Menu

Des règles plus écolos, plus locales et plus confortables – Par Laurence Aylwin-Lefebvre


Source

Il y a de plus en plus d’options lorsqu’on souhaite passer à autre chose après les tampons hygiéniques et les serviettes jetables classiques. Tellement d’options que, parfois, on s’y perd. J’ai essayé ici de répertorier différentes options, de trouver des entreprises locales qui les produisent et de vous proposer des associations de produits pour des règles plus écolos, plus locales, mais surtout, plus confortables.

La coupe menstruelle


Source

La coupe ou la cup menstruelle n’a plus grand-chose de nouveau. Pourtant, certaines sont toujours réticentes à l’essayer. Comme avec tous les produits d’hygiène féminine, chaque personne et chaque corps est différent, il n’y a donc pas de one size fits all. Je vous donne mon petit grain de sel, car c’est un de mes produits chouchous.

  • Avantages

La cup se garde plusieurs années lorsqu’on l’entretient bien. Elle est facile à nettoyer. Il suffit de la plonger dans l’eau bouillante, d’utiliser un nettoyeur à vapeur ou un savon conçu pour ça (au pH neutre, histoire de ne pas tout débalancer à l’intérieur héhé). La coupe menstruelle coûte dans les 30$ à 40$, mais c’est un achat qui ne revient pas tous les mois. Puis, en fonction de notre flux menstruel, elle se garde en général jusqu’à 7h (même 12!) avant de devoir la changer.

  • Inconvénients

On l’insère soi-même, donc c’est un peu moins aseptisé que de mettre un tampon. Ce n’est pas tout le monde qui est à l’aise avec ça, et c’est bien correct. La retirer est parfois plus difficile et, dû à l’effet de succion qui maintient la coupe en place, j’ai lu certains témoignages qui parlent de stérilet qui a bougé. Personnellement, je « m’aide » un peu en donnant une poussée lorsque je l’enlève et en tirant de plus haut. J’ai un stérilet et il n’a jamais bougé dû à ma coupe. Encore une fois, chaque corps est différent, il suffit donc de voir ce qui nous convient. La cup et les salles de bains publiques, ce n’est pas toujours l’idéal non plus : il faut se laver les mains, la sortir, la vider, la rincer… Pas toujours évident lorsqu’on est dans des salles de bain partagées. Elle se garde cependant assez longtemps, ce qui balance un peu cet inconvénient selon moi. Il peut aussi avoir un temps d’adaptation nécessaire pour apprendre à l’insérer correctement, de façon à ce qu’elle ne coule pas et qu’elle soit confortable à porter.

  • Des bons matchs

On peut utiliser la coupe en duo avec des sous-vêtements spéciaux pour les menstruations pour prévenir toutes fuites, ou encore avec des serviettes sanitaires et des protège-dessous lavables pour la nuit.

  • Entreprise

Bien sûr, la fameuse Diva cup!

Le disque menstruel


Source

Le disque c’est, en gros, le même principe que la coupe, sauf que c’est un disque. Il est donc « assis » plus haut et, oh miracle, on peut avoir du period sex avec ça. L’effet ventouse est aussi moins intense qu’avec la coupe, ce qui rend cela plus sécuritaire lorsqu’on porte un stérilet comme moyen de contraception.

  • Avantages

Est-ce que j’ai dit period sex? Sans blague, c’est un chouette avantage pour celles qui aimeraient ça, mais qui ont un flux trop important. L’effet ventouse moins important rend le port du stérilet plus sécuritaire (moins de chance de le déloger en vidant le disque). Selon les informations fournies par diverses compagnies qui en produisent, ça se garde environ 7 heures, donc moins de changement qu’un tampon : ça, on aime ça! En plus, le disque est lavable et réutilisable, tout comme la coupe!

  • Inconvénients

Pour être bien honnête, c’est sur ma liste de choses à tester… Ça tient plus haut que la coupe et cette dernière n’est pas toujours facile à placer, donc il doit y avoir un moment d’adaptation nécessaire avec le disque aussi. Si ça tient plus haut, il faut être bien à l’aise pour l’installer et il est possible que, tout comme avec la cup, ce soit un peu plus messy. C’est aussi un dispositif qu’il faut vider et nettoyer, donc encore une fois pas génial dans les salles de bain publiques.

  • Des bons matchs

On peut utiliser le disque en duo avec des sous-vêtements spéciaux pour les menstruations pour prévenir toutes fuites, ou encore avec des serviettes sanitaires et protège-dessous lavables pour la nuit.

  • Entreprises

Je n’ai pas trouvé de compagnie québécoise… oups! En attendant, vous pouvez aller voir les modèles de Flex, qui est aussi le fabricant de Softdisc, un autre modèle.

Les sous-vêtements menstruels


Source

Ce sont des sous-vêtements qui absorbent le sang et qui sont faits pour que celles qui les portent se sentent… Comment dire… Pas comme si elles portaient une couche? Tout dépendamment des marques et des modèles, ces culottes peuvent absorber jusqu’à l’équivalent de deux tampons.

  • Avantages

J’en porte et je trouve ça absolument génial pour les jours où mon flux est moins important. La plupart des compagnies mettent beaucoup d’efforts pour que les sous-vêtements soient esthétiques et le plus « normaux » possible, tout en ayant un haut degré d’absorption sans être trop épais. Ce sont donc souvent de jolis dessous. Ces derniers sont réutilisables pendant longtemps lorsqu’on les entretient correctement. L’entretien est assez facile : il suffit de les rincer après usage et de les laver à la machine, tout simplement. C’est un excellent match pour éviter les fuites importunes lorsqu’on utilise un autre moyen primaire (comme la coupe, les tampons ou le disque).

  • Inconvénients

Les culottes qui absorbent plus sont un peu plus épaisses malgré tout. C’est confortable, mais… Ce n’est pas le moyen primaire que j’utilise, sauf pour les jours où mon flux est très léger ou pendant la nuit.

  • Des bons matchs

C’est génial pour la nuit et en deuxième ligne afin d’éviter toutes fuites avec une coupe, un disque ou des tampons.

  • Entreprises

Les produits Marie Fils (culottes et serviettes lavables, elle fait même des kits!), La Girafe bleue ou ceux de Mme L’Ovary.

Les serviettes hygiéniques lavables


Source

Je pense que tout le monde les a vues passer : les serviettes hygiéniques lavables et réutilisables.

  • Avantages

La plupart des compagnies qui les fabriquent semblent porter une plus grande attention aux matériaux utilisés que les celles qui en font des jetables (quelle surprises, je sais!) Ce sont donc souvent des matières plus naturelles, qui respirent mieux et qui sont meilleures pour la santé. Il y a aussi des designs de toutes les sortes, de toutes les couleurs et de tous les degrés d’absorption! En fait, il y en a vraiment pour chaque personne et ses besoins, c’est ce qui est génial. On peut aussi parler du look : ces serviettes sont souvent vraiment esthétiques (allô les beaux motifs fleuris et les super-héros dans mes bobettes!) En plus, l’entretien est généralement assez simple : il suffit de les rincer et de les laver, tout simplement. Encore une fois, c’est plus écolo et ça permet de sauver des sous tous les mois. Yé!

  • Inconvénients

Certaines personnes n’aiment pas le sentiment de porter des serviettes hygiéniques. C’était mon cas. Surtout celles industrielles. Il y a du plastique sur les ailes, ça frotte, ça décolle. Je dirais que pour avoir essayé les serviettes lavables, le feeling est plus doux et confortable, mais reste qu’il est possible que ça t’embête quand même.

  • Des bons matchs

Exactement la même chose que la culotte menstruelle.

  • Entreprises

Parmi les serviettes lavables de compagnies québécoises, il y a celles de Les Z’emballés, qui sont clairement mon coup de cœur : ma-gni-fiques et confortables. Également, les produits de Marie Fil et de Floralie offrent  d’autres produits zéro déchet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre