Menu

L’art de chialer


Source : Unsplash

J’en connais une tonne, des personnes qui maîtrisent l’art de chialer comme langue seconde. On s’entend que je parle du verbe « chialer » au sens de « se plaindre » et non au sens correct, qui est « pleurer ». Au Québec, on a atteint un niveau tellement élevé dans l’art de se plaindre, qu’on s’est approprié un champ lexical complet : chialer, chialage, chialeux, chialeuse.

L’affaire, c’est qu’on chiale sur tout et n’importe quoi chaque fois que l’occasion se présente. En fait, on les improvise, les occasions. Avais-tu vraiment besoin de composer un monologue sur la flaque d’eau dans laquelle tu as marché ce matin en te rendant au bus qui est arrivé un peu en retard?

On chiale sur l’école dès le primaire, on chiale sur nos parents au secondaire, on chiale déjà sur l’univers et le pourquoi de l’univers dès le début de l’âge adulte, on chiale sur nos collègues, nos employeurs, le gouvernement, les médias, les réseaux sociaux, le chien du voisin, le caissier à l’épicerie, les boomers, les milléniaux, les enfants, les chialeux, les chialeuses, la chaleur, le soleil, la pluie, le froid, la loi qui te dit oui, la loi qui te dit non…

À nous écouter, on fait pitié en maudit! Tout va mal; le ciel nous tombe sur la tête.

Tu vas me dire que ça fait du bien chialer, que c’est comme une thérapie. Ce n’est peut-être pas faux, mais j’ai quand-même une meilleure thérapie pour toi : le lâcher-prise. Au lieu de mijoter ton humeur négative toute la journée, laisse tomber. L’accumulation de petites séances de chialage devient lourde et tellement négative.

Ce que je déduis du fait qu’on chiale autant, ce n’est pas seulement qu’on est gâté.es pourri.es, c’est qu’on a un immense pouvoir : la liberté de s’exprimer. On a le pouvoir de parler, de dire ce qu’on pense librement. Alors, utilisons notre droit de parole d’une meilleure façon.

Maîtrisons l’art de critiquer intelligemment plutôt que l’art de chialer dans le vide. C’est en « chialant » aux bons endroits et aux bons moments qu’on peut faire une différence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2022. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre