Menu

Toi, petite gentille

Femme devant paysage
Source: Unsplash

T’es peut-être comme moi. T’es une bonne amie, une bonne collègue, une bonne blonde. Tout le monde t’aime bien, tu es généreuse, altruiste et les gens savent que tu diras jamais non. Avec toi, y’a jamais de chicane. La vérité, c’est que tu fuis toute situation conflictuelle, parce que t’as appris à être la gentille. À jamais faire de vagues, à jamais t’imposer, à jamais mettre ton pied à terre… Pis pour toi, c’est juste normal. Taire ton opinion, pour ne pas déplaire. Te mettre constamment de côté, parce que c’est pas mal plus naturel pour toi de t’occuper des autres. Plus gratifiant, surtout.

T’as grandi avec cette pensée inconsciente (ou pas) que, dans le fond, tout ce qui importe, c’est que tout le monde autour de toi soit heureux. Parce que quand les autres sont heureux, tu l’es aussi, ça va de soi! T’as un super grand cœur, c’est indéniable, mais au fond de toi, t’as peur. Peur de décevoir, de ne pas être « assez », mais t’as surtout peur de vivre ces émotions négatives à travers le regard des autres. Déplaire aux autres, c’est un sentiment insupportable pour toi. Et pis beaucoup trop souvent, tu accordes pas mal plus d’importance à ce que les autres pensent de toi plutôt qu’à ta propre opinion de toi-même. Tu t’es tellement habituée à exister seulement pour et par les autres, que tu t’arrêtes trop peu souvent pour te demander « Oui mais moi, qu’est-ce que je veux vraiment? Qu’est-ce que je VAUX vraiment ? ».

Donc si t’es comme moi, petite gentille, je sais que cet aspect de ta personnalité est instinctif et que ça fait de toi la belle personne que tu es. Mais je veux que tu te donnes le droit d’être TOI, parce qu’une toi qui s’affirme, qui se fâche parfois, qui impose ses limites, c’est encore mieux. Non, ça sera pas toujours facile; non, ça fera pas plaisir à tout le monde, mais ceux qui tiennent vraiment à toi vont juste adorer cette version améliorée de toi-même. T’sais, on se comptera pas de mensonges, jamais tu seras cette fille détachée qui se fout des autres, pis c’est BEN CORRECT. C’est pas ça le but, parce que tu es merveilleuse comme tu es. Mais tu le sais que parfois, c’est étouffant, toujours taire qui tu es pour plaire à tout le monde. Je veux juste m’assurer que t’en viennes pas à manquer d’air.

Je sais que c’est bien plus facile à dire qu’à faire. Je te lance plein de belles phrases que j’arrive pas nécessairement à toujours appliquer moi-même. Mettons que c’est un work in progress. Mais fixe-toi de petits objectifs. Y’a probablement des sphères de ta vie où ce sera plus facile de t’affirmer. Commence par là! Ose dire non quand ça te tente pas, respecte-toi quand tu sens qu’une situation ne te convient pas. Et petit à petit, tu y prendras goût, je te le jure. Et de jour en jour, ça deviendra plus facile.

Donne-toi le droit de pas être parfaite et de pas toujours plaire à tout le monde. Crois en toi, aime-toi, assume-toi. Pis si tu doutes d’en être capable, moi je sais que tu l’es!

« J’avais peur à une certaine époque que les gens disent : « Pour qui se prend-elle? » Maintenant, j’ai le courage de me lever et de dire : « Voici qui je suis ». »Oprah Winfrey

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre