Menu

Voyager au Québec : un retour à l’essentiel

paysage rivière
Source: Marie-Andrée Labonté-Dupuis

Prendre le temps de se ressourcer, de s’expatrier en pleine forêt, de prendre une pause. Parce que le Québec regorge de beauté naturelle, parce que revenir à l’essentiel est primordial en ces temps de pandémie, de stress, il ne faut pas hésiter, cet été, à profiter de la richesse de notre province. Pour plusieurs, ce n’est pas la pandémie qui a permis de remettre ses priorités à la bonne place : c’est un voyage en pleine nature. Pour moi, c’est en camping au parc national de la Gaspésie, lorsque tout ce que tu as à faire, c’est manger, marcher et dormir.

montagne Gaspésie
Source: Marie-Andrée Labonté-Dupuis

Le camping, c’est un retour à l’essentiel, et le Québec ne manque pas de beaux sites pour les amateurs de plein air. En camping, ton épicerie pour la semaine est faite avant de partir, gardée au froid grâce à un cooler que tu remplis de glace une fois de temps en temps. Tu te lèves en même temps que le soleil, parce que tu n’as pas besoin d’un réveil-matin : la nature fait si bien son travail. Après un déjeuner santé, tu pars en expédition — en kayak, à vélo, ou à pied. Encore une fois, tu n’apportes que l’essentiel : de l’eau pour la journée, des collations nutritives, du papier de toilette et un sac. La fin de la journée t’amène une faim de loup, un besoin de te laver et une fatigue qui est la bienvenue. Tu te couches sous un ciel plein d’étoiles et t’endors au son de la forêt. Tes soirées ne sont plus passées devant un ordinateur, l’électricité et le réseau étant souvent absents de ces parcs naturels qui peuplent le Québec et dans lesquels on se réfugie le temps de quelques jours. Un livre peut combler tes journées les plus tranquilles, les plus pluvieuses.

paysage Gaspésie
Source: Marie-Andrée Labonté-Dupuis

L’exil de chez soi permet de savourer ces petits gestes du quotidien primordiaux au bien-être : la dégustation d’un bon repas, le repos bien mérité, l’activité physique. Partir au Québec permet réellement de respirer la nature et de la contempler, de prendre le temps de vivre. Le Bic, la Gaspésie, Trois-Pistoles, Tadoussac, Tremblant, Port-Cartier, L’Archipel-de-Mingan : le Québec ne manque pas d’endroits pour aller se ressourcer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre