Menu

Le jeu de l’amour: Sommes-nous game over?

banc couple neige

Source

Habituellement, quand tu décides de jouer (dans les machines au casino, par exemple), tu as un montant d’argent précis que tu désires investir. Ou quelques jetons seulement. Tu t’installes devant la machine, puis tu commences ce jeu pervers avec le hasard. Parce que quand ça concerne les jeux comme ça, ce n’est que purement du hasard. Parfois, après plusieurs échecs, tu te retrouves les poches vides, déçu, car l’espoir t’as fait faux bond. Encore une fois. Tu as passé tous tes jetons, la game est finie. Tu retournes chez toi, les poches et le cœur vide en te disant que « la prochaine fois, ce sera la bonne. » Par contre, c’est encore plus complexe quand la machine c’est l’amour et que le gain, c’est toi. Dis-moi, avons-nous passé tous nos jetons? Nous reste-t-il une petite pièce, dis-moi? Qu’arrivera-t-il de nous? Aucune idée s’il nous reste un tour à faire ou si on est game over. Tel un joueur compulsif, après avoir tout perdu auparavant; l’espoir, la raison, la confiance, la motivation…. On est rongé par l’envie de retenter, une toute dernière fois. 

T’sais, d’un coup que cette fois-ci, ce serait la bonne et qu’elle paierait?

 ________________________________________

Déjà plus de 4 mois qui se sont écoulés depuis les derniers mots que j’ai écrit, les derniers mots sur notre amour (lien de la partie 1 de cet article : https://www.lafabriquecrepue.com/2020/06/07/le-jeu-de-lamour-sommes-nous-game-over/).

Alors, il y a près de 6 mois déjà, tels des joueurs compulsifs, après avoir tout perdu auparavant… On a retenté le coup, une toute dernière fois. Les yeux fermés, la tête pleine de prises de conscience et de souvenirs, mais le cœur plus ouvert que jamais. Parce qu’il le fallait. Juste parce que. Même si nous étions persuadés de faire différemment cette fois et qu’il fallait valider tous ces changements, je sais que nous avions tous les deux la chienne. Et, oui, il arrive encore des moments où elle nous ronge un peu plus et que des questions ressurgissent…Saurons-nous faire différent cette fois-ci? Serons-nous plus chanceux? Serons-nous plus proches encore? Évidemment, ce n’est pas toujours rose et loin d’être parfait, mais, nous sommes réellement, encore plus parfaits l’un pour l’autre, comme tu sais si bien le dire mon amour.

Aujourd’hui, je crois que tous les deux, on est en mesure de dire que oui, nous faisons différemment cette fois. Notre game, on la joue avec de nouvelles stratégies, de nouveaux rôles, de nouveaux désirs. C’est drôle le timing parfois… Je sais déjà depuis un moment que ce sera le sujet de mon article, mais ça tombe encore mieux qu’hier on ait eu cette discussion. Une discussion pour mettre en lumière certaines blessures, certains comportements à travailler, certains besoins et y trouver des alternatives. Mais surtout, cette discussion nous a permis de mettre en lumière que, cette année, nous avons profondément la certitude tous les deux, que rien ne va nous donner envie de lâcher prise sur nous. Prendre conscience de cela fût apaisant, puisque peu importe les tempêtes, nous les verrons différemment, avec beaucoup plus de compréhension l’un pour l’autre.

Non, nous ne sommes pas plus chanceux cette fois. Cela n’a rien à voir avec la chance finalement. C’est seulement, je crois, que pour la toute première fois, on est vraiment au même endroit. On voit les choses de la même manière, on envisage le même futur ensemble. C’est, en fait, seulement le fruit de notre cheminement personnel, de l’apprentissage des dernières années. Seulement, le fruit de notre amour, de nos efforts et de notre désir de vieillir ensemble. Je sens que nous sommes tous les deux persuadés, cette année, de la profondeur de nos sentiments et que nous sommes ouverts plus que jamais à tout faire pour y parvenir et, enfin, vivre nos rêves ensembles. Pis ça, maudit que c’est doux. Comme tout ce que tu m’apportes.

On ne se le cachera pas, aimer une personne avec qui on a été blessé, insécurisé, mis en doute, c’est un défi de tous les jours. Mais, oui c’est possible. Avec beaucoup de réciprocité et d’égalité, d’empathie, d’efforts mutuels, d’ouverture, d’écoute et surtout beaucoup, beaucoup d’amour. Évidemment, comme les jeux de hasard, mon amour, nous n’avons aucune certitude. Parfois, cela nous joue des tours et nous ramène certaines peurs de l’avenir, de revivre certaines blessures, de se décevoir, etc. Mais, la différence avec les machines au casino, c’est que nous avons un peu de contrôle sur la situation et que nos comportements ont un impact direct sur notre relation. Pis ça, on l’a compris.

Il y a bientôt 6 mois, nous avons joué notre dernier jeton. Le tout dernier qui marquerait, soit la fin, soit le début de tout. Peu importe si nous avions misé sur nos chiffres chanceux, si nous avions fait tous nos rituels, si nous avions espoir ou non que, cette fois-ci, c’était vraiment la bonne, on s’est lancé dans le vide. Et notre machine a été plus payante que jamais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre