Menu

À toi qui as une journée bof

pug couvertures
Source: Unsplash

Il y a de ces journées où on se sent bof. Tout semble lourd. On ne sait pas nécessairement pourquoi, mais n’importe quoi devient la goutte de trop. Un rien nous irrite. Une personne nous colle un peu dans le derrière de l’auto en roulant et nous voilà qu’on bouille de colère. Quelqu’un dit mot qui ne passe pas et on s’emporte. Un petit évènement anodin nous rend tristes. Une annonce à laquelle ne s’attendait pas nous fait éclater en sanglot. En se regardant dans le miroir, on se trouve particulièrement bof. La fatigue nous gagne. On doit pratiquement se traîner jusqu’à notre auto pour aller travailler ou faire nos commissions. Tout paraît être une tâche insurmontable. Le genre de journée où rien ne va. Une seule envie nous trotte en tête : s’enrouler dans une doudou pour regarder Netflix et oublier tous nos tracas.

C’est normal d’avoir des baisses d’énergie, de n’avoir aucune motivation et de se sentir comme une larve de temps en temps. C’est correct d’avoir des baisses de moral. On est humain, après tout, on n’est pas des robots. Notre énergie et nos émotions fluctuent constamment, donc ce n’est pas possible de bien aller en tout temps. Ça se peut qu’en cette journée bof on ait un peu moins le goût de sourire, de parler, de s’amuser, de travailler ou qu’on ait un peu moins d’énergie pour faire des tâches qui sont habituellement faciles.

On peut se questionner encore et encore pour essayer de comprendre pourquoi on ne se sent pas bien et pourquoi on a si peu d’énergie, mais parfois, la seule chose à savoir, c’est qu’on a besoin de ralentir.

Il y a des journées où on pète le feu et d’autres où tout notre être ne demande qu’à se reposer. Je crois que c’est important de s’écouter et de s’adapter à cette limite. Juger notre inefficacité et nos downs ne donnera pas plus d’énergie ni un monde émotionnel plus stable. Notre corps nous envoie un signal pour ralentir la cadence et s’écouter plus dans nos limites physiques et mentales. Il y a de ces moments où, si on ne ralentit pas et qu’on ne se permet pas de vivre notre état d’âme, c’est se manquer de respect. Prendre soin de soi et faire des choses qui nous apportent un peu de bien-être devient un besoin vital plus qu’un luxe.

Ces petits moments sont tellement précieux. Oui, oui, ils le sont. Aussi désagréables les sautes d’humeur et les baisses d’énergie soient-ils, c’est agréable de se donner le droit d’en faire moins qu’à l’habitude, de se permettre des moments pour déconnecter et se respecter dans ce qu’on vit. Ce genre de journées nous donne l’occasion de prendre soin de nous en nous offrant une grosse dose d’amour. Et l’important, après tout, c’est de trouver des moyens d’apprécier de se donner de l’importance, mais aussi de se donner le droit de se sentir bof.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre