Menu

« Oui, mais… j’ai pas le temps. »

cadran
Source: Unsplash

« Oui, mais… j’ai pas le temps. » Je ne compte pas le nombre de fois où j’ai prononcé cette phrase et encore moins le nombre de fois où je l’ai entendue. Le temps est une mesure bien abstraite et on aimerait ben ça en avoir plus !

Le temps a beau être une durée plus ou moins définie dont quelqu’un dispose (ça, ce n’est pas moi qui le dis, mais le dictionnaire Larousse), mais la façon dont on décide de ce qu’on fait de notre temps est pas mal déterminée en fonction de notre horaire de travail, mais aussi de nos priorités.

Chose certaine: on veut tous plus de temps pour soi pour faire des activités, s’entraîner, cuisiner, jouer avec nos enfants, etc. Mais la question qui tue : comment faire pour y arriver ?

Autrefois, j’entendais souvent ce commentaire de mon entourage (qui, j’avoue, me faire rouler des yeux et grincer des dents) : « C’est facile pour toi, t’entraîner, tu as le temps, tu n’as pas d’enfants ». Étonnamment, je reçois encore et toujours le même commentaire aujourd’hui de ces mêmes personnes, mais avec une variante : « C’est facile pour toi, t’entraîner, tu as le temps, tu as juste un enfant. »

Si on remonte dans le temps, je disais moi-même : « Je n’ai pas le temps de m’entraîner ». Si je veux vraiment être honnête avec moi-même… C’était plutôt une excuse que je me donnais, tout simplement par manque d’intérêt et surtout de motivation. Dans les faits, mon entraînement de 30 minutes par jour, c’est environ 2 % de ma journée; ce n’est vraiment pas grand-chose.

Bien sûr, je donne un exemple avec l’entraînement, parce que c’est une de mes priorités et c’est nécessaire pour que je sois une humaine fonctionnelle. Mais ça peut s’appliquer à toute activité que tu aimerais faire et ajouter à ton quotidien.

Sauf que je suis certaine que tu attends toujours la réponse à la question « comment on fait pour trouver plus de temps ? » C’est facile ! Les réseaux sociaux et la télé sont de gros mangeurs de temps. C’est fou, le temps que l’on peut perdre après une journée de travail ou le weekend devant nos écrans. Si on consacre un petit 30 minutes à faire une activité qu’on aime, c’est déjà ça de gagné ! Ta télévision et ton téléphone seront toujours disponibles à ton retour.

Il y a aussi une autre solution qui pourrait te permettre de gagner 15 jours dans une année ! Oui oui ! Tu as bien lu ! Je peux te donner 15 jours de plus. Dans les faits, si tu viens sonner à ma porte, je ne pourrai pas t’offrir ça comme ça, mais avec un peu de volonté, tu peux y arriver toi-même ! C’est simple ! Il faut se lever une heure plus tôt. On gagne ainsi sept heures par semaine, 30 heures par mois, 365 heures par année, donc un gros 15 jours.

Je pense qu’il faut simplement consacrer juste un peu plus de notre temps à nos priorités et un peu moins aux futilités. Parce que même si on avait 30 heures dans nos journées, je suis certaine que le problème resterait le même. Le gros du travail, qui, je l’admets, n’est pas souvent facile, c’est de savoir ce qui est la priorité dans notre vie. Au bout du compte, on est toujours gagnant si on passe quelques minutes de plus à faire une activité qu’on aime plutôt que de regretter de ne pas l’avoir fait, car on a passé trop de temps sur un écran.

Bref… si tu le veux, tu pourrais avoir un futur avec plus de livres lus, plus de kilomètres de marche ou de course parcourus, plus de recettes cuisinées, plus de cabanes de couvertes construites avec les enfants ou plus de tout autre chose que tu aimerais faire. C’est à toi de choisir ce qui pourrait devenir ta priorité.

Mais bon… Je ne peux pas te cacher qu’encore bien souvent… je dis : « Oui, mais j’ai pas le temps ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre