Menu

Lettre aux incompris.es


Source : Unsplash

Expéditrice : Celle que tu es aujourd’hui
Lieu de correspondance : Le présent
Destinatrice :  Celle que tu étais
Vers : Le passé 

Chère toi du passé, de par cette lettre,  je souhaite que tu obtiennes la pièce manquante pour effectuer la réparation de ton cœur blessé. Aujourd’hui, je désire t’offrir ce sentiment que tu as si longtemps recherché, celui d’être comprise. À travers ces lignes, tu trouveras les mots qui te feront du bien, ceux qui te donneront la lumière dans cette phase plutôt sombre de ta vie d’adolescente.

Je sais qu’en ce moment tu ne perçois aucun bonheur envers la vie, je ressens ton mal de vivre, ton sentiment d’être incomprise par la société. Tu es enragée, triste, anxieuse : tu es une bombe qui peut exploser à tout moment. Tu en veux à tout le monde, même à ceux qui ne t’ont rien fait, à ceux qui veulent ton bien…tu en veux à la terre entière.

Tu as tellement mal à l’intérieur que tu repousses tous ceux qui osent essayer d’entrer dans ta bulle. Tu as peur de faire confiance, peur d’avoir mal. J’aimerais te dire que même si tes croyances aux fondations imposantes te font croire que les adultes sont seulement présents pour te faire chier, certains croiseront ton chemin et se montreront comme l’exception à ta règle si stricte. Tu n’as pas à faire ton adolescente au gros caractère, qui n’a peur de rien quand, au fond, tu le sais autant que moi que sous ta grosse carapace se cache un petit chaton apeuré par la vie. Je le sais, que tu as mal en dedans chaque fois que tu te retrouves couchée dans ton lit en pleurant. Tu as toujours l’impression que ton corps va te lâcher.

Tu as peur d’y rester, ta respiration est rapide et douloureuse, tes muscles te font souffrir. Tu sens ta cage thoracique qui serre très fort .Cette douleur,  tu la ressens  en toi, lorsque tu te retrouves seule le soir, quand ta tête se met à réfléchir sur la journée que tu viens de vivre, que tu te remémores tes actions passées ainsi que tes paroles. Tu te remets sans cesse en question. Tu te sens anormale, tu ne te comprends pas. C’est comme si tu étais un triangle dans une société composée de carrés. J’aimerais mettre un baume sur ton cœur plein d’incompréhension.

J’aimerais te dire que le temps arrange les choses. J’aimerais te dire que ton futur est rempli de positif, que tu trouveras des réponses qui sauront apaiser ton mal de vivre. Fais-moi confiance : plus tard, tu réaliseras de grandes choses. Des choses que jamais auparavant tu ne te serais crue capable. Avec le temps, tu retrouveras petit à petit ton bonheur. Fais confiance à la vie, elle saura te surprendre. Sans trop que tu le comprennes, les journées défileront, les mois, puis les années. Ton bagage personnel fera en sorte qu’un jour, ce sera toi l’adulte qui fera l’exception à la règle d’un adolescent au profond mal de vivre. Tu auras en toi cette force de comprendre les incompris.es.

Par Mélissa Roy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre