Menu

S’aimer l’instant d’une vie

pont doré
Source: Pixabay

Partir à la découverte de soi-même est essentiel pour trouver le bonheur absolu, celui qui revient malgré les adversités les plus féroces. Apprendre à se connaître afin d’affronter la vie armé d’une stabilité émotionnelle renforcée, s’offrir un amour pour soi plus profond qu’il ne l’était auparavant ou tout simplement découvrir ce qui nous rend réellement heureux est nécessaire à un bien-être intemporel. Le bonheur éphémère, il fait du bien. Cependant, il n’est que de surface, ce n’est qu’un pansement. Il ne nous comble pas viscéralement au travers des vents et marées auxquels nous sommes confrontés tout au long de notre vie. Ce n’est pas celui qui nous donne la force de continuer quand tout s’écroule autour de nous. Alors, oui, le bonheur éphémère fait du bien pendant un certain temps, mais ce que chaque humain cherche lors de sa croisade, c’est un bonheur sain et durable. Et ce bonheur ne devrait jamais être relié uniquement à la présence d’un autre humain auprès de nous.

J’ai souvent osé dire que les moments où je poursuis ma route en solo sont au final ceux où je me sens la plus heureuse, car je suis en paix et en symbiose avec moi-même. C’est dans ces moments où je me découvre en profondeur que j’apprends à définir ma personne en totalité ainsi qu’à m’aimer pour qui je suis, sans l’aide de personne pour y parvenir. C’est dans ces moments que je me permets de me ressourcer, de voir mes ami.es les plus proches sans retenue et de partir à l’aventure sans trop réfléchir. C’est aussi dans ces moments que j’arrive à redéfinir mes standards, convenir avec moi-même de ce que je n’accepterai plus dans la relation suivante et la façon dont je souhaite voir évoluer cette prochaine histoire. Je travaille constamment sur ma personne, car je considère que c’est réellement la plus belle chose dans laquelle je peux investir du temps et de l’énergie. Je crois qu’au final, j’en sortirai gagnante dans mes futures relations amoureuses, tout comme mes relations amicales, familiales et professionnelles. Mais aussi, comme vous l’aurez probablement deviné, dans ma relation avec moi-même.

Après une rupture où j’ai croisé pendant un long moment ma vie à celle d’une seconde âme, je crois qu’il est essentiel de me recentrer, de faire le point et de maintenant me focaliser sur mon propre parcours de vie avant d’y en intégrer une nouvelle. Tout simplement parce que j’ai compris que la seule personne avec qui je suis assurée de passer le restant de mes jours, c’est moi. Même si je caresse le rêve de cheminer auprès de mon âme sœur dans le bonheur absolu, et ce, jusqu’à la fin, je reste pragmatique sur les imprévus que la vie peut m’offrir. Alors, quand je me retrouve face à ce nouveau carrefour giratoire, j’ai envie que ce soit simple. Je souhaite continuer ma route paisiblement sans me perdre au bout de quelques kilomètres parce que j’ai précipité mes actions ainsi que mes décisions vers une tornade qui s’empare de ma vie quelque temps plus tard et qui détruit ce que j’ai mis des années à construire. Donc, je prends le temps de réfléchir à la bonne trajectoire à suivre, plutôt que de choisir une sortie au hasard. Tant de personnes sautent d’une relation à l’autre sans prendre le temps de souffler et de s’arrêter un instant pour se retrouver. La création d’un bon lien avec soi-même devient alors parfois très difficile à entretenir, car ces gens ne sont justement jamais vraiment seuls. Ils ont souvent quitté leur ancien partenaire après en avoir trouvé un nouveau. Ils ne passent pas par la case du cheminement personnel. Il est difficile d’aimer quand la relation avec soi n’est pas stable et harmonieuse. On ne donne pas toutes les chances à notre nouvelle relation quand on y rentre la tête envahie de tourments que l’on s’efforce de cacher au fond de nos pensées. Ce n’est pas toujours le cas, mais bien souvent, pas peur de se retrouver seuls, des gens usent d’une relation sans issue qui blessera au final un ou l’autre des deux partenaires.

Quand on arrive à la croisée des chemins, prendre un moment pour soi est une opportunité unique et précieuse que l’on devrait chérir. Nous devrions tous et chacun savoir qui nous sommes réellement sans la présence de quelqu’un d’autre à nos côtés et savoir marcher seul sur un chemin rocailleux et embrumé. Il n’est pas facile de se sentir isolé avec ses plus grands démons, sa peine indéniable et ses souvenirs douloureux, mais on en ressort plus fort, plus confiant, plus indépendant et surtout, plus en paix avec le passé. Quand on vit une rupture difficile, tout comme une dépression sévère, une lourde perte ou toute situation difficile à surmonter, il est important de ne pas s’oublier à travers cette épreuve et de ne pas se perdre aux mains de quelqu’un d’autre. Il faut prendre le temps de se rappeler qui l’on est.

Apprenons à ralentir dans ce rythme de vie effréné et à se connaître sous tous nos angles, à découvrir notre mission sur terre, celle qui nous fera nous sentir accomplis et épanouis au travers des années, mais surtout prenons le temps de s’aimer SIMPLEMENT et PROFONDÉMENT. Afin de VIBRER éternellement auprès de la bonne personne, à qui nous pourrons offrir un amour plus que sincère, car nous nous aimons nous-mêmes d’abord et avant tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre