Menu

Je suis sensible. Pis je braille.

Je suis sensible. Très sensible. Trop sensible? Je sais pas. Certains te diraient que oui, mais j’ai appris à l’apprécier et à juste vivre mes émotions pleinement. Il m’arrive souvent d’être contrariée pour pas grand-chose, de me sentir toute petite devant certaines personnes ou situations. Tu comprends ce que j’veux dire? J’ai ce besoin viscéral de me sentir grande, de me sentir confiante, mais un tout petit quelque chose d’insignifiant peut venir m’ébranler au plus haut point. Et je sais avec certitude que je ne suis pas la seule.

Pourtant, de la confiance, j’en dégage pis j’en ai. Mais derrière cette façade-là, y’a un être vraiment sensible qui pleure facilement, qui vit avec des craintes et des angoisses. Qui a peur de décevoir et qui déteste qu’on la fasse sentir si petite avec un simple commentaire ou geste.

Mais que veux-tu, j’suis sensible. Pis je braille.

eau eclaboussure goutte
Source

Prenons pour exemple les films. Mon chum pourra en témoigner, c’est rendu un running gag tellement je pleure pour n’importe quoi dans n’importe quel film. Que ce soit une situation triste ou heureuse, je vais pleurer c’est sûr. Un chien meurt? Je pleure. Un gars fait une méga déclaration d’amour? Je pleure. Deux amies se retrouvent après des années? Je pleure. J’ai pleuré en écoutant Rox et Rouky quand j’avais 8 ans, pour te donner une idée.

Y’a aussi la musique qui me fait pleurer. Ça m’est arrivé souvent d’écouter une toune, de chanter pis de brailler en même temps. Qu’est-ce que tu veux, ça me fait du bien. C’est peut-être mon âme de musicienne, mais j’ai souvent des frissons en jouant certaines tounes avec mon band. Même chose quand j’en écoute. Selon mon guitariste, c’est pas donné à tout l’monde de pouvoir ressentir ces émotions-là à travers la musique. Quelque chose à voir avec ton cerveau, un truc du genre. Je ressens parfois les mêmes frissons quand je regarde une œuvre d’art ou bien un paysage qui me coupe le souffle. J’ai l’émerveillement pis l’émotivité faciles.

J’te laisse deviner que quand je vis quelque chose de vraiment triste, je suis complètement inconsolable. Mais l’affaire, c’est que je pleure aussi quand je vis d’autres émotions, telles que la colère, le stress, ou même la joie. Si je me chicane avec quelqu’un, je vais pleurer c’est sûr. Même si ça signifie que je suis fâchée et non triste. Ça vient juste trop me chercher. Me pincer l’cœur.

couple reflet eau
Source

Je pleure également quand je vois les autres pleurer. J’imagine que c’est ce qu’on appelle de l’empathie. J’ai de la misère à voir quelqu’un vivre des choses difficiles. Quand quelqu’un autour de moi feel pas, je le ressens aussi. On dirait que je vie l’émotion avec eux pis ça me fait angoisser raide. Des fois, je suis même pas capable de mettre le doigt sur ce qui me fait sentir tout croche, jusqu’à ce que je réalise, par exemple, que mon chum est stressé cette semaine-là, ou ben que ma meilleure amie feel un peu down.

Je pleure de joie, souvent. Mais en même temps, j’ose imaginer que la personne qui me rend heureuse à ce point se sent spéciale un brin devant ma réaction. Mon chum fait juste me dire de quoi de bin cute pis je réagis comme si c’était le plus beau compliment de la terre. Que veux-tu…être sensible, ça fait en sorte que t’apprécies toutes les petites attentions comme si c’était le plus grand des trésors. Mais ça s’arrête pas là, parce que je pleure aussi de joie pour les autres! Le plus bel exemple serait dans les mariages. Impossible que je pleure pas quand les mariés prononcent leurs vœux. Ou encore si quelqu’un que j’aime accomplis quelque chose de big, pour lequel il/elle a travaillé dur. Je pleure.

Mais ma sensibilité, je la vois pas comme une faiblesse. Au contraire, ça fait partie de qui je suis. Je pense même que ça fait de moi une meilleure personne, parce que je suis plus à l’écoute des autres. J’ai le goût qu’eux aussi me montrent leur vulnérabilité.

J’ai décidé de ne plus retenir mes émotions et de les vivre pleinement, que ça plaise ou non.

Team sensible all the way!

Source

One thought on “Je suis sensible. Pis je braille.

  1. Mon dieu comme je viens de me reconnaître dans ce merveilleux texte. Ça fait du bien de voir qu’on n’est pas toute seule à être pleureuse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre