Menu

L’amour sur Internet

amour, numérique, rencontres, Internet, date
Source : Pixabay

Y’a beaucoup de textes sur la Fab Crépue qui font écho à tout ce que je vis en tant que femme, en tant que célibataire, en tant que féministe. Là, j’aimerais vous parler de mon expérience à moi, juste parce que je trouve tellement qu’on se ressemble toutes sans le savoir.

Ça fait bientôt deux ans que je suis célibataire. Je n’ai jamais vraiment été aussi longtemps seule en 38 ans d’existence. Mais ça, c’est correct. Je vous le dis, parce que j’ai dû faire appel à Internet pour rencontrer. Avant même le confinement, j’étais en télétravail et, étant maman séparée avec un enfant, ma vie sociale était déjà limitée. « Pas de souci, tu vas rencontrer quelqu’un à l’épicerie! » qu’ils disaient. Ben oui, je suis en mou dans l’allée des cannages pis le gars va venir me voir en disant : « T’es donc ben belle, je peux avoir ton numéro de téléphone? »

J’ai essayé la méthode traditionnelle, la façon dont ça fonctionnait la dernière fois que j’ai été célibataire (il y a neuf ans…) Je m’assoie seule au bar, je fais des beaux sourires et je jase avec les gens. Sauf  que ma vie de maman fait qu’à 21h00, j’ai juste hâte d’être en pyjama. Après plus de cinq mois, j’ai dû me rendre à l’évidence : cette stratégie ne marchait pas, ou ne marche juste plus.

« Ben coudonc! Je vais m’inscrire sur les sites et explorer tout ça, » que je me dis. Et à partir de là, je peux vous raconter plein d’histoires : drôles, pas drôles, pathétiques, bizarres, etc. Ça aussi, c’est correct. C’est là où on se ressemble toutes sans le savoir. Mes amies me disent : « Écris un blogue sur tes rencontres, c’est trop malade! » Et je répond qu’un jour, je vais peut-être écrire un livre avec ma série de dates poches.

Là où j’ai de la grosse misère, c’est que je me promène avec mon honnêteté et mon petit cœur authentique, sans carapace – j’y crois, moi, à cette histoire de rencontrer en ligne. Y’a plein de gens qui ont rencontré l’amour sur Internet, mon amie, ma cousine, mon voisin, l’ami de mon cousin…

Mais ça ne fait pas à tout le monde : ça prend des couilles pour être sur les sites de rencontre. Et moi, j’en ai beaucoup, je reste moi-même, je dis ce que je pense. Malheureusement, je dois avouer que  je n’ai eu droit qu’à une seule date avec 95% de mes rencontres. Et que j’en ai eu beaucoup. Pour éviter les déceptions, à chaque date poche, j’ajoute des précisions dans mon profil : du sérieux, pas de fuck friend, pas de BDSM (oui oui ça m’est arrivé. À une première date, entre le repas principal et le dessert, Monsieur m’avoue cette préférence. Pourtant, nous avions discuté de tout et de rien durant les trois semaines précédant cette rencontre…)

Je vous épargne les autres dates poches, ça s’en vient dans mon livre. On se ressemble toutes, et je sais que vous avez probablement ressenti toute l’amertume que tenter de trouver l’amour en ligne entraîne. Tant qu’on se dit qu’on n’est pas toute seule. Et qu’il y a l’épicerie, au pire.

One thought on “L’amour sur Internet

  1. Oui tellement
    Après 5 mins de chat le gars me demande est tu plus style aimer être dominé ou dominer le mec.
    Ma réaction euh ça fait juste 5 mins il dit ben quoi le cul c’est ça qui est important…. pas toujours facile les sites de rencontres. Bonne chance à vous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre