Menu

L’après relation toxique

J’étouffais sans le savoir. J’étouffais de l’intérieur. Je n’avais pas le droit de ressentir et de vivre mes émotions. J’étais profondément triste et pourtant j’arrivais à me le cacher à moi-même.

Encore aujourd’hui je me demande si c’était vraiment de « l’amour », parce que dans les faits, j’avais juste tout le temps peur de le perdre, peur de f*ck up, peur de ne pas être à la hauteur. Je marchais constamment sur des œufs avec les émotions dans le tapis. Je ne me comprenais plus moi-même.

Ce n’était pas une relation très sécurisante et stable, au contraire. Je donnais absolument tout ce que j’avais et je me contentais de pas grand-chose.

J’essayais d’être forte mais c’était trop malsain. J’avais toujours l’impression de ne pas être assez bien pour lui, pas digne de lui. Je le mettais sur un piédestal, comme si personne ne lui arrivais à la cheville. Et pourtant…

Pourtant, je le sentais depuis le début que ça ne mènerait nulle part, que j’allais en souffrir. Je me suis fait prendre au jeu des émotions et de la manipulation. Moi, qui me considérais comme une fille forte au caractère incassable… J’ai réalisé à la dure que je n’étais malheureusement pas à l’abri de ses beaux yeux charmeurs et de ses paroles faussement réconfortantes.

J’étais rendue à un point où je me dénigrais, où je ne m’aimais plus et je prenais tout sur mes épaules. La pression était telle que je ne me reconnaissais plus du tout, je ne réfléchissais plus logiquement et je culpabilisais sur absolument tout, comme si tout était de ma faute. Je remettais mes propres valeurs en question.

J’acceptais qu’il me mente en pleine face et qu’il me cache des choses inacceptables. Je pardonnais beaucoup trop facilement. Je fermais les yeux sur la vérité car je voulais tellement que tout soit faux, et que cette mauvaise passe finisse par aboutir sur quelque chose de beau, quelque chose que j’allais avoir travaillé si fort à obtenir.

Aujourd’hui je préfère pleurer en sachant la vérité plutôt que de sourire à des mensonges.

Je n’ai rien mérité de tout ça, et ça j’ai eu de la difficulté à me le rentrer dans la tête.

C’est normal d’avoir encore des « sentiments » pour lui après coup, pour le peu de positif qu’il y avait dans la relation. C’est normal de se questionner encore sur le comment du pourquoi et de chercher à défendre ces gestes impardonnables.

La vérité c’est que toi tu as énormément souffert de la relation, peut-être même plus que de la rupture. Oui, tu as perdu quelque chose sur le coup mais tu as gagné beaucoup plus à t’en sortir.

Et ça tu vas le réaliser avec le temps.

Tu le réaliseras lorsque tu auras trouvé une relation saine, stable et sécurisante qui te fera grandir à chaque jour. Tu reprendras confiance en toi, confiance en l’amour et toutes les belles choses que ça t’apportera. Tu réaliseras enfin c’est quoi l’Amour, et que tu le mérites amplement cet amour-là.

Tu redeviendras quelqu’un, une personne à part entière. Tu te transformeras en une meilleure version de toi-même et tu ne seras plus dans l’ombre de personne. Tu vivras tes plus beaux jours avec la personne qui t’aura fait connaître le vrai bonheur.

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre