Menu

Les singles qui ont retenu notre attention dernièrement

Voici quelques suggestions de chansons québécoises parues récemment afin d’agrémenter tes playlists. Bonne écoute !

Carla Chanelle — Reflets

Carla Chanelle est une nouvelle arrivée de la scène musicale québécoise. Le projet de Charlotte Béland évoque la vulnérabilité et la fragilité, qui sont abordées sous forme de plusieurs métaphores liées à la nature. Sur Reflets, les sonorités chaudes des synthétiseurs analogiques s’agencent harmonieusement aux textures. Carla Chanelle s’inspire de modèles féminins tels qu’AngèleClairoBillie EilishLana Del Rey et Milk & Bone pour réaliser une pop moderne et mélancolique.

Écouter ici.

MIKI Bangs — Kawaï

La pièce Kawaï est un métissage de pop urbaine, de jazz et de rap sur fond d’un rendez-vous romantique. S’inspirant entre autres de Mac DeMarco, Childish Gambino et Anderson Paak, MIKI Bangs cultive son don pour les ritournelles efficaces qui nous restent collées en tête. Le morceau accrocheur s’articule sur un rythme trap agrémenté de piano, le tout orchestré avec de subtils arrangements d’instruments modulaires et de violon. Mention spéciale pour le vidéoclip rétro signé Gabriel Potvin Caissy !

Écouter ici.

Oblique – Dans la jungle abstraite

Oblique est la formation composée de Félix Petit et Simon Saint-Hilier. Dans la jungle abstraite est une ballade 70’s psychédélique qui nous amène au cœur de l’univers éclaté du groupe. La pièce de plus de six minutes nous offre une bonne dose de sonorités planantes et organiques. Dans la jungle abstraite se démarque par la richesse de ses arrangements et ses grooves mystérieux. L’album Marche Moderne, est quant à lui, à venir le 18 décembre 2020.

Écouter ici.

Pure Carrière — Boléro

Pure Carrière est le groupe de Jean-Michel Letendre-Veilleux (Beat Sexü, Anatole) et Laurence Gauthier-Brown (Victime). L’œuvre met en scène ce moment flottant où l’on jette un regard sur les évènements passés et futurs ; ce moment qui nous fait osciller entre l’idée que nous devons nous laisser porter par le courant et celle de changer ce qui se passe autour de nous. La pièce est construite sur un motif répétitif proche de la danse espagnole du même nom dans le but d’imager l’invariable, opposé à la motion continuelle du temps. La ritournelle « ben oui ben non », quant à elle, permet de prendre une distance sur les émotions suggérées par la chanson.

Écouter ici.

BAAB — Travail invisible

Sur Travail invisible de BAAB, l’intensité s’accorde bien avec l’importance des paroles et ce qu’elles dénoncent. Ce single est une vulgarisation humoristique du concept du même nom : le travail invisible. En quelques mots, le travail invisible correspond au travail non rémunéré que font les femmes dans la sphère domestique et familiale, mais aussi du travail non valorisé, précarisé ou sous-payé que font les femmes immigrantes, les proches aidantes ou les travailleuses du sexe, par exemple.

Écouter ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre