Menu

Être famille d’accueil pour un chien d’assistance

Cet article n’est pas dans le but de faire la promotion d’une cause, mais plutôt de conscientiser les gens à l’implication qu’elle requiert.

Qui n’a pas rêvé d’être 24/7 avec son chien? Vite de même, ça a l’air le fun, mais ça comporte son lot de petits (et même de grands) défis.

Je vous partage ici l’expérience qu’a vécu ma famille en tant que famille d’accueil pour un chien d’assistance.

Premièrement, qu’est-ce qu’une famille d’accueil pour chien d’assistance? Imaginez un chien Mira qui accompagne une personne en chaise roulante. Avant d’être apte au service, il y a eu de nombreuses étapes : la vie en famille d’accueil est la deuxième. Lorsque le chiot est âgé de quelques semaines, la famille va le chercher chez Mira et c’est là que l’aventure commence! Votre nouveau chien deviendra une extension de votre personne. Il vous suivra plus qu’une ombre. En fait, plus jamais vous ne serez seuls.

La famille d’accueil s’occupe de la période de socialisation. Le chien deviendra propre et sera familiarisé avec le plus grand nombre d’activités quotidiennes possible comme faire l’épicerie, manger au restaurant, voir un film au cinéma, prendre l’autobus, etc. Il vous suivra absolument partout. C’est simple : un chien en période de socialisation ne peut au grand jamais être laissé seul. Il est de votre responsabilité de l’emmener partout. Alors petit conseil très important : assurez-vous que votre employeur accepte qu’un animal se promène dans les couloirs de votre lieu de travail avant de faire la demande pour être famille d’accueil.

Lors de la période de socialisation, la famille d’accueil est responsable de l’éducation du chiot en ce qui concerne la propreté, apprendre à manger uniquement de la nourriture pour chien, mordre uniquement ses jouets, se coucher aux endroits appropriés et certains signaux. La famille devra aussi familiariser l’animal au plus grand nombre d’environnements. Il faut aussi comprendre qu’on ne peut pas faire certaines choses avec un chien en entraînement. Par exemple, il ne doit jamais monter sur le divan et vous ne devez pas lui lancer la balle.

Pour que votre chien en socialisation puisse vous suivre partout, il devra porter un foulard rouge fourni par Mira. Il sera ainsi facilement reconnaissable et cela vous ouvrira de nombreuses portes. Habituellement, les restaurateurs et propriétaires d’établissements comprennent l’importance de votre rôle et le respectent. Il peut cependant arriver qu’ils vous refusent l’accès. Si cela arrive, informez-lez que vous aviserez l’organisation pour laquelle vous œuvrez que les chiens d’assistance en entraînement sont interdits. Généralement, ils changent vite d’avis!

Un autre facteur à prendre en considération concerne les suivis. Étant donné qu’il s’agit d’un chien Mira, cette organisation vous fournit tout : le foulard qu’il devra porter pour être identifié, la laisse, le collier et la nourriture en plus des soins vétérinaires. Il vous faudra donc à quelques reprises vous rendre à Sainte-Madeleine, où sont situés les bureaux de Mira, pour les suivis vétérinaires et de son entraînement.

Soyez prêts à être interrompus en tout temps. À l’épicerie, les gens voudront savoir pourquoi vous le faites, qu’est-ce que ça implique et voudront flatter le chien. C’est normal et je dirais même qu’il le faut. Vous êtes en quelque sorte des ambassadeurs. Soyez fiers de ce que vous faites et ne soyez surtout pas gênés! Votre compagnon a besoin de tout ça, c’est pour cette raison qu’il est en phase de socialisation.

Je dois vous avertir qu’après environ 18 mois, vous devrez remettre le chien. Oui, ce sera difficile. Oui, vous vous serez attaché.e à cet animal, vous étiez avec lui en permanence! Mais vous serez tellement fiers. Grâce à vous, une personne non-voyante, à mobilité réduite ou ayant besoin d’assistance aura un animal pour l’aider dans son quotidien et un partenaire qui lui sera fidèle. Tout au long de cette année et demie, vous aurez ramassé une flaque dans une allée à l’épicerie, essayé d’aller au dépanneur pour seulement quelques minutes alors que ça aura pris près d’une heure, et fait de la route pour que le chien ait ses suivis, parmi tant d’autre choses. Ces petits sacrifices en valent la peine : ils changent des vies.

Si cela vous inspire, voici comment faire pour devenir famille d’accueil.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre