Si on arrive à garder la tête hors de l’eau et à percevoir les rayons du soleil, alors il y a de l’espoir. Et l’espoir est l’ingrédient magique de la résilience.

Source : Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre