Menu

Ces cours que j’aurais aimé avoir au secondaire…

etudiants notes
Source: Pixabay

Adulte depuis quelques années, je me rends compte de plusieurs choses que j’aurais aimé savoir avant de prendre mon envol, avant de partir en appartement, de rentrer sur le marché du travail, d’avoir une vie sociale composée de 5@7. J’ai repensé à mon primaire et à mon secondaire, aux cours que j’aurais aimé avoir pour me préparer à ma vie d’adulte.

1. Des cours sur l’environnement

Ce n’est pas un secret : notre planète se meurt et on est beaucoup à ne pas connaître la gravité de son état et les actes concrets que l’on peut faire pour ralentir cette déchéance. Comment fait-on, réellement, pour réduire notre empreinte écologique ? J’aurais voulu essayer le « un mois sans déchets » plutôt que le « un mois sans alcool ». Et j’aurais aimé connaître des moyens de pression pour que les grandes compagnies diminuent leur empreinte écologique !

2. Des cours sur comment-répliquer-à-un-commentaire-qui-n’est-pas-bienvenu

On apprend à ne pas provoquer le regard masculin. À ne pas susciter la controverse. À cacher son décolleté. Mais on n’apprend pas à répliquer aux commentaires machos déplacés. On ne nous montre pas à dire « non » lorsqu’une personne nous agresse. En fait, on n’apprend pas à s’exprimer. Comment répondre aux intimidateurs et intimidatrices ? Comment réagir quand quelqu’un nous attaque, nous insulte ? On apprend à ignorer, mais pas à répliquer ni à prendre la parole.

3. Des cours d’autodéfense

Les cours d’éducation physique, plutôt que de nous faire sentir mal d’être incapables de lancer un ballon ou de compter un but, auraient pu être l’occasion idéale pour apprendre les bases de l’autodéfense. Combien de filles se sont déjà senties anxieuses à Montréal, dans les grandes rues ?

4. Des cours de cuisine 

J’aurais souhaité connaître les bases de la cuisine : comment faire en sorte que le riz ne colle pas au fond du chaudron ? Comment faire des pâtes al dente ? J’aurais voulu découvrir les cuisines du monde : les mets haïtiens, vietnamiens, chinois. J’aurais aimé savoir comment faire cuire du poisson, comment faire une bonne vinaigrette, etc.

5. Des cours de couture

Ma mère sait coudre et j’en suis tous les jours reconnaissante. J’ai toujours pu acheter des pantalons de la bonne taille, sans me soucier de leur longueur, car elle pouvait faire des bords. Je pouvais acheter un chandail un peu trop grand et elle pouvait ajuster la coupe. Elle m’a fait mes costumes d’Halloween, elle a réparé mes tuques et mitaines, elle nous a même cousu nos vêtements de bébé : savoir coudre, c’est économiser !

Et c’est sans parler des cours d’éducation à la sexualité! Bien sûr, ceci est mon point de vue biaisé en tant que jeune femme dans la vingtaine. Je vous laisse rajouter d’autres cours pertinents !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre