Menu

Ma vision du self-love

Parce que la mission du self-love (s’aimer soi-même), c’est bien beau, mais ça représente quoi réellement? Voici ma vision des choses.

Il existe 2 types de cet amour que je vais tenter de démystifier : le self-love (l’amour de soi) et le self-care (soins autoadministrés). Le self-love comporte évidemment du self-care, mais ce n’est pas ce dernier qui constitue à 100 % le self-love. Laissez-moi vous expliquer pourquoi je pense ça.

Pour moi, l’amour de soi, c’est porter un amour inconditionnel envers sa propre personne et ceci inclus le corps, l’esprit, la prise de décision, les valeurs… l’être en entier quoi! Le self-care, ou les soins que l’on s’autoadministre pour prendre soin de soi, aident à atteindre un état de self-love, par exemple : prendre un bain aux chandelles, manger sa nourriture préférée, se faire un masque, écouter de la musique, lire un livre, etc. Ce sont toutes des choses qui nous apportent du réconfort et du bien-être.

Cependant, le self-love, à mon avis, c’est bien plus que simplement se faire plaisir, se dorloter et s’offrir de petits soins. Le self-love, oui, c’est prendre soin de son corps en le dorlotant, c’est si important! Je crois par contre que pour être dans l’amour de soi complètement, il faut d’abord être bien dans sa tête, en harmonie avec nos valeurs et pour y arriver, il faut creuser et travailler à l’intérieur de soi, dans des parcelles parfois plus douloureuses de notre vie. C’est ainsi que l’on peut parvenir à se sortir de l’ombre et à être en symbiose avec notre corps et notre esprit.

L’amour de soi, c’est savoir s’arrêter et regarder ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas pour nous. C’est prendre des décisions parfois faciles, mais parfois déchirantes, afin de rétablir cet équilibre qui est sain pour notre état mental personnel. Nous avons tous des besoins différents, et ça prend du temps pour se connaître et être en parfaite harmonie avec soi-même.

L’amour de soi, c’est se regarder dans le miroir et apprécier chaque parcelle de son corps et surtout de remercier la vie pour ce magnifique vaisseau qui nous conduit sur la voie de notre destinée. C’est devoir se rappeler tous les jours, s’il le faut, que la personne que nous sommes est suffisante. C’est devoir toujours et encore discuter avec soi-même pour être certain que toutes nos décisions et nos choix s’imbriquent parfaitement avec nos valeurs et nos souhaits les plus sincères. Parfois, c’est aussi devoir se réveiller soi-même pour se sortir de certaines situations qui sont néfastes à notre évolution ou à notre cheminement.

L’amour de soi, c’est être son meilleur ami, cette personne franche qui n’a pas la langue dans sa poche et qui est toujours prête à nous ramener sur le droit chemin lorsque la motivation et l’espoir forment un filtre invisible sous nos yeux. Être cette personne pour soi-même, c’est se prodiguer douceur et être conscient des paroles que l’on s’inflige, c’est savoir se rassurer lors des moments plus difficiles et se motiver à passer à l’action dans d’autres.

L’amour de soi, oui, c’est prendre soin de soi en s’apportant douceur et réconfort, mais c’est également creuser à l’intérieur soi-même afin d’en faire ressortir la meilleure version, et ce, coûte que coûte.

Je crois que les deux vont de pair, que l’un ne va pas sans l’autre, car lorsqu’on se traite comme il se doit, avec douceur et amour, on amène notre conscience à s’élever et si l’on ne souhaite pas aller plus loin, le self-care n’est qu’un simple raccourci, un simple bandage qu’on met pour camoufler la peur de se retrouver à l’intérieur de soi, seul avec soi-même, avec notre réel amour propre.

Voici ma vision de l’amour de soi. Je vous souhaite à tous et à toutes de la trouver à l’intérieur de vous,  de travailler fort pour être en symbiose avec elle et de lui donner l’amour ainsi que tous les soins nécessaires pour la faire grandir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre