Menu

À moi qui ai changé


Source : Unsplash

Je ne sais pas pour toi, mais moi, je suis quelqu’un d’indécis dans la vie. Je dirais que je suis très indécise même. Sauf qu’être dans un état constant de questionnements et d’ambivalence, ça tire du jus. Ça siphonne de l’énergie.

Cependant, force est d’admettre qu’on se sent bien quand on a pris une décision et qu’on peut finalement cesser d’y penser. On se libère de la charge mentale qu’elle nous causait. Soudainement, notre cerveau devient léger et prêt à passer à autre chose.

Pourtant, autant je peux militer et remettre en question l’entièreté de notre société capitaliste, autant j’ai de la difficulté à secouer une amitié toxique qui dure depuis quelques années. Pourquoi? Parce qu’il faudrait m’avouer que j’ai une nouvelle décision à prendre : est-ce que continuer en vaut encore la peine?

Si j’ai décidé de bâtir une relation avec cet ami et que nous avons eu de bons moments, c’est que garder contact est la bonne chose à faire, non? Et si je décide de rectifier le tir, qu’arrivera-t-il? J’ai peur de l’inconnu. J’ai peur du vide que son absence créera.

J’ai toujours su ce que je voulais faire plus tard. Si aujourd’hui je ne le sais plus, qui vais-je devenir?

Avec le changement vient l’abandon. Pour changer d’idée, il faut laisser derrière le choix qui ne nous convient plus. Peut-être t’étais-tu promis du grand et du beau, mais aujourd’hui, le simple et le doux résonnent mieux avec qui tu deviens. Tu dois accepter de lâcher prise sur une relation, une personne, ou une carrière. Ce qui a longtemps formé une partie de ton identité et de ta vie, appartiendra bientôt au passé. Tu seras frappé.e par l’orgueil et sans doute la déception. Peut-être même la colère.

J’ai envie de te dire que tu as le droit. Le droit de changer, le droit de penser que ce que tu croyais être ta voie ne l’était en fait pas. Tu ne dois de justifications et d’explications à personne. Ça fait partie de la croissance et de l’évolution.

Maintenant plus que jamais, après plusieurs mois de confinement, de temps pour nous, pour réévaluer notre vie et notre personne en entier, il y a de fortes chances que tu réalises que plusieurs aspects de ta vie ne te conviennent plus. Tu étais trop occupé.e par ton quotidien et par ta routine pour prendre le temps de t’arrêter et de te questionner à savoir si tous ces aspects t’apportaient encore du positif, ou s’ils étaient simplement tellement présents qu’ils devenaient de l’acquis, inclus dans ta normalité.

Ça ne veut pas dire que la relation ou le désir d’accomplir ce but n’a jamais été sincère, ça veut seulement dire qu’aujourd’hui, il ne l’est plus.

Changer d’idée, se remettre en question ou vivre une période d’évolution est normal, bien que terrifiant. Cette période peut avoir des conséquences qu’il faudra assumer. Mais elle en vaut la peine, parce que lorsqu’elle sera derrière toi, tu seras fier.e d’avoir eu le courage de passer au travers.

Ne laisse pas la peur de l’avenir et de l’évolution t’empêcher de vivre la meilleure version de ta vie. Sit with the discomfort, comme disent les anglophones. Assis-toi dans l’inconfort. Ressens-le, parce que la destination en vaut le voyage. Tu n’en sortiras que plus fort.

Sans jugement et en toute honnêteté avec toi-même, fais ce qui te rend le plus heureux.se ici, maintenant.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre