Menu

Le syndrome de l’imposteur, ou sentir qu’on n’est pas à la hauteur


Source : Unsplash

Tu as 8 ans, tu commences ta première pratique de soccer et tous les autres jeunes ont l’air pas mal plus à l’aise que toi avec le ballon. Tu as l’impression que tu ne devrais pas être là.

Tu cherches un emploi. Chaque offre te semble un peu trop complexe pour toi, même si tu es qualifié. Quand tu passes des entrevues, tu as beau avoir les compétences, tu as l’impression de niaiser les employeurs, de leur faire perdre leur temps. Tu ne te sens pas à la hauteur.

C’est ton premier cours à l’université. Tu regardes les autres et tous semblent savoir ce qu’ils font; ils semblent prêts, à la hauteur. Toi, tu te sens un peu à part, comme si tu étais la seule personne qui a l’air un peu perdue. 

Te reconnais-tu dans au moins l’une de ces situations? Si oui, c’est que tu as déjà vécu (ou vit encore) le syndrome de l’imposteur. En d’autres mots, c’est comme un immense doute en ses compétences ou en sa personne qui nous fait sentir comme un imposteur dans un contexte donné. Ce doute mène à l’insécurité, au stress, à l’anxiété. 

Il n’y a pas de remède miracle contre ce syndrome. Pour surpasser ce doute contraignant, il faut travailler sur sa confiance en soi, avoir foi en ses capacités et en ses forces. Il faut être capable de reconnaître sa valeur.

Parfois, on doit réaliser que les autres autour de soi sont dans le même bateau : c’est leur première pratique de soccer à eux aussi. Ils sont peut-être meilleurs que toi pour cacher qu’ils sont intimidés, c’est tout.  

À d’autres occasions, on doit prendre du recul et regarder tout le chemin parcouru pour comprendre qu’on mérite d’être où on est.

Il arrive aussi que, en effet, on ne soit pas à la hauteur. Parfois, on n’est simplement pas prêt, mais ça ne veut pas dire qu’il faut abandonner. Ça veut dire qu’il faut revenir plus tard avec tous les outils pour accomplir ce nouveau défi.

L’important est de se voir à sa juste valeur et de reconnaître qu’on mérite notre place à la table, au même titre que les autres qui y sont.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre