Menu

Prendre soin de soi, ça rime à quoi?

Source

Une des phrases qu’on me répète le plus souvent lorsque je traverse une passe difficile, quand j’ai l’air à bout, fatiguée, c’est invariablement : « Prends soin de toi! » Et avec la grisaille de l’automne qui approche, je m’attends à ce qu’il y ait des moments plus difficiles à gérer et qu’on me le répète encore et encore. Alors aussi bien s’y faire!

Honnêtement, ça m’a longtemps contrarié comme conseil. Une phrase que j’interprétais comme générique et un peu vide de sens… Comme si c’était une formule magique qu’on pouvait réciter pour bien aller, une recette à suivre. Comme si c’était LA solution universelle, la clé du bien-être et de l’équilibre. Mais ça veut dire quoi ça, prendre soin de soi, voulez-vous bien me dire? Ça, personne ne m’a donné la réponse et ça m’a longtemps laissée perplexe. Mais au fil de mes réflexions (qui sont encore un work in progress), je me suis mise progressivement à voir les choses autrement, certainement avec plus d’ouverture et de nuances.

Au fond, quand on y pense, ce n’est pas surprenant que les gens restent vagues lorsqu’ils nous donnent ce conseil, puisque la façon de se faire du bien varie énormément d’une personne à l’autre et probablement d’un contexte à l’autre également. Donc pas de réponse universelle, pas de réponse facile.

Source

Prendre soin de soi implique d’abord de savoir s’arrêter, de tout mettre sur pause et de reculer d’un pas pour ressentir avec plus de clarté. Observer ce qui cloche, ce qui se cache sous la tempête d’émotions ou la fatigue, avec plus d’objectivité et se laisser l’espace pour y réfléchir. Déjà là, pas toujours évident lorsqu’on est habitué à vivre à 200 miles à l’heure, à toujours foncer sans jamais arrêter, mais n’empêche que c’est la seule façon de pouvoir identifier les besoins non comblés, de mettre le doigt sur le bobo. Et malgré toutes les bonnes intentions, c’est parfois difficile d’identifier ce qui cloche et ça peut causer un immense sentiment de frustration et d’impuissance.

Prendre soin de soi, ça n’implique pas toujours de « régler le problème ». Parfois on n’y arrive juste pas, on n’a pas ce qu’il faut ou on n’a simplement aucun contrôle sur la situation, mais il s’agit de voir où on peut agir pour mieux le gérer, pour mieux passer au travers, du moins pour être plus confortable ou résilient. Il s’agit de lâcher prise.

Des fois aussi, c’est fâchant de se faire dire de prendre soin de soi, car on aurait plutôt envie que quelqu’un le fasse pour nous. Recevoir le méga câlin qui règle tout, se faire dire « ça va bien aller », mais il reste que ça n’est pas toujours possible et que parfois, rien ne remplace le coup de pied qu’on devra se donner nous-mêmes pour avancer ou pour au moins se relever.

Je ne peux pas parler pour les autres, mais en fin de compte, pour moi, prendre soin de soi, c’est par les choses simples que ça passe. C’est le fait de s’écouter sans jugement et dans le moment présent, de savoir se mettre en premier pour vrai, se faire plaisir en laissant la culpabilité de côté pour une fois, savoir dire non. Bref : respecter ses besoins de base, SE respecter. Ça parait si simple et évident, mais, par expérience, pas toujours simple à mettre en pratique au quotidien. Des fois, c’est simplement se donner le droit de ne rien faire, de prendre un bon bain, de prendre de temps de lire ou d’écrire, de se permettre de sortir un soir de semaine, de laisser faire les tâches, de se commander du chinois au lieu de se faire à souper, de s’offrir une séance de yoga ou de méditation ou de tomber dans le chocolat ou la crème glacée pour une fois, même si c’est pas santé… C’est aussi de faire l’effort d’entretenir son environnement pour se sentir chez soi, en sécurité, confortable. Un peu de rangement, de la déco, des lumières, des plantes, name it! Faire de son milieu de vie son chez soi, se l’approprier.

Prendre soin de soi, c’est apprendre à se connaître et faire ses choix en cohérence avec ce que l’on est. Parfois ça implique d’aller chercher de l’aide extérieure alors que, d’autre fois, ça implique plutôt prendre du temps seul. Oui, pour moi, c’est ça prendre soin de soi et c’est ce que je souhaite à mes amis et à mes proches, qu’ils aillent bien ou moins bien.

Après réflexions, j’accueille maintenant avec un peu plus de bienveillance le commentaire lorsqu’on me dit de prendre soin de moi. La prochaine étape sera de ne pas attendre qu’on me le suggère pour le mettre en pratique… Et pour toi, ça veut dire quoi prendre soin de soi?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre