Menu

Un thé, une infusion pour chaque mal


Source

Au cours des derniers mois, je me suis particulièrement intéressée aux plantes ainsi qu’aux différentes sélections de thés et d’infusions. Ceci m’a amenée à me pencher sur les effets qu’elles ont sur nous et sur ce qu’on peut en faire. On pourrait appeler ça des « recettes de grand-mère », mais la réalité est que les plantes, sous forme de thé, aident à guérir les petits maux et les inconforts de tous les jours. La bonne nouvelle, c’est que la plupart se trouvent facilement et pour pas cher. Plusieurs plantes proposées sont aussi bien simples à faire infuser, comme la menthe ou le gingembre, qu’il suffit de faire sécher et d’immerger dans l’eau bouillante, si on n’a pas de thé à proprement parler sous la main. Voici quelques idées pour les jours où ça va moins bien :

Difficultés de sommeil

  • Camomille

Le remède le plus connu est sans doute la camomille. C’est en effet une plante aux propriétés relaxantes, conseillée pour s’apaiser le soir, avant l’heure du coucher. On peut la trouver sous sa forme la plus simple. C’est alors un thé très doux, avec un goût peu prononcé, mais réconfortant.

  • Lavande

Sinon, un mélange de camomille et de lavande peut également être une option intéressante. Tout comme la camomille, la lavande a un effet calmant. Cette dernière se trouve aussi en huile essentielle : on peut en mettre un peu sur son oreiller ou dans un diffuseur afin de favoriser le sommeil.

  • Valériane

Les thés à base de valériane (sous quantité contrôlée) sont aussi de bonnes alternatives.

Pour plus de goût, un thé qui contient l’une de ses plantes, mais avec d’autres ingrédients se trouve facilement. Cependant, attention à la sorte de thé! Si le but est de trouver le sommeil, on privilégie plutôt une tisane ou un thé vert, qui contiennent peu ou pas de théine. La théine en forte dose peut avoir des effets semblables à la caféine alors que l’on cherche plutôt l’inverse…

Douleurs menstruelles

  • Feuilles de framboisier

Un thé aux feuilles de framboisier peut être étonnement aidant pour les crampes. Les feuilles de framboisier aident à réduire le sentiment d’être « gonflée ». Ce sont donc de parfaites alliées pour cette période plus ou moins agréable du mois.

  • Gingembre

Si dans votre cas, les symptômes menstruels se traduisent plutôt par des maux de cœur, un thé ou une infusion de gingembre pourrait être intéressant. En effet, le gingembre est un anti-nauséeux bien connu. Quand on regarde bien, il y en a même dans le Gravol!

  • Pissenlit

Finalement, pour aider à la sensation de ballonnement ou tout simplement au mal-être général qui peut accompagner cette période, un thé de pissenlit peut aussi aider. Il faut tout de même être vigilants, car les thés et les infusions à base de pissenlit peuvent avoir un effet diurétique.

Fatigue

  • Ortie

Vous savez, ce moment où l’on se demande si un troisième café est une bonne idée, à 3 ou 4 heure de l’après-midi… J’ai une collègue qui m’a fait essayer une tisane d’ortie au lieu de ce troisième café. La différence a été bien sentie! Je n’ai pas eu l’effet du café, qui rend un peu nerveux. Je me sentais plutôt alerte, sans me sentir plus stressée. C’est à essayer! Il faut assi savoir que l’ortie est un anti-inflammatoire qui peut avoir plusieurs bienfaits pour différents maux.

  • Thé vert et matcha

Le thé vert ou le matcha peuvent également venir en aide lorsqu’on se sent fatigués. Leurs vertus ne sont plus à prouver quand on parle de concentration et de circulation du sang.

Maux d’estomac

  • Menthe

Digestion difficile, maux de ventre… Le thé ou les infusions à base de menthe sont utilisés depuis des temps immémoriaux pour aider à la digestion et au confort de l’estomac.

  • Gingembre

Pour ce qui est des nausées, comme mentionné précédemment, le thé ou les infusions de gingembre tendent à améliorer les maux de cœur.

Congestion et autres symptômes du rhume

  • Eucalyptus

L’eucalyptus, sous quasi toutes ses formes, aide à ouvrir les voies respiratoires. Le thé ne fait pas exception! Il aide donc à la congestion nasale. Par contre, il est important de savoir que l’eucalyptus en grande quantité peut être poison. Il vaut donc mieux trouver un thé déjà fait au lieu de se lancer soi-même sans la production.

  • Échinacée

L’échinacée est une plante qui agit contre les symptômes du rhume. Elle favorise le système immunitaire, en plus d’avoir des propriétés antibactériennes. L’échinacée est notamment connue pour apaiser les maux de gorge, et c’est pourquoi on en retrouve souvent dans les pastilles prévues à cet effet.

Il y a mille et une plantes et quand on s’y met, elles ont toutes été utilisées à un moment dans l’histoire. Les effets de ces dernières ne sont pas tous positifs, mais lorsqu’on s’y intéresse, on remarque qu’il se cache des remèdes dans nos jardins et nos garde-mangers.

En espérant que certaines de ces informations vous aideront durant la froide saison ou les soirées agitées.

*Je ne suis pas médecin ni professionnelle de la santé. Il est donc important de se renseigner et de demander l’avis d’un médecin avant de faire ses propres infusions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre