Menu

Vivre avec l’hypersensibilité (partie 2)

J’ai déjà écrit sur le sujet, mais je trouve qu’il y a tellement de choses à dire en lien avec ce trait de personnalité. 

J’aimerais aujourd’hui y aller sur une note un peu plus positive. 

J’aimerais rendre hommage à toutes ces belles âmes si près de leurs émotions.

J’aimerais vous faire voir toute la bonté et la compassion qui vous habitent.

Pensez à tous les moments où vous vous êtes souciés du bonheur et du confort des autres avant le vôtre.

Pensez à toutes les fois où vous avez vécu si fort des moments de joie et de plénitude pour de simples petits gestes ou événements.

Pensez à toutes les fois où vous vous sentiez connectés avec la vie, la nature, la musique, les gens autour de vous. Nous avons une capacité si impressionnante à nous relier à tout ce qui est vivant et vibrant pour l’âme.

Pensez à toutes les fois où on a apprécié votre écoute, votre support, votre temps, votre disponibilité (c’est un peu l’histoire de nos vies !).

Pensez à toutes les fois où vous avez pleuré de tristesse ou de joie ; c’est une bénédiction.

Pensez à toutes les fois où vous avez souhaité du bien aux autres, à des personnes en difficulté.

Pensez à toute la douceur et la compassion qui vous habitent (peut-être pas assez pour vous !).

Pensez à tout ce qui vous rend heureux et aux raisons pour lesquelles vous avez de la gratitude.

Pensez à votre grand cœur et à votre générosité.

J’aimerais vous faire voir la belle personne que vous êtes et à quel point vous méritez de vous donner autant d’amour que vous en donnez à vos proches. N’ayez pas peur de vos moments de doute et d’incertitude. N’ayez pas peur des émotions telles que la honte, la colère, l’impuissance, l’injustice et le rejet. Vous êtes ce que vous êtes, un être unique qui est malheureusement trop souvent incompris à cause de l’intensité qui vous habite. 

J’ai appris avec le temps qu’accepter mon hypersensibilité a ouvert les portes à l’acceptation totale de mon être. Je suis intense, ouin, pis

En acceptant cette partie de moi, j’ai ouvert la porte à l’amour de ma personne. Vous aimer et vous accepter est la clé vers une vie épanouie. Je me suis toujours demandé pourquoi je me jugeais aussi sévèrement à chaque faux pas que je faisais. J’étais pourtant la première à accepter avec une remarquable compréhension cette même erreur chez l’autre.

fleur love
Source: Pixabay

Les hypersensibles font un peu tout à l’envers et c’est ce qui crée autant d’incompréhension dans notre entourage. Avant de nous centrer sur nous-mêmes et nos émotions, nous avons tendance à observer ce que l’autre ressent. Nous avons tendance à absorber les inconforts de l’autre avant les nôtres.

C’est pourquoi en acceptant mon hypersensibilité tout s’est transformé. Je suis maintenant capable de comprendre cette caractéristique et d’être à l’écoute de mes perceptions et mes façons de réagir. Maintenant, quand je vis une situation désagréable, les premières choses que je me demande, c’est : Rebecca, comment te sens-tu ? Est-ce que ces émotions t’appartiennent ? Est-ce que tu te juges sévèrement en ce moment ? Est-ce que tu t’en fais trop ?

Accueillir vos émotions, bonnes ou mauvaises, ainsi que votre belle personne ne vous épargnera pas de vivre tout aussi intensément, mais elle vous permettra d’aimer ce que vous êtes avec raison et passion !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre