Menu

L’amitié gars-fille

Cet article, je devais le publier avant de quitter le pays pour l’été avec mon ami Poisson TDA afin de faire taire les cancans à notre sujet. Je vous laisse deviner les circonstances qui ont fait que nous avons dû annuler le voyage en premier lieu, mais l’idée d’écrire sur le mystère entourant la fameuse amitié gars-fille, elle, est restée…

Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours eu plus d’aisance à me lier d’amitié avec des gars et ce, dès mon plus jeune âge. Je devais avoir une ou deux amies, sans plus. C’est lorsque je suis arrivée au secondaire que la roue a tourné mais encore là, le changement n’a été que temporaire.

L’amitié gars-fille est un concept qui, je trouve, fait encore couler beaucoup d’encre dans notre société. Ayant des amitiés solides avec la gent masculine qui datent de plus de 15 ans, cela me donne parfois des petites montées de lait lorsque j’entends une personne me dire que ça n’existe pas, même si je suis capable de mettre de l’eau dans mon vin en écoutant les opinions divergentes à ce sujet.

De plus, je ne trouve pas cela normal que j’aie encore besoin aujourd’hui, lorsque je date des gars, de devoir les aviser en leur disant : « Hey, sache que j’ai beaucoup d’amis de gars et que je ne changerai rien à cela. Si ça ne te convient pas ou que tu me démontres une quelconque jalousie, sois certain que toi et moi ça ne pourra pas fonctionner. Mais t’inquiète, je suis une personne fidèle! »

La fameuse chimie

« Écoute, vous avez tellement une belle chimie, vous feriez un beau petit couple! »

Soupirs

On peut repasser sur le sujet? Avoir une belle chimie ne signifie pas que nous sommes amoureux l’un de l’autre pour autant. Au contraire, je crois que cette chimie témoigne simplement le cheminement qu’a pris l’amitié. Comme l’expression le dit si bien : « Rome ne s’est pas fait en un jour. » Il en va de même pour l’amitié.

Bien oui, il se pourrait que des sentiments plus forts que de l’amitié émergent, il ne faut pas faire l’autruche qui se cache la tête dans le sable. Mais pourquoi serait-ce juste dans une relation amicale du sexe opposé? Je n’ai jamais entendu qu’il y avait des risques qu’une relation amicale avec des personnes du même sexe finisse un jour par devenir plus et pourtant cela pourrait arriver aussi.

Toutefois, si cela arrive, le plus important, c’est de tout d’abord en discuter. D’être ouvert à la communication pour ainsi mettre les balises nécessaires pour que ce soit clair pour tous. Certains de mes amis ont déjà ressenti plus que de l’amitié pour moi. Avec des discussions, des pistes de solution, du temps (faire le deuil), de la volonté et du respect, la majorité de mes amitiés avec eux sont passées au travers de ce petit stop de parcours et elles en sont sorties plus solides que jamais. Pour d’autres, j’ai dû briser cette amitié pour le bien-être de tous, mais surtout pour le leur.

Ode à mes amis de gars

Moi, aux yeux de mes amis, je suis la « petite fée », la « master », « Wamie ou Wiiwii », « grande sœur » et j’en passe. Tous ces surnoms (et ceux qu’eux ont hérité à leur tour) font partie intégrante de nos vies. Ils témoignent souvent d’insides qui encore aujourd’hui, bien des années plus tard, teintent nos souvenirs et notre quotidien.

Mes amis, ils m’ont vu tomber, me relever, évoluer à la vitesse de l’éclair sur certains aspects et à pas de tortue sur d’autres. Ils m’ont vu m’exiler du Québec pendant presque deux ans, en sachant que je suis faite ainsi. Que je ne peux pas rester comme un oiseau en cage puisque j’ai toujours soif d’aventures, jusqu’au jour où je trouverai enfin ma place afin d’y déposer mes bagages, même si ça implique qu’un décalage horaire pourrait de nouveau nous séparer, au grand désarroi d’un de mes amis qui ne souhaite pas que j’aille à l’autre bout du monde de peur que je coule dans l’océan.

Ils me rappellent la personne que je suis devenue lorsque je l’oublie l’instant d’un échec. Ils sont prêts à braver vents et marrées pour me protéger, à m’endurer de les baver, car ils savent qu’ils n’ont aucune chance de gagner à ce petit jeu. Ils ont appris à dealer la personne [un peu] trop énergique que je suis, celle qui a de la difficulté à exprimer comment elle se sent, celle qui s’emporte parfois trop rapidement, mais qui au final me définit et fait mon charme (selon leurs dires). En retour, ils savent que mon amitié leur sera toujours sincère et honnête. Pas question que je passe par quatre chemins pour dire les vraies affaires. Je serai toujours là, prête à braver vents et marées pour eux et je leur donnerai toujours en retour ce qu’ils méritent.

Le fin mot de l’histoire, c’est que dans ce film qu’est l’amitié, seuls les deux acteurs principaux savent réellement quel est leur script, celui qu’ils sont ou seront toujours présents pour le meilleur et pour le pire dans cette amitié gars-fille qui restera tout simplement une amitié gars-fille! Et si le scénario vient qu’à changer, ils resteront les deux seuls acteurs principaux de cette destinée.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre