Menu

3 trucs pour développer une routine d’écriture

Mains sur dactylo
Source: Photo by MILKOVÍ on Unsplash

Tu as peut-être déjà ressenti le désir de te mettre à l’écriture, de commencer un roman, d’écrire une nouvelle, de rédiger des articles de blogue. Mais peut-être aussi qu’une fois l’excitation initiale passée, tu as délaissé ton projet, soit parce que tu ne trouves plus d’inspiration, soit parce que tu as vraiment d’autres choses à gérer dans ta vie.

Peut-être alors t’es-tu dit que tu n’es pas assez bon.ne ou que tu n’es pas capable. Peut-être angoisses-tu à cause de la page blanche. Ou bien peut-être attends-tu simplement le bon moment, mais que celui-ci ne semble jamais venir.

J’ai envie de te rassurer. Écrire, ce n’est pas difficile et ce n’est pas réservé aux génies de ce monde. Ça ne prend pas une force surhumaine pour t’y consacrer ni une restructuration totale de ton emploi du temps. Écrire, ça peut être vraiment amusant, libérateur, énergisant. Il suffit de s’organiser un peu. Voici quelques trucs qui peuvent t’aider à instaurer une routine d’écriture.

  1. Écrire souvent, mais pas nécessairement longtemps

On a souvent tendance à vouloir attendre LA journée, LA soirée ou LE week-end totalement libre pour se consacrer à un projet d’écriture. On attend d’être en vacances ou d’avoir BEAUCOUP de temps devant nous pour écrire. Or, de par mon expérience, ces moments arrivent peu souvent, finalement, et on en vient à sans cesse repousser l’écriture à plus tard. Je pense plutôt qu’écrire régulièrement, même si c’est seulement une heure quotidiennement, est ce qui permet réellement l’avancement d’un projet d’écriture. Et puisqu’on écrit souvent, c’est plus facile de ne pas perdre le fil!

  1. Faire un plan

Cela peut être intimidant de se retrouver devant une page Word vide. Par où commencer? Quels sont les personnages que je veux présenter, les thèmes que je veux aborder? Avec un plan, on s’assure d’avoir préalablement réfléchi à ce qu’on veut écrire, ce qui facilite grandement la mise à l’écriture et la rend moins stressante. Et notre projet en sera d’autant plus riche!

  1. Se permettre l’imperfection

Pourquoi s’astreindre à écrire des phrases parfaites dès le premier jet d’écriture? N’est-ce pas la pire chose pour provoquer de l’angoisse et de l’incertitude? Je pense qu’il faut distinguer les différentes étapes de l’écriture, soit l’écriture elle-même et la révision ou le peaufinage. En voulant tout faire parfaitement au premier coup, on empêche plutôt le flux de l’inspiration de s’emparer de nous et on restreint nos idées qui, elles, ne cherchent qu’à sortir. Laissons-les émerger et nous nous occuperons d’arranger les détails par la suite. (Pour les personnes pour qui faire un plan n’est pas naturel, cette méthode d’écriture « libre » peut aider à faire jaillir les idées qui permettront ensuite de faire un plan.)

Dans le fond, même si l’écriture est souvent de l’ordre du créatif, je pense qu’elle nécessite aussi de l’organisation et de la méthode. C’est avec régularité, courage et ténacité que tu arriveras à développer une routine d’écriture qui te conviendra et qui sera productive. Alors, tu t’y remets quand?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre