Menu

5 lectures pour l’automne

livres papier bouquins
Crédit photo: Anaïs Beaudet

L’automne est maintenant bien installé et je rêve de peu de choses : une petite boisson chaude dans une main, un bon livre de l’autre et mes félins couchés près de moi. C’est la période parfaite pour se poser un peu, ralentir le rythme, faire des choses pour soi, prendre soin de soi. La lecture est l’activité parfaite pour combiner tout ça. J’ai déniché 5 livres très différents les uns des autres, mais qui vont bien t’accompagner durant cet automne qui, il faut bien l’avouer, sera différent des autres.

Pour mieux gérer ton stress et anxiété

livre stress amour
Crédit photo: Anaïs Beaudet

Parce que prendre soin de soi devrait toujours commencer par ce qui se passe entre nos deux oreilles, voici un petit bijou souvent recommandé par des spécialistes en santé mentale et des psychologues. L‘autrice décortique le stress afin de t’aider à mieux comprendre ses mécanismes et pourquoi il s’enclenche dans certaines circonstances. Mais surtout, il t’apprend à accepter ton stress et ton anxiété plutôt qu’à essayer de les éviter. C’est l’outil par excellence en ces temps de pandémie et d’incertitude. À consulter sans modération, peu importe les difficultés, grandes ou petites.

Pour avoir accès à de petites doses de douceurs

livre memoire blanc
Crédit photo: Anaïs Beaudet

Les autrices Dominique Fortier et Rafaële Germain décrivent leur ouvrage comme « une manière d’antidote au cynisme, à l’absurde, au découragement qui nous assaillent du dedans comme du dehors. » On le lit comme on déguste un chocolat, en le laissant fondre sur la langue pour en savourer toutes les subtilités. C’est définitivement un livre à garder sur la table de chevet ou au salon pour une petite dose de réconfort.

Pour lire la vulnérabilité de la jeunesse

fille livre fourchettes
Crédit photo: Anaïs Beaudet

Le petit dernier de Sarah-Maude Beauchesne n’est pas de tout repos à lire, mais il en vaut la chandelle. Elle expose sa vulnérabilité, ses faiblesses, le ton est parfois dur, naïf, plein de candeur. Il donne envie d’être jeune et de refaire les mêmes erreurs. C’est la voix d’une jeune femme qui aime très fort et qui met à nu ses faiblesses. Et on s’y retrouve parce qu’on fait tous.tes des faux pas quand on est jeune. C’est beau, c’est tout.

Pour comprendre le mal-être des autres et de soi

livre plante mauve
Crédit photo: Anaïs Beaudet

Le roman graphique de Mirion Malle raconte l’histoire d’une jeune femme qui a le mal de vivre, mais pas besoin d’avoir eu des pensées suicidaires pour s’y retrouver. Le mal-être qu’elle décrit dans son œuvre peut facilement se transposer à n’importe qui ayant déjà eu le vague à l’âme (tout le monde en fait). Les illustrations sont criantes de vérité et le trait de crayon parfois mal assuré ajoute du réalisme au récit, ce qui en fait une œuvre où on accroche chacun.e à sa façon. On le lit doucement, sans se presser.

Pour se diriger lentement vers la période des fêtes

livre rose filles
Crédit photo: Anaïs Beaudet

Je sais qu’on est juste au mois d’octobre, mais les lectures automnales peuvent avoir de légers accents d’hiver. Le classique de Louisa May Alcott réchauffe le cœur et l’âme, ce dont on peut avoir besoin quand il pleut à boire debout et que le mercure s’approche dangereusement du zéro. Pas besoin d’accrocher la couronne sur la porte d’entrée, mais se mettre tranquillement dans l’ambiance des fêtes, ça ne fait de mal à personne. On s’emmitoufle d’une couverture de laine XXL et on sirote un latté aux épices et on sort Les quatre filles du docteur March pour un moment de bonheur garanti.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre