Menu

À quand remonte la dernière fois où tu as été fier.e de toi?


Source : Unsplash

Ce n’est pas quelque chose qu’on se dit très régulièrement. Mais c’est une phrase que l’on devrait utiliser plus souvent, voire tous les jours. Ce n’est ni égoïste ni superficiel : au contraire, s’avouer qu’on est fier.e de quelque chose que nous avons accompli est un geste mature. Après une journée bien chargée, assieds-toi deux minutes et demande-toi ce que tu as fait aujourd’hui qui t’a permis de te relever un peu les épaules et de voir un peu plus loin que tes malheurs quotidiens.

Ce que tu trouveras n’a même pas besoin d’être quelque chose de gros. Tu peux seulement être fier.e de t’être levé.e tôt ce matin pour aller courir. Tu peux même être fier.e de juste t’être levé.e, alors que la vie aurait voulu te garder jusqu’à 14 heures dans ton lit. On a tous un parcours différent et si, en ce moment, faire un pas hors du lit et sortir de ton pyjama est difficile, félicite-toi de l’avoir fait. Pourquoi? Parce que c’est la première étape vers d’autres fiertés. Peut-être que la semaine prochaine tu sortiras même de chez toi pour prendre l’air alors que ça fait deux mois que tu ne l’as pas fait.

Tu peux être fier.e d’avoir assisté à ton cours en ligne et d’avoir fait tes lectures. Il faut être assidu.e pour y arriver, et ce n’est pas tout le monde qui sait l’être. Il faut être persévérant.e et motivé.e afin de parvenir, semaine après semaine, à effectuer tous ses travaux seul.e à la maison. Peut-être as-tu fait tes devoirs avec un.e ami.e dans un café et que vous avez potiné pendant deux heures alors que vous en aviez trois pour étudier… Et puis? Tu as passé une heure à avancer alors que chez toi tu n’aurais probablement même pas lu une page de tes textes théoriques si exigeants.

Tu peux être fier.e de travailler 20, 25 ou même seulement 10 heures par semaine pendant tes études alors que d’autres étudiant.es n’arrivent même pas à trouver le temps ou la motivation de le faire. Tu gagnes de l’argent avec lequel tu peux t’amuser, sortir, te nourrir mieux, te payer un abonnement au gym, inviter ta date au cinéma… Cet argent-là, tu peux même le mettre de côté pour des projets futurs : une maison, un enfant, une voiture dont tu rêves depuis que tu es tout.e petit.e. Peu importe ce que tu fais avec, cet argent-là tu le mérites et tu peux être fier.e d’investir du temps pour le gagner.

Tu peux être fier.e de prendre le temps de t’avoir fait un bon souper. Pourquoi? Parce que pour une fois, tu n’es pas arrêté.e au restaurant le plus proche alors que tu ne feelais pas tant que ça et que tu avais besoin d’un petit réconfort. Tu as pris le temps de te faire à manger, ce qui t’as même fait des restants pour ta grosse journée du lendemain, dans laquelle tu n’auras pas non plus à aller te chercher une autre malbouffe. Tu as sauvé de l’argent juste parce que tu as pris le temps et l’énergie nécessaires pour cuisiner et pour faire ta vaisselle après. Pis même si tu faisais ta vaisselle le lendemain parce que ça ne te tente pas après avoir mangé, ça changerait quoi? Le lendemain tu n’auras rien qu’à être fier.e d’avoir fait ta vaisselle en te levant le matin et d’avoir commencé ta journée du bon pied.

Tu peux être fier.e d’avoir fait le ménage de ta chambre parce que ça fait trois semaines que tout est en désordre et que tu ne peux plus marcher sans piler sur un de tes vêtements qui aurait dû être lavé depuis longtemps. Fais-le avec de la musique, c’est bien plus entraînant et le sentiment que tu auras après avoir fini… c’est tellement soulageant.

Tu peux être fier.e de t’être entraîné plus longtemps que d’habitude, ou même de t’être entraîné tout court. Ça prend de la motivation pour le faire, même si tu le fais une fois par semaine. Ça fait du bien au moral, au corps, à l’esprit… L’important, c’est que tu le fasses à ton rythme pour ne pas abandonner, pour que tu sortes de ton jogging, de ton entraînement, de ton yoga ou de ta séance de vélo avec les épaules droites et que tu puisses te dire : je l’ai fait.

Tu peux être fier.e d’avoir écrit à ta famille pour prendre de leurs nouvelles. Tu ne prends pas nécessairement le temps toutes les semaines, mais aujourd’hui tu l’as fait et tu les as rendus heureux, tout en te sentant toi-même mieux.

Tu peux être fier.e de ne pas avoir acheté en ligne ce jour-là alors que tu le fais tous les jours d’habitude.

Tu peux être fier.e d’avoir essayé quelque chose de nouveau et d’être sorti.e de ta zone de confort.

Tu peux être fier.e d’avoir fumé moins de cigarettes que tu en as fumées hier.

Tu peux être fier.e d’avoir pris le temps de lire un chapitre de ton livre qui traîne sur ta table de chevet depuis des semaines, parce que ça te fait du bien et que ça t’aide à dormir.

Tu peux être fier.e d’avoir regardé les rabais avant d’aller faire ton épicerie, parce que normalement tu ne prends pas le temps de le faire et que, grâce à ça, tu pourras peut-être te payer un de ces cafés que tu aimes tant au Starbucks.

Tu peux être fier.e d’avoir essayé d’ouvrir à nouveau ton coeur à quelqu’un, alors qu’on te l’a brisé tant de fois.

Je pourrais continuer comme ça longtemps pour te prouver que tu peux être fier.e de n’importe quoi, ce n’est pas difficile à trouver. Tant de petites choses dans une journée qui peuvent t’éclairer et t’aider à voir les jours plus positivement. Peut-être que ça peut te paraître ridicule, mais ce petit geste quotidien t’aidera à t’aimer plus, jour après jour, et à voir que tu vaux beaucoup mieux que ce que tu penses.

Aujourd’hui, je suis fier.e de moi parce que j’arrive enfin à voir que des portes s’ouvrent pour mon avenir. Et toi, pourquoi es-tu fier.e aujourd’hui?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre