Menu

Je refuse de vivre une vie normale


Source : Unsplash

Je pourrais monter dans le prochain avion et ne jamais revenir, voire exporter mon amour pour le café dans un village d’Amérique du Sud. Je pourrais aussi conseiller les grands classiques dans une librairie anglaise si je le voulais. 

Mais la vie n’a pas à sortir de l’ordinaire pour être extraordinaire. Je ne sais pas si un jour j’achèterai un aller-simple pour une campagne européenne, mais, d’ici là, je refuse catégoriquement de vivre une vie normale. 

Il viendra un jour où on sera tous.tes de veilles personnes : que tu aies pris la vie au sérieux ou non, ça n’aura plus d’importance. 

Ça ne prend pas grand-chose pour vivre quelque chose d’énorme dans la simplicité du quotidien. Il faut seulement le fervent désir de changer de perspective. 

Un trajet de voiture de trente minutes peut très bien être considéré comme un roadtrip, il suffit d’un peu de musique et d’un sourire. Perdu.e sur la route? Et s’il s’agissait d’une opportunité d’améliorer ton sens de l’orientation et d’autodérision? Je préfère rire de ma maladresse et profiter du paysage que je n’aurais pas eu la chance de voir si j’avais suivi le GPS. Rentrer par les chemins de campagne au lieu de l’autoroute? Et si on arrêtait de trouver que c’est plus long et qu’on réalisait que c’est aussi beaucoup plus joli. 

Je refuse de bouger sans musique. Faire et refaire ma playlist, danser même en défaisant le lave-vaisselle et en mettant du mascara. La vie est plus belle en tournant sur soi-même pour aucune raison. Tape sur ton volant en conduisant pour te mettre dans le rythme. Et si tu attires l’attention du conducteur de la voiture d’à côté, fais-lui un clin d’œil au lieu de baisser le volume. Partage ton énergie au lieu de la minimiser. Je suis convaincue que les journées goûtent encore meilleures quand tu les vis comme si tu étais dans un film. 

Brise la routine. Commande des sushis au milieu de la semaine. Mange du chocolat juste parce que. Campe dans le salon en écoutant un film. Et quand tu penses que tu as assez de doudous dans ton cocon, rajoutes-en une pour la chance. Tu ne seras jamais trop vieux.vieille pour faire un fort de coussins devant la télévision. 

Fais un vœu chaque fois que l’horloge indique 11:11 et crois dur comme fer que c’est l’univers qui t’envoie un message. Que tu y crois ou non ne changera rien à la réalité, sauf peut-être t’apporter un peu de positif et d’espoir. Ça ne coûte rien de rêver. 

Surtout, quoi que tu fasses, n’arrête jamais de rire. Ça ne sert à rien de faire autrement de toute façon. Évidemment ce n’est pas toujours possible, mais devant les petits désagréments, ce n’est pas la colère qui changera quelque chose. 

La vie n’a pas besoin d’être flamboyante pour être fantastique. Elle doit seulement être assez belle pour que tu te couches en ayant hâte de te réveiller le lendemain. Je ne crois pas qu’être frustré.e contre le trafic, en retard ou à la course soit la solution. 

Bref, refuse de vivre une vie normale. Je ne veux jamais arrêter d’être un trop-plein d’énergie pour mon petit corps de 5,2 pieds. Je ne veux pas arrêter de parler trop vite ni d’avoir les meilleures mauvaises idées. Je refuse de laisser les années me ternir.

Pardonnez-moi d’être une grande enfant. Le monde serait peut-être un peu mieux si plus d’adultes pouvaient grimper la glissade à contresens dans les parcs du McDonald’s. Tu n’as jamais réussi en étant plus jeune, mais qui a dit qu’aujourd’hui tu ne réussirais pas? 

Je refuse d’arriver à 80 ans et réaliser qu’à essayer de gagner ma vie, je l’ai gaspillée. On mérite tous de tournoyer sur nos chansons préférées et de tomber en amour avec la vie. Nous arriverons tous.tes à la même place de toute façon…aussi bien l’avoir fait en ayant eu du plaisir.

8 thoughts on “Je refuse de vivre une vie normale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre