Menu

La section tofu dans le quartier chinois


Source

Le tofu. La plupart d’entre nous sommes initié.es au tofu en bloc. J’ai une collègue de la Fab’ qui a d’ailleurs fait un excellent article sur ce qu’est réellement le tofu, comment le préparer pour bien l’apprivoiser et l’intégrer dans le menu. Même pour convaincre les plus sceptiques! Cet excellent article est juste ici.  En effet, le tofu que l’on retrouve dans les supermarchés est souvent qualifié de « ferme » ou « extra-ferme ».

La petite histoire est que mon partenaire est d’origine chinoise. Il mange de la viande, mais pas moi. Oups. Heureusement, la cuisine chinoise regorge de recettes facilement adaptables aux végétarien.nes en les modifiant un peu. Chanceuse que je suis, il fait à manger. Lorsque je lui ai dit que je mangeais du tofu et que je lui ai montré la sélection, il a été… perturbé. Il m’a ensuite initiée à la section tofu des supermarchés dans le quartier chinois. Tout un monde! J’ai été assez rapidement convaincue.

Si toi aussi tu as assez apprivoisé le tofu en bloc et que tu aimerais essayer autre chose, j’ai envie de proposer trois options de tofu différentes.

La peau de tofu séchée


Crédit photo : Laurence Aylwin-Lefebvre

Le quartier chinois m’a initiée aux aliments déshydratés, dont les feuilles de tofu déshydratées. Elles sont simples à cuisiner. Il suffit, un peu plus tôt dans la journée, de les tremper dans l’eau afin qu’elles soient réhydratées pour le souper! Plusieurs recettes existent, mais ma préférée reste le « plat froid ». Mon partenaire m’a expliqué que les « salades » n’étaient pas très présentes dans la cuisine chinoise. On appelle cela un plat froid et on met un peu ce que l’on veut dedans. Chez nous, la recette ressemble à ça :

Ingrédients

  • 1 à 2 bâtons de feuilles de tofu séchées, réhydratées
  • 2 à 3 gousses d’ail émincées
  • 1 à 2 oignons verts émincés
  • 1 c. à soupe d’huile de chili (cette huile un peu épicée se trouve facilement dans les différents marchés chinois ou dans la section internationale de la plupart des épiceries conventionnelles)
  • 1 c. à soupe de vinaigre chinois (peut être remplacé par du vinaigre de vin blanc ou du vinaigre balsamique, mais le vinaigre balsamique est plus sucré alors que le chinois est plus amère)
  • 1 c. à soupe de sauce soya
  • 1 légume vert à feuilles blanchi (épinard, gai lan ou n’importe quel légume vert qui traîne dans ton frigo)
  • 1 carotte coupée en très fines lamelles (pour la couleur et un peu de crunch)
  • On peut ajouter, au goût, des piments séchés ou du poivre de Sichuan qu’on fera revenir dans l’huile très chaude pour ensuite le verser sur la salade. Si vous utilisez le poivre, ne pas le manger. Il n’est là que pour parfumer la recette!

Préparation :

  1. Mélanger les huiles et le vinaigre pour la sauce dans le fond d’un plat de service.
  2. Ajouter ensuite le tofu et les légumes.
  3. Verser l’huile chaude sur le dessus.

C’est une recette simple et complètement délicieuse!

Je vous laisse une autre recette de sauce pour le « plat froid » ici, qui est moins épicé. Il y a aussi d’autres styles de recettes à faire avec ce type de tofu, tels des sautés. Je vous partage une recette de sauté à la peau de tofu et au bok choy ici, qui est assez simple.

Les feuilles de tofu


Crédit photo : Laurence Aylwin-Lefebvre

Ce tofu vient en grande feuilles d’environ 3 millimètres d’épaisseur. On peut les utiliser en feuilles, mais personnellement, j’aime bien les couper en « nouilles » comme sur la photo. Cette photo est en quelque sorte une version du « plat froid », mais faute de peau de tofu, nous avons pris des feuilles. Encore une fois, c’est un aliment facile à trouver dans un supermarché chinois ou asiatique. En anglais, le nom est bean curd sheets. Les feuilles de tofu peuvent servir à faire des roulés. Également, il est possible de remplacer les nouilles dans des sautés. Mon partenaire serait probablement horrifié que je remplace ses nouilles chéries par du tofu, je le fais seulement quand il n’est pas là (peut-être que c’est un affront…)

Je vous laisse ici cette recette qui n’est pas végétarienne, mais qui s’adapte facilement pour les sautés. Il est possible (encore une fois, c’est un affront, car le porc apporte un goût particulier, mais je n’en mange pas) de remplacer le porc par d’autres légumes ou par des champignons qui donnent souvent le goût de « fumé » que la viande apporte. Je conseille d’utiliser des champignons shitakes ou « king oysters », car les champignons blancs n’ont pas assez de goût pour offrir ce résultat.

Les pochettes de tofu

Les pochettes de tofu sont de petites poches que l’on peut, encore une fois, trouver assez facilement dans les marchés chinois ou asiatiques. Lorsqu’on coupe chaque pochette en deux, il est possible la remplir.

Une de mes recettes préférées est de remplir ces poches avec des oignons, des carottes et des champignons. On les ferme avec un cure-dent et on les ajoute à une soupe de type « oden » (soupe japonaise).

Je vous laisse une recette de soupe « oden » ici. Dans ce plat, il est simple d’omettre la viande, de ne faire que les pochettes de tofu, les œufs durs, le radis (daikon) et le chou. Le bouillon dont on parle, le « dashi », peut se trouver aussi facilement en poudre dans le quartier chinois. Il ne suffit que de le diluer dans l’eau.

Plusieurs recettes sont en anglais, il a été assez difficile de trouver des recettes plus authentiques traduites de façon satisfaisantes en français et je m’en excuse.

Sur ce, bonne cuisine!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre