Menu

Adopter la garde-robe capsule

Garde-robe minimaliste
Source: Photo by Priscilla Du Preez on Unsplash

En 2017, je suis partie deux mois en voyage de marche avec deux kits de sport, deux robes, un legging, un chandail long, un chandail chaud, deux paires de bas et trois bobettes. C’est tout. Comme on traînait notre sac toute la journée sur notre dos, le minimalisme était de rigueur. Je lavais mes vêtements à la main régulièrement et je mettais les mêmes robes chaque jour (d’ailleurs, regarder des photos de ce voyage est vraiment drôle, car je porte tout le temps la même tenue!). Ça m’a fait réaliser beaucoup de choses. D’abord, qu’on peut vivre vraiment bien avec très peu. Ensuite, qu’il suffit d’avoir quelques vêtements vraiment bien choisis et qu’on aime énormément pour que s’habiller tous les jours devienne facile. Mes robes étaient toutes les deux saillantes, confortables et utiles : l’une plus courte, l’autre plus chaude, je pouvais les porter à la fois pour une soirée au restaurant et pour une ballade dans une ville, parfois même avec des leggings si le vent se pointait le bout du nez. Mes kits de sport, que j’alternais, me servaient de pyjama la nuit précédant leur utilisation. Je portais parfois mon chandail long avec mes shorts de sport. J’étais prête pour toutes les situations et jamais, jamais je n’ai eu rien à me mettre.

Ce voyage a suscité une réflexion sur mon rapport aux vêtements, sur l’usage que j’en faisais, sur le nombre que je possédais. À mon retour, j’ai commencé à vider ma penderie et à faire des recherches sur ce que j’avais fait en voyage sans m’en rendre compte : la garde-robe capsule.

C’est quoi, une garde-robe capsule? C’est un assortiment polyvalent de vêtements qui s’agencent les uns avec autres et dans lequel tout est porté, aimé et fonctionnel. Plus précisément, c’est un petit nombre de vêtements choisis avec soin pour s’adapter à notre style de vie; des vêtements qui nous vont bien et que l’on porte de manière régulière sans trop se poser de questions. L’objectif est d’avoir moins de vêtements, mais qu’aucun ne soit inutile ou peu porté. Disons qu’en voyage, en 2017, j’ai exploré la version très minimaliste de la garde-robe capsule. Dans ma vie de tous les jours, il me faudrait quand même plus de vêtements pour que ça fonctionne à long terme.

Pour moi, adopter une garde-robe capsule au quotidien avait comme objectif de me simplifier la vie tout en augmentant mon choix de choses à mettre. En cette période estivale, elle me sert principalement à faciliter la préparation des petits séjours que je fais pendant la saison – quelques jours chez une amie, quelques autres chez ma mère, un week-end de travail par-ci, un autre par-là, etc. Je ne voulais pas passer des heures à faire mon bagage à chaque fois, ni oublier des choses importantes. Je voulais aussi pouvoir tout rentrer dans un seul sac et le traîner facilement dans le métro. Je me suis donc mise au travail.

Pour certaines adeptes de cette garde-robe, il y a un nombre de vêtements à respecter (une trentaine). Pour ma part, je ne me mets pas de limite fixe, seulement des balises : il faut qu’il y en ait assez pour que je me tanne pas de porter toujours les mêmes choses et que je ne fasse pas tout le temps du lavage, mais pas trop, car je veux pouvoir tout faire entrer dans mon petit sac de jour de 30 litres (avec le reste de mon stock). Il faut que j’aie l’impression d’avoir du choix et de quoi porter en toute occasion (sport, sortie, journée de travail) sans me sentir restreinte. Il fallait donc trouver le nombre de pièces qui correspondait à ma réalité et à mes activités. La manière d’y parvenir? Par essai et erreur. Je me suis donc lancée. Ensuite, j’ai noté ce qui me manquait et je me le suis procuré (dans les magasins usagés ou dans des boutiques de vêtements neufs). J’ai travaillé la polyvalence et la flexibilité de mes kits. Par rapport à mon voyage, le défi était d’augmenter le nombre de vêtements sans augmenter la place qu’ils prenaient dans mon sac. Peu à peu, j’en suis venue à avoir un assortiment parfait de vêtements que j’ai trimballé tout l’été.

Ce qu’il y a dans ma garde-robe capsule? Quatre robes, deux camisoles, deux shorts, une jupe, deux t-shirts, un kit pour courir, un pyjama, un chandail long, un legging, un chandail chaud, sept culottes, un maillot de bain. Et tout ça rentre dans un packing cube de taille moyenne.

Au final, quels sont les vêtements à prioriser?

  • Les pièces que l’on peut agencer facilement (le même t-shirt se porte avec une jupe, une paire de short ou en dessous d’une robe à bretelles!);
  • Les vêtements différents (des robes qui ont des styles opposés, des shorts de différents modèles et de différentes couleurs…);
  • Des pièces qui ne demandent pas de traitement spécial au lavage;
  • Des vêtements neutres ET des vêtements plus colorés ou avec des motifs;
  • Les vêtements que l’on aime porter et qui nous font sentir bien.

Il y a quelque chose de vraiment satisfaisant à ne posséder que des vêtements qu’on aime et qu’on met. Je sens aussi que j’ai du plaisir à porter mes différents vêtements et, surtout, que je ne me casse plus la tête chaque matin pour savoir ce que je vais porter.

Mon prochain défi? Instaurer une garde-robe capsule pour tous mes vêtements, toute l’année. Arriver à n’avoir que des pièces que j’aime et que je porte régulièrement. Ne plus posséder de vêtements « au cas où ». Éliminer les doublons. Ne pas garder les vêtements qui ne me vont pas bien, et ce, pour l’entièreté de ma garde-robe. Donner les pièces que je porte par culpabilité.

Alors, ça vous tente d’essayer?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre